Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Les Ruines de l'Empire [2015], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 24 avril 2020 à 09h00

Poe Dameron Origins

Univers Officiel

Quand Disney annonça une nouvelle trilogie Star Wars se déroulant plus de 30 ans après Le Retour du Jedi pour ensuite déclaer que tous les récits en dehors des films seraient supprimés de la continuité officielle pour en créer une nouvelle, les fans se demandèrent ce qui avait bien pu se passer entre l'épisode VI et Le Réveil de la Force...

La mini-série Les Ruines de l'Empire tente d'y apporter une première réponse. Mini-série car le comics original sorti entre septembre et octobre 2015 aux Etats-Unis ne comprend que quatre issues compilées en France en un seul album édité par Panini Comics en décembre 2015. Le projet a été confié par Marvel au scénariste apprécié comme expérimenté Greg Rucka (Gohtam Central, Wolverine, Elektra, Wonder Woman...) qui est aussi l'auteur de romans jeunesses Star Wars sympathiques comme La Cavale du Contrebandier et Avant le Réveil. Il est ici accompagné aux dessins par l'artiste italien Marco Checchetto avec qui il avait déjà collaboré sur The Punisher. Par manque de temps, Checchetto fut suppléé par deux autres artistes sur la seconde et troisième partie de cette mini-série. Enfin, il est à noter que les différents travaux Star Wars de Rucka évoqués plus haut font partie du cycle Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force où il développa notamment l'histoire de Poe Dameron. Les Ruines de l'Empire se concentre par ailleurs sur les aventures des parents du plus grand pilote de la Résistance.

Les Ruines de l'Empire commence pendant la bataille d'Endor et sa célébration où l'on suit la pilote Shara Bey ainsi que le soldat Kes Dameron dont on va ensuite suivre les différentes missions dans les jours qui suivent cette bataille décisive. Ce couple fait partie de l'Alliance Rebelle et va être impliquée dans les réactions belliqueuses d'un empire aux abois à travers plusieurs interventions leur faisant côtoyer des héros tels que la Princesse Leia, les généraux Solo & Calrissian ou encore Luke Skywalker... Ils vont vite se rendre compte que les dignitaires encore vivant de l'Empire vont s'en déchirer les miettes tandis que certains vont appliquer les dernière volontés posthumes de l'Empereur Palpatine. Des volontés évidemment funestes...

La première partie durant la bataille d'Endor, puis sa célébration, est absolument géniale et promet beaucoup pour le reste. Malheureusement, l'histoire de Greg Rucka dispose de nombreux écueils à commencer par la volonté de morceler ce récit en quatre petites histoire indépendantes mettant surtout en scène Shara et Kes combattant l'Empire tout en interagissant avec les héros de la Trilogie Originale. Cela offre surtout une mission originale et sympathique sur Naboo avec Leia tandis que celles mettant en scènes Han Solo et Luke Skywalker sont plus dispensables. Au niveau des révélations on reste aussi sur notre faim même si le récit permet de bien faire comprendre que l'Empire est en déclin et que la Rébellion n'a pas fini son travail. On peut aussi regretter que les deux héros (surtout Shara en fait) soient des prétextes pour expliquer la situation globale. Ils ont au moins le mérite d'être attachants voire touchants dans leur relation. Malgré ces nombreuses critiques, il faut avouer que l'ensemble se lit avec plaisir avec des histoires rythmées réussissant à bien retranscrire le chaos des batailles comme de la situation politique de la galaxie à ce moment charnière.

Pour ce qui est des dessins, Marco Checchetto est un artiste extrêmement talentueux et la première histoire restera longtemps dans les mémoires des fans tant on a rarement assisté à une telle mise en scène dantesque et sublime. Ce nouveau point de vue sur la bataille d'Endor fera date ! Son style visant un certain réalisme fonctionne très bien que cela soit dans le traitement des personnages comme tous les autres éléments de la galaxie Star Wars. Le découpage est souvent judicieux et on bave devant les dessins des vaisseaux en action... Un artiste qu'on a envie de retrouver sur du Star Wars. La colorisation assez froide de son travail lui rend parfaitement justice pour donner cette impression de guerre interminable que nous propose le récit. Néanmoins, ses assistants/remplaçants sur la seconde et troisième partie sont loin d'atteindre son niveau et on ressent cette baisse de qualité qui sans être catastrophique n'en reste pas moins dommageable.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Les Ruines de l'Empire [2015]

Auteur Bastien L.
72

Si Les Ruines de l'Empire, s'avère un album très agréable à lire grâce à une histoire bien rythmée, un fan service judicieux, quelques révélations intéressantes comme de sublimes dessins, on reste quand même sur notre faim. On aurait aimé une histoire au long cours plus consistante, une véritable explication de la situation globale de l'Empire et on regrette le remplacement du dessinateur par des artistes moins talentueux.

On a aimé

  • La bataille d'Endor comme on ne l'a jamais vu
  • La mission sur Naboo
  • La talent de Marco Checchetto

On a moins bien aimé

  • Une mini-série qui manque de consistance scénaristique
  • Han Solo et Luke Skywalker décevants
  • Les remplacements aux dessins

Acheter la Bande Dessinée Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force : Les Ruines de l'Empire [2015] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force : Les Ruines de l'Empire [2015] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Star Wars