75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre-jeu : Le repaire des morts-vivants #43 [1990], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le samedi 7 décembre 2019 à 14h00

L'armée des morts...

Après la lecture pour le moins expérimentale que fut L'ancienne prophetie, on revient ici en terrain archi-connu avec une histoire de sorcier qui veut conquérir le monde. Il ne faudrait pas que les joueurs s'habituent un peu trop à des histoires originales... Petite particularité ici, le méchant est un mort-vivant (comme le sous-entend assez clairement le titre). Bref, rien de folichon au programme, sauf qu'en tournant la première page, on découvre que le livre est co-écrit par Jamie Thomson, à qui l'on doit deux des meilleurs Défis Fantastiques parus : Le talisman de la mort et L'épée du samouraï. Et la, on passe en mode "kiki tout dur" et on savoure cette nouvelle aventure...

Bon, fondamentalement, Le repaire des morts-vivants n'a rien de remarquable. On va voyager jusqu'au sorcier, traverser des villages, rencontrer des gens, trouver des objets, accéder et parcourir la forteresse des méchants et enfin détruire l'antagoniste. Définitivement, des histoires comme ça, on en a soupé. Et pourtant, ici, ça fonctionne plutôt bien. Jamie Thomson (à qui l'on doit aussi l'excellente série La voie du tigre) et Dave Morris (Dragon d'Or, L'épée de légende) ont en effet  un peu de bouteille, et ça se ressent. Déjà, le livre est bien écrit, l'ambiance est plutôt cool et l'aventure, si elle n'est pas originale pour un sou, n'en demeure pas moins bien construite et pleine de passage très intéressants..

D'un point de vue ludique, le livre est également fort satisfaisant. L'aventure offre de vraies libertés de choix, la difficulté est bien dosée (à la limite, le livre est peut-être trop facile) et les deux nouveaux ajouts au corpus de règles (la détermination, qui influe sur les rencontre de morts-vivants, et le risque d'alerte, dont on se sert dans la dernière partie pour ne pas être repéré) sont correctement utilisés. Bref, pour un kill the sorcerer, Le repaire des morts-vivants s'en tire plutôt bien et s'avère être une lecture des plus agréable, à défaut d'être vraiment mémorable.

La conclusion de à propos du Livre-jeu : Le repaire des morts-vivants #43 [1990]

Vincent L.
80

Un vilain sorcier, des velleités de domination du monde, un courageux aventurier qui va le mettre à bas, voici le programme fort peu original de ce Repaire des morts-vivants. On s'attendait à s'ennuyer, mais ça n'est jamais le cas. Jamie Thomson et Dave Morris connaissent trop leur boulot pour se laisser piéger comme des débutants. L'histoire est bien menée, l'ambiance est au rendez-vous, les ajouts ludiques sont intéressant et la difficulté bien gérée. Au final, ce quarante-troisième tome se laisse jouer tout seul, avec un vrai plaisir. Simple, mais efficace.

On a aimé

  • Bien écrit,
  • Bien conçu,
  • Une histoire bien menée.

On a moins bien aimé

  • Encore un méchant qui veut conquérir le monde...

Acheter le Livre-jeu Titan : Défis Fantastiques : Le repaire des morts-vivants #43 [1990] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Titan : Défis Fantastiques : Le repaire des morts-vivants #43 [1990] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Titan