75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du comics : Klaus #2 [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mardi 24 décembre 2019 à 09h00

Pour les fêtes, on lui fait la sienne !

L’an dernier, nous vous avions raconté les origines badass du Père Noël grâce à l’excellente BD Klaus publiée chez Glénat. Klaus revient avec un tome 2 toujours aussi beau grâce au dessin magnifique de Dan Mora. Mais ne vous attendez pas à une suite classique, Grant Morrison vous propose deux histoires indépendantes qui mettent en scène Klaus et qui le malmènent sévèrement.

Si vous n'avez pas lu le premier volume, c'est par ici !

Ce deuxième tome peut se lire indépendamment, mais vous ne connaîtrez pas l’origine story du personnage principal.

La première histoire nous plonge dans les contes et légendes européens avec la sorcière de l’hiver (je n’ose dire la Reine des neiges), le fabriquant de marionnettes Gepetto issus du conte italien Pinocchio…

Nous y apprenons que Klaus a été formé pour la fabrication de jouets par le vieil artisan et que celui-ci est retenu par la sorcière de l’hiver. Cette dernière souhaite se construire une armée de marionnettes vivantes grâce au bois enchantée. Mais Klaus pourra compter sur sa fidèle louve blanche Lilli surtout quand la vie de deux enfants est en jeu. Cette réappropriation des légendes fonctionnent pour une histoire où Klaus aura fort à faire pour survivre et ne pas finir enchainer dans les geôles de la plus terrible des reines.

La seconde histoire nous plonge dans une étrange petite ville : à Noëlville, c’est tous les jours noël, il neige et les pères noël y sont nombreux. Glauque et flippant. Klaus y débarque après avoir été appelé à l’aide par une vieille dame n’ayant plus de nouvelles de ses proches. Combats contre des pères noël super creepy, plan machiavélique d’une société fabriquant des sodas pour s’approprier noël…

Cette histoire délirante enrichit encore la mythologie autour de Klaus et propose une vision années 50 d’un film d’horreur de Noël.

Avec une première histoire épique qui mélange les légendes et une seconde plus proche du film de noël qui aurait mal tourné, Grant Morrison offre une suite inattendue à Klaus. Passée la surprise de ce choix, ces histoires un peu barrées vont le job et sont sublimées par le trait de Dan Mora. Le véritable point fort de cette bande- dessinée est ce dessin si beau et dynamique. L’ouvrage se conclut d’ailleurs par un épais cahier graphique qui fera le bonheur des fans de Dan Mora.

Une suite moins bonne que le premier opus mais qui a de quoi surprendre !

Bonus : pour lire le début de l'histoire Klaus et la sorcière de l'hiver, c'est ici !

Oh, oh, oh, merry christmas !

 

La conclusion de à propos du Comics : Klaus #2 [2019]

Nathalie Z.
80

Klaus raconte les aventures du Père Noël le plus badass et dans cet opus, Grant Morrison le fait souffrir : attaqué par les sbires de la Reine des Glaces qui veut son immortalité puis menacé dans une ville glauque rempli de pères noël étranges et dirigée par une grosse compagnie qui souhaite s’approprier la marque de Noël, Klaus aura fort à faire pour survivre ! Le dessin de Dan Mora sublime ces deux histoires barrées à lire près de la cheminée avec un chocolat chaud et des christmas carols en fond sonore !

On a aimé

  • Deux mini histoires de Klaus délirantes
  • Une revisite des mythes européens
  • Une visite glauque de Noël dans une petite ville étrange
  • Le dessin de Dan Mora !

On a moins bien aimé

  • Une suite qui n'en est pas vraiment une
  •  

Acheter le Comics Klaus #2 [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Klaus #2 [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Klaus

  • Voir la critique de Klaus #1 [2018] : La véritable histoire badass du Père Noël !
    84

    Klaus #1 [2018] Critique du comics par Nathalie Z.

    La véritable histoire badass du Père Noël ! : Si vous ne deviez lire qu'une bande dessinée en ces jours de fêtes, ouvrez ce superbe album : Klaus raconte l'origine story d…
    Temps de lecture : 6 mn 20