75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Apocalypse >

Critique du Film : Apocalypse

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 29 octobre 2006 à 07:41

resident evil 2

Dans la ville de Raccoon city, la ruche est de nouveau ouverte. La société Umbrella Corporation n'a pas encore compris que le virus pouvait faire des ravages et en remet une couche, le virus se répand à nouveau, la ville est donc isolée du reste du monde pour tenter une nouvelle expérience: le projet Nemesis. Alice est réanimée et fait elle aussi partie du projet...
Fort du succès du premier volet, les producteurs décident, comme à l'accoutumée, d'exploiter le filon, et un doute subsiste toujours quant à la qualité d'une suite. D'autant plus que le premier film adapté du jeu vidéo resident evil était loin d'être à la hauteur des espérances voulues. Resident evil a beaucoup déçu les fans du jeu, soyons clairs. On retrouve Jill Valentine, incarnée par Sienna Guillory, dont la performance est assez conforme à l'esprit du jeu. Avec elle traîne Carlos Olivera (Oded Fehr) dont la durée de vie dans ce film est assez limitée, mais bon, passons.

Resident Evil Apocalypse: Sienna Guillory
Resident Evil Apocalypse: Sienna Guillory
Cette fois-ci, alice est de retour et sa mission est de retrouver la fille du chercheur Ashford, coincée dans cette ville désormais aux mains des morts vivants atteints du virus T. Il est vrai que ce scénario n'est pas d'une très grande originalité, mais c'est après tout un survival, genre qui n'a jamais brillé par des scénarios très poussés (la nuit des morts vivants n'est pas un monstre d'originalité scénaristique, au passage). Alors, posons donc l'intrigue de côté pour nous intéresser au développement. Resident Evil est un jeu à l'ambiance glauque et tendue, aux points de vue assez déconcertants. J'ai trouvé ces plans dans le film. Ce qui donne toujours au spectateur (ou joueur, c'est selon) la difficulté de ne pas pouvoir faire face aux dangers. Les personnages du film sont en adéquation avec le jeu, à savoir que les ammos ne sont pas illimités, et que souvent, le meilleur moyen est de fuir devant la vague de morts vivants. Les autres plans et scènes d'action du film sont plutôt réussis et efficacement rythmés, notamment la confrontation entre Alice et le nouveau Matt, vers le milieu du film.
Resident evil Apocalypse: Milla Jovovich
Resident evil Apocalypse: Milla Jovovich
Malheureusement, tout se gâte avec l'arrivée du Matt muté et monstrueux. Il s'agit ni plus ni moins d'une bête de guerre, et le test de son efficacité contre l'équipe des Stars est assez bêtement inutile. Peut-être que si on le voyait moins, la tension serait plus intense. Sauf que, on le voit décidément trop, ce qui diminue amplement la peur hypothétique. Il aurait fallu continuer sur la lancée de la scène de l'église où les monstres ne nous apparaissent presque pas. Le combat final entre Alice et Nemesis est d'ailleurs lui aussi inutile et confine le film dans un genre battu et rebattu. Même si Milla Jovovich est assez habile en combat rapproché, la scène où elle et Sienna Guillory affrontent les morts vivants était suffisante. Cette tendance à l'action casse un peu l'esprit du jeu, dont le succès était basé sur le suspense.
Resident Evil Apocalypse: Nemesis
Resident Evil Apocalypse: Nemesis
Matt a bien changé et reconnaissons que les effets spéciaux et les maquillages sont assez réussis. Pas de révolution, mais cela reste dans la tendance actuelle. On regrettera que le rôle des morts vivants ne soit pas plus exploité.
Pour finir, Resident evil Apocalypse n'a rien d'innovant, mais procure quelques sensations en première partie du film, dont la deuxième déçoit beaucoup plus. Rien de transcendant, mais ça reste d'une bonne facture.

50

Resident evil apocalypse n'est as un mauvais film, on a quelques scènes rappelant le jeu mythique. Mais force est de constater que le scénario est bien mince, ce qui est conforme aux survivals, après tout.

Critique de publiée le 29 octobre 2006.

Acheter Apocalypse en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Apocalypse sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Resident Evil