75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre-jeu : La nuit des mutants #36 [1989], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le samedi 12 octobre 2019 à 14h00

Portal...

La nuit des mutants... Ça sonne un peu comme du X-Men-like ce titre, vous ne trouvez pas ? Rassurez-vous, il n'en est rien, il s'agit bien d'un opus fantasy se déroulant dans le monde de Titan. Pour ce trente-sixième volume (déjà !), c'est Peter Darvill-Evans qui revient aux fourneaux. Ce dernier est l'auteur de la forteresse du cauchemar, un opus bien sympathique qui, sans être parfait, bénéficiait de nombreuses qualités (la critique détaillée est ICI). Quand en plus on sait que les illustrations sont dues à Alan Langford (L'île du Roi Lézard, La créature venue du chaos, entre autres), tous les signaux promettant un bon moment sont au vert. Au final, pourtant, cette nouvelle aventure s'avère tout à fait anecdotique...

Il n'y a rien d'intrinsèquement mauvais dans La nuit des mutants. L'histoire est plutôt bien menée, les lieux visités et les situations vécues sont variées, la difficulté est tout à fait correcte (il s'agit même de l'un des Défis Fantastiques les plus faciles), on est certes presque dans un one true path mais le texte nous donne moult indices sur ce qu'il faut faire, et il y a des dinosaures. A priori, donc, il n'y a pas grand chose à reprocher à ce nouveau tome. Et d'ailleurs, en fin de lecture, je me suis longtemps demandé pourquoi ce livre ne m'avait pas emballé outre mesure étant donné ses qualités indéniables.

Je pense que ce sentiment est lié au fait que tout cela soit du déjà vu. La nuit des mutants est un Défis Fantastiques comme on en a beaucoup fait jusque là. Certes, l'histoire est plutôt sympathique, mais l'aventure relève de ce que je pourrai appeler "une formule", une sorte de "Ian Livingstone" amélioré. Au final, il n'y a pas grand chose qui m'a surpris, pas grand chose qui m'a fait bondir, pas grand moment excitant. Tout est propre, net, carré, mais tout manque de vie et de folie. Il aurait fallu un petit truc en plus, une ambiance particulière ou des rencontres originales peut-être, pour amener le livre un peu plus loin. En l'état, il est sympathique mais très oubliable.

La conclusion de à propos du Livre-jeu : La nuit des mutants #36 [1989]

Vincent L.
60

La nuit des mutants est un opus bien fait, mais finalement assez anecdotique. S'il s'agit de l'un de vos premiers LDVELH, nul doute que vous passerez un excellent moment dans cette aventures. Si, au contraire, vous avez lu plus d'une dizaine d'aventures avant, il vous sera difficile d'être plus enthousiasmé que cela tant ce livre nous applique de façon très scolaire une formule qui commence a être éculée. On a vu pire, mais on a aussi vu beaucoup mieux.

On a aimé

  • Une bonne histoire,
  • Des situations variées,
  • Une difficulté correcte,
  • Un one true path intelligent,
  • Des illustrations correctes,
  • Des dinosaures.

On a moins bien aimé

  • Une ambiance quelque peu aux fraises,
  • Aucune véritable surprise,
  • Aucun moment vraiment marquant.

Acheter le Livre-jeu Titan : Défis Fantastiques : La nuit des mutants #36 [1989] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Titan : Défis Fantastiques : La nuit des mutants #36 [1989] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Titan