75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : L'Arme du Jedi [2015], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 16 août 2019 à 09h00

I Want to be a Jedi

Univers officiel

«  Jessika Pava ne pouvait détacher les yeux de son Aile-X.
    Avec un soupir, elle repoussa une mèche de cheveux bruns tombée devant ses yeux et se détourna de façon à ce que le redoutable chasseur à la silhouette compacte, posé sur ses trains d'atterrissage au centre du hangar, sorte de son champ de vision. Ses camarades pilotes savaient qu'elle n'aspirait qu'à une chose : regagner l'espace où elle était connue sous l'indicatif de Blue Troie. »

Deuxième tome d'une trilogie de romans jeunesse consacrée aux trois personnages principaux de la Trilogie Originale Star Wars, L'Arme du Jedi met évidemment en scène Luke Skywalker.

Dans son programme de produits dérivés Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force, Disney/Lucasfilm a concocté une sorte de trilogie de romans jeunesse dont chaque tome met en scène les héros de la Trilogie Originale mais où chaque histoire est totalement indépendante des autres. Dans l'ordre de parution, ce roman sur Luke Skywalker est le second après La Cavale du Contrebandier, une histoire plutôt réussi sur Han Solo & Chewbacca. L'Arme du Jedi a été confiée à Jason Fry, un homme connu dans l'univers Star Wars pour de nombreux guides et qui a profité du reboot de l'Univers étendu pour se voir offrir plusieurs projets en tant qu'auteur. Une solution en « interne » qui aurait pu s'avérer payante.

L'Arme du Jedi se situe juste après Un Nouvel Espoir et voit Luke Skywalker, alors pilote de l'escadron Rouge, se faire confier une mission en solitaire le faisant passer sur Devaron. Après une rencontre musclée avec des Impériaux, l'obligeant à se poser sur la planète pour réparations, le jeune homme se sent attiré par un endroit qu'il va ainsi explorer. Cette exploration est à mettre en lien avec la volonté du héros à devenir un vrai Jedi car il a découvert la puissance et les merveilles de la Force tout en se retrouvant terriblement seul à ce niveau. Il est aussi pris d'un bouillonnement intérieur en tant que néo-Rebelle héros de la bataille de Yavin, bien décidé à faire tomber l'Empire. Cette exploration d'une forêt de Devaron va se faire dans un environnement hostile aux côtés de l'étrange guide/chasseur Sarco Plank surnommé Le Charpardeur... Il va pourtant devoir faire avec s'il veut en connaître plus sur la Force et s'il veut vraiment assumer le statut du dernier des Jedi...

En tant que « roman junior », le récit est assez court avec ses 170 pages qui se lisent très vites. Malheureusement, ce court récit accuse de vrais problèmes de rythme avec un début classique mais palpitant et une fin bien soutenue, mais entre les deux... On a l'impression que le livre démarre vraiment alors qu'on en a déjà lu les 3/4 après l'introduction expliquant l'arrivée de Luke sur Devaron. L'exploration de la jungle et les actions de Luke dans ce qu'il y découvre sont quand même loin d'être passionnants en étant franchement monotone voire répétitif... C'est avec soulagement qu'on assiste (enfin) au combat final... Dommage qu'il soit un peu confus et que les adversaires de Luke, comme ses nouveaux alliés, s'avèrent peu charismatiques tant ils n'arrivent jamais à être plus que simples archétypes...

On est peut-être un peu sévère avec un roman avant tout destiné à la jeunesse (plus adolescents qu'enfants) même si on aurait souhaité plus de rythme. Le roman dispose quand même de bonnes idées avec, tout d'abord, le personnage de Luke Skywalker à ce moment de l'histoire de Star Wars. Il s'avère attachant et oscille bien entre sa naïveté de fermier et son nouveau statut de combattant rebelle voulant devenir Jedi. Le livre permet ainsi d'en savoir plus sur ses enseignements avant qu'il ne rencontre Yoda et montre bien sa maîtrise progressive de la Force. Cette dernière est assez bien mise en scène de diverses manières. On apprécie aussi la dynamique classique qu'il y a entre C-3PO et R2-D2 comme leurs interactions avec d'autres personnages. L'ambiance générale du roman est sympathique car le style de Jason Fry est assez correct pour le public visé, surtout lors des scènes d'action. Dommage qu'il n'ait pas su proposer quelque chose de plus palpitant.

La conclusion de à propos du Roman : L'Arme du Jedi [2015]

Bastien L.
50

Alors qu'il proposait une bonne idée de départ, voir la formation d'un Luke Skywalker désespérément seul dans sa quête de devenir un Jedi, ce court roman s'avère assez ennuyeux. L'intrigue manque de rebondissements et accuse beaucoup de redondances. Un livre à réserver aux plus avides des fans de Star Wars malgré quelques bonnes idées...

On a aimé

  • Luke Skywalker, apprenti Jedi
  • L'introduction
  • Le combat final

On a moins bien aimé

  • Trop répétitif
  • Un milieu ennuyeux
  • Des personnages secondaires vite oubliés

Acheter le Roman Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force : L'Arme du Jedi [2015] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force : L'Arme du Jedi [2015] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars