75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre-jeu : Les spectres de l'angoisse #28 [1987], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le samedi 3 août 2019 à 14h00

La science des rêves...

Après le moyen La planète rebelle et le catastrophique Les sceaux de la destruction, voir revenir Robin Waterfield à la conception d'un Défis Fantastiques n'a rien de très réjouissant. Et pourtant ! Il semblerait que la troisième fois soit la bonne puisqu'avec Les Spectres de l'Angoisse, il signe à la fois sa meilleure création, mais également - et dans l'absolu - un bon LDVELH. L'écart qualitatif avec ses précédentes créations est tel que l'on se demande, en bout de course, ce qui a bien pu se passer pour qu'il y ait un tel bond en avant (souvenons nous qu'il y a quelques passifs, par exemple le traducteur de Défis sanglants sur l'océan qui avait pris des libertés avec le texte original pour aboutir à une version française bien supérieure à la VO). Mais je n'en sais absolument rien, donc je n'en tirerai aucune autre conclusion que ce constat factuel : un canyon de qualité sépare Les Spectres de l'Angoisse des précédents écrits de Robin Waterfield.

Si le point de départ du livre est d'une banalité affligeante (encore un livre où on doit tuer un méchant sorcier qui veut dominer le monde, à croire qu'il n'y a que ça sur Titan), le traitement est quant à lui très original. On interprète ici un sorcier qui, outre quelques pouvoirs gadgets qui ne servent pas à grand chose, peut naviguer dans le monde des rêves. Le coup de génie du livre se trouve là, dans cette capacité à passer d'un univers à l'autre. Par bien des aspects, cela m'a rappelé le coup du monde des ténèbres de The Legend of Zelda : A Link to the Past (toute proportion gardée bien sûr, on est dans un LDVELH). En une petite trentaine de volume, c'est la première fois que nous avons le droit à un concept similaire, et cette originalité s'avère particulièrement rafraichissante, d'autant plus qu'elle est portée par une prose des plus agréables, ainsi que par les illustrations inégales mais pleines de personnalité de Ian Miller.

Tout n'est cependant pas parfait, et on sent bien que Robin Waterfield est un émule de Ian Livingstone : la difficulté est bien trop élevée (sous certains paliers de caractéristiques, l'aventure est impossible à boucler), les choix randoms sont souvent meurtriers, certains passages obligés ne se résolvent qu'à coup de chance au dés, la magie est sous-utilisée. Néanmoins, il y a plusieurs chemins permettant de réussir le jeu, et il est seulement "fortement conseillé" de réunir un certains nombre d'objet pour pouvoir remporter l'aventure. C'est donc du Livingstone en mode light : parfois déplaisant, mais pas au point de gâcher le plaisir de l'aventure. On notera, pour finir, que Les Spectres de l'Angoisse est une métaphore écolo pas désagréable du tout, et malheureusement toujours aussi actuelle près de trente ans après la sortie du livre.

La conclusion de à propos du Livre-jeu : Les spectres de l'angoisse #28 [1987]

Vincent L.
80

Les spectres de l'angoisse est une très bonne aventure, qui bénéficie de belles qualités : originale, prenante, pleine de bonnes idées et très adulte dans ses thématiques. On regrettera juste que les défauts dans la conception - habituels à l'époque - amenuisent un peu le plaisir de jeu. Quoi qu'il en soit, ce LDVELH fait partie du haut du panier Défis Fantastiques. Clairement, il est de ceux qui valent vraiment le coup d'être faits.

On a aimé

  • Une aventure originale,
  • Un livre bien écrit, plaisant à lire
  • Des illustrations avec du caractères,
  • La thématique écolo.

On a moins bien aimé

  • Une difficulté mal dosée,
  • Des choix randoms parfois punitifs,
  • La magie, qui ne sert pas à grand chose.

Acheter le Livre-jeu Titan : Défis Fantastiques : Les spectres de l'angoisse #28 [1987] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Titan : Défis Fantastiques : Les spectres de l'angoisse #28 [1987] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Titan