75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film d'animation : Degeneration
Degeneration >

Critique du Film d'animation : Degeneration

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 23 janvier 2009 à 1309

Transition

Annoncé par Capcom et Sony Pictures Entertainment Japan en octobre 2007, ce film d'animation a été présenté au Tokyo Game Show le 11 octobre 2008. Sorti au Japon et aux Etats-Unis en décembre 2008, puis en janvier 2009 au Royaume Uni, il débarque en France début février 2009.

Resident Evil Degeneration: les zombies sont de retour
Resident Evil Degeneration: les zombies sont de retour
Petit retour sur l'histoire de Resident evil. C'est en juillet 1998, en dehors de la ville de Raccoon city que tout a commencé, avec l'attaque du train par des espèces de sangsues mutantes (Resident Evil 0). Un peu plus loin, près du manoir Spencer, Billy Coen, meurtrier notoire, s'échappe des griffes de l'armée. Rebecca, enquêtant sur les circonstances du train, rencontre Billy qui l'aide à survivre à l'attaque d'un monstre. Disparitions mystérieuses se succèdent jusqu'à ce qu'une unité d'élite des forces spéciales intervienne dans les bois (Resident Evil). L'équipe de choc, composée de Jill Valentine, Chris Redfield, Albert Wesker et Barry Burton, se retrouve coincée dans un manoir infesté de créatures mort-vivantes. Plus tard (Resident Evil 2), alors que Leon S. Kennedy vient d'être recruté dans la Police de Raccoon, il sauve Claire Redfield et la ramène au commissariat. Mais un accident de parcours les oblige à se séparer pour reprendre le chemin du commissariat. Pendant ce temps (Resident evil 3 Nemesis), la ville de Raccoon se retrouve plongée dans une fièvre zombiesque: le T-virus (Tyrant virus) fait son oeuvre en contaminant les habitants et en les métamorphosant en monstres. Jill Valentine doit survivre à la ville infestée de zombies et à la poursuite de Nemesis, une créature qui a pour objectif d'éliminer tous les agents de la Special Tactics And Rescue Service. Malheureusement, Jill est à son tour infectée. Quelques mois plus tard (Resident evil code Veronica), Claire part à la recherche de Chris, son frère, après s'être échappée de Raccoon city. Elle faite prisonnière par Rodrigo Juan Naval sur l'île d'Umbrella qui est elle aussi la proie du T-Veronica virus. Grâce à l'aide de Steve Burnside, elle s'échappe de la prison pour découvrir le manoir Ashford. Ils tombent sur le laboratoire de recherches de la Umbrella Corporation. Quelques années plus tard (Resident evil 4), en Espagne, Leon S. Kennedy a pour mission de récupérer Ashley Graham, la fille du président américain, enlevée par une secte dirigée par lord Osmund Saddler, qui a trouvé un moyen de contrôler les gens. Leon est contaminé et doit faire vite pour retrouver le vaccin.
Resident Evil Degeneration: Claire Redfield et Rani Chawla. Greg et Angela Miller
Resident Evil Degeneration: Claire Redfield et Rani Chawla. Greg et Angela Miller
L'histoire commence donc un an plus tard, et les agents du STARS ont été occupés par des missions un peu moins morbides. Claire Redfield fait maintenant partie d'un groupuscule militant pour la lutte contre les recherches biologiques, marché dont la multinationale Wilpharma est un des leaders actuels. Elle vient à l'aéroport d'Harvardville en compagnie de sa nièce Rani, lorsque simultanément, le sénateur Ron Davis et un zombie apparaissent. Un contaminé du T-virus est dans le hall de l'aéroport est c'est la panique. Bientôt, d'autres mort-vivants se lèvent pour pourchasser les survivants. Dehors, un cordon de sécurité est établi et nul ne peut s'échapper des bâtiments. Un groupe d'assaut est formé, dont Angela Miller et Greg, avec un invité surprise en la personne de Leon Scott Kennedy...
Resident Evil Degeneration: Leon S. Kennedy, Greg et Angela Miller
Resident Evil Degeneration: Leon S. Kennedy, Greg et Angela Miller
Réalisé par Makoto Kamiya, produit par Hiroyuki Kobayashi et Jun Takeuchi (le producteur du prochain Resident evil 5), Degeneration s'inscrit comme un contre-pied de la trilogie des adaptations cinématographiques du jeu (Resident Evil, Apocalypse et Extinction), assez éloignées de la franchise initiale. Le film d'animation préfère continuer l'aventure des jeux, en plantant l'histoire juste après Resident evil 4 Wii edition. Ça va faire plaisir aux joueurs.
Si l'on peut être content que l'esprit soit respecté, on le sera encore plus face aux images de synthèse et à la réalisation technique particulièrement soignée de ce nouvel opus. Certaines scènes sont en effet très réalistes, dès qu'il s'agit de plans fixes. Le détail est poussé jusque dans l'expression des personnages dont certains sont de moins en moins parfaits, comme on en avait l'habitude. Dans certaines scènes, l'idée de premier plan et de second plan commence à devenir flagrant, et il s'en faut peu maintenant que, dans le feu de l'action, les personnages aient une gestuelle presque naturelle. Degeneration est l'exemple des progrès réalisés dans l'ingénierie visuelle numérique de ces dernières années.
On regrette par contre que Degeneration soit beaucoup moins tourné vers le survival horror, car le synopsis, s'il est consacré pour une large part à la survie de Claire et de Leon dans l'aéroport, est plus essentiellement voué aux virus. On se souvient dans Resident Evil que les zombies étaient infectés par le T-virus, mais on sait un peu moins l'action du G-virus, capable pour son hôte de subir des mutations spectaculaires, lui conférant une force surnaturelle (William Birkin). La deuxième partie porte intégralement sur cet aspect de la grande histoire de resident evil. C'est pourquoi, ce film d'animation plaira certainement plus aux grands fans de la saga, plutôt qu'au amateurs de film d'horreur.
Resident Evil Degeneration: de plus en plus de réalisme dans le film d'animation
Resident Evil Degeneration: de plus en plus de réalisme dans le film d'animation
Au final, Degeneration apparaît comme une bonne transition entre Resident evil 4 Wii edition et le jeu que beaucoup de joueurs attendent avec impatience le 13 mars 2009: Resident Evil 5.

La conclusion de

Que les amateurs de gore passent leur chemin. Degeneration ne contentera que les fans de l'histoire depuis ses origines à Raccoon City.

Acheter Degeneration en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Degeneration sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Resident Evil

En savoir plus sur l'oeuvre Resident Evil