75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Resident Evil 5 : Une fuite désespérée - PS3
Resident Evil 5 > Resident Evil 5 : Une fuite désespérée - PS3 >

Critique du Jeu Vidéo : Resident Evil 5 : Une fuite désespérée - PS3

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 2 novembre 2017 à 09:00

Resident Evil 5 : Mercenaries

Second DLC de Resident Evil 5, cette Fuite Désespérée s'écarte de son prédécesseur (qui tentait de jouer la carte du survival) pour un cocktail d'action non-stop en compagnie de Jill Valentine et Josh Stone.

Au lieu de nous proposer une préquelle ou un épilogue à Resident Evil 5, Capcom décide encore une fois de combler les trous pour nous expliquer comment Jill & Josh parviennent à sauver Chris & Sheva à la fin du jeu. Le scénario nous propose donc de voir ce qu'à fait Jill après son combat contre Chris jusqu'à son décollage en hélicoptère en compagnie du soldat du BSAA. Mais encore une fois, le DLC ne se concentre que sur les phases de gameplay, et on en apprend pas grand-chose de plus que le postulat de base. On a quand même le droit à quelques cinématiques inédites, dont le point de vue de Jill lors de sa conversation avec Chris & Sheva concernant le point faible de Wesker. On peut aussi saluer la cinématique finale nous plongeant littéralement dans une bonne grosse série B d'action façon années 1980. Resident Evil et ses ambiances nanars, jusqu'au bout !

Dans les faits, cette fuite désespérée s'apparente surtout à une explosion d'action où nos héros vous devoir se frayer un chemin à travers des hordes de Majinis bien décidés à nous éliminer. Le tout dans un décors inédit puisqu'il s'agit de la base/port où se trouvait le tanker de Wesker. Les décors ne sont ainsi pas aussi beaux et stylisés que ceux du premier DLC, mais restent techniquement satisfaisants du fait du beau moteur de Resident Evil 5. Un moteur qui permet d'afficher sans problème un nombre incroyable d'ennemis, tous les différents types de Majinis, à l'écran. Entre ceux se battant au corps à corps et ceux avec des arbalètes, il faudra rajouter ceux avec des tronçonneuses et bien sur les armoires à glace avec une mitrailleuse. Le level-design est correct permettant à nos héros de pouvoir se déployer à différents endroits, en pouvant se séparer et en offrant différents moyens de progresser selon les armes équipées. Les armes sont d'ailleurs nombreuses et on a toujours de quoi les remplir. On peut quand même regretter les teintes globalement sombres du DLC empêchant parfois de bien lire l'action en écran splitté.

Ce DLC est un tel déferlement d'action, surtout dans son final assez stressant, que jouer en solo s'avère une véritable gageure. Ceux n'ayant pas supporté l'IA pendant l'aventure principale devront obligatoirement effectuer cette fuite en duo. Et c'est là que l'aventure prend toute sa saveur pour peu que le gameplay ne vous ait pas refroidi avant. C'est finalement là que le DLC montre sa faiblesse puisque le gameplay de Resident Evil 5 n'est pas idéal pour un jeu d'action tant les personnages sont lents et ne peuvent pas se déplacer et tirer en même temps, sans oublier l'absence d'un système de couverture digne de ce nom. Si vous vous êtes bien adapté alors vous allez vous régaler, car l'aventure peut s'avérer jouissive par moments tant Capcom a mis en place ce qu'il fallait pour ne jamais s'ennuyer. D'autant plus que le DLC ne propose aucun temps mort, les ennemis revenant sans cesse. On peut quand même regretter que l'aventure se boucle en une petite heure...

50

Le second DLC de Resident Evil 5 n'est encore une fois pas vraiment satisfaisant. Le partis pris d'offrir un concentré d'action pendant une heure aurait pu séduire si le gameplay avait suivi. De même, l'aventure peut s'avérer injouable en solo. On peut grandement s'y amuser néanmoins malgré une durée de vie faiblarde, même pour 5 euros.

Critique de publiée le 2 novembre 2017.

Acheter Resident Evil 5 : Une fuite désespérée - PS3 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Resident Evil 5 : Une fuite désespérée - PS3 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Resident Evil