75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Les Tribulations d'un mage en Aurient >

Critique du Roman : Les Tribulations d'un mage en Aurient

Avis critique rédigé par Lujayne M. le vendredi 11 mars 2005 à 02:47

Puisses-tu vivre des moments passionnants !

Un livre du Disque-Monde sérieux, est-ce possible ? Ou plutôt : peut-on être sérieux sur le Disque-Monde ? La réponse est "Oui, sans aucun doute !" et ce livre en est la preuve. Avec "Les petits Dieux", Pratchett avait déjà prouvé qu'il pouvait faire autre chose que de l'hilarant pur. Bien que dans tous ses livres on trouve de la réflexion, tous les personnages sont en général tellement déjantés que l'histoire ne parait qu'une grande farce (mais si agréable!) d'un bout à l'autre. Ici, réapparait Rincevent... et on se rend compte avec étonnement que c'est le personnage le plus normal, le plus sensé des Annales. Sans doute à cause de sa malchance incroyable... Le voilà donc envoyé en Aurient, caricature des civilisations chinoises et japonaises, où à cause du livre polémique "Ce que j'ai fait durant mes vacances" d'un certain Deux-Fleur, le monde est en ébullition... Avec Cohen le Barbare et sa Horde d'Argent, voilà donc une aventure riche en références, toujours aussi drôle, avec pourtant ce côté plus "sérieux" qui surprendra les amateurs du Disque, des personnages se mettant tout à coup à faire des réflexions sensées ou ayant un comportement soudain presque "normal". Certains diront que le Disque en perd son âme... tel n'est pas mon avis, au contraire. Le grain de folie est toujours là, mais les personnages deviennent plus attachants, parce que plus "humains" dans leurs réactions. D'ailleurs, c'était bien la première fois que j'ai eu pitié de Rincevent !

95

En résumé, voici un livre surprenant, et qui tout en gardant l'esprit du Disque lorgne vers une littérature plus "posée"... Une réussite, à mon avis...!

Critique de publiée le 11 mars 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • un aspect plus "réfléchi"
  • le bagage !

Que faut-il oublier ?

  • ceux qui n'aiment pas Rincevent, passez votre chemin !

Acheter Les Tribulations d'un mage en Aurient en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Tribulations d'un mage en Aurient sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Les Annales du Disque-Monde