75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre-jeu : Les gouffres de la cruauté #30 [1987], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le samedi 31 août 2019 à 14h00

The Descent...

Avec Les gouffres de la cruauté, la série Défis Fantastiques passe la barre des trente publications, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il s'en sera passé des choses depuis nos débuts dans les coursives de la Montagne de Feu. Combien de labyrinthe avons-nous traversé ? Combien de fois avons nous sauvé le monde d'un sorcier maléfique prêt à le conquérir pour imposer son régime de terreur ? D'ailleurs, pour cette publication anniversaire, il a visiblement été décidé de jouer la carte de la nostalgie. Voyez plutôt : dans des souterrains géants qui feraient passer Le labyrinthe de la mort pour un Ikéa, un sorcier maléfique s'apprête à conquérir le monde pour imposer son régime de terreur.

Vous l'aurez compris, l'originalité n'est pas au programme des Gouffres de la cruauté. Autant dire qu'a priori, le programme n'avait absolument rien d'excitant. Tout au plus pouvait on espérer que Luke Sharp, nouveau venu dans l'équipe, ait quelques talents en termes de game design et d'écriture. Spoiler : ce n'est pas cas. Super spoiler : du coup, c'est très chiant. Méga spoiler : fuyez pauvres fous ! En effet, si Les gouffres de la cruauté n'est jamais aussi nul que La crypte du sorcier, il se pose tout de même comme l'un des pires Défis Fantastiques jamais parus.

Par où commencer ? J'hésite... La monotonie des descriptions ? L'ambiance inexistante ? L'inintérêt total de l'histoire ?... Non, peut-être que je devrais d'abord évoquer ce labyrinthe absurde visiblement conçu par Eischer ? Ces rencontres toutes plus oubliables les unes que les autres ?... Mais peut-être faudrait-il avant tout parler de la difficulté délirante ? Des morts injustes et aléatoires ? De la règle du "combat en un coup" (qui aurait pu s'appeler la règle « pan t'es mort » ou « paf le chien ») ? Non, je devrais d'abord dire que l'univers décris n'a ni queue ni tête, que les méchants n'ont aucun charisme ou juste que l'on se fait chier de bout en bout.

Petit point positif, Les gouffres de la cruauté n'est pas un one true path : plusieurs chemins sont possibles pour arriver à destination. Malheureusement, cet aspect reste en demi-teinte étant donné que nombre d'embranchements vont tout de même mener le lecteur à une mort inévitable, et qu'il est bien entendu impossible de les anticiper. Comme (trop) souvent dans ce genre de livre, l'aléatoire est roi pour conditionner la victoire. Autant dire que si vous voulez lire le paragraphe de fin, la triche est (encore) l'option la plus viable.

La conclusion de à propos du Livre-jeu : Les gouffres de la cruauté #30 [1987]

Vincent L.
10

Ce trentième tome est malheureusement placé sous le sceau de la nullité. Mal écrit, mal foutu et chiant comme la pluie, Les gouffres de la cruauté est une véritable petite purge, un vrai chemin de croix pour le lecteur piégé et condamné à s'ennuyer une paire d'heure pour tenter d'arriver au sacro-saint paragraphe final. Si on ne lisait que le premier et ce trentième tome, on pourrait presque se dire que rien n'a changé. À réserver, donc, aux fans hardcore qui pensent que, quand même, ma bonne dame, c'était mieux avant...

On a aimé

  • Pas un one true path.

On a moins bien aimé

  • Mal écrit,
  • Mal conçu,
  • Mal écrit,
  • Mal rythmé,
  • Mal écrit,
  • Et dur en plus !!!!

Acheter le Livre-jeu Titan : Défis Fantastiques : Les gouffres de la cruauté #30 [1987] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Titan : Défis Fantastiques : Les gouffres de la cruauté #30 [1987] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Titan