75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le Destin des Jedi : Apocalypse #9 [2014], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le dimanche 13 janvier 2019 à 09h00

La fin tant attendue

« Le vaisseau de croisière interstellaire se mit en orbite autour de la planète Coruscant, et au-delà de la baie d'observation panoramique apparut l'immensité scintillante d'un milliard de lumières dorées. Pendant des milliers de siècle de lutte, ces lumières n'avaient cessé de briller. Rien n'avait pu affaiblir leur éclat, pas plus l'asservissement rataka que la tyrannie de l'Empire ou le chaos de la guerre civile. Et elles continuaient de scintiller aujourd'hui encore, en cette époque où l'ombre gagnait du terrain, alors que les imposteurs ennemis régnaient sur l'Alliance Galactique et que des Seigneurs Sith dormaient à l'intérieur même du Temple Jedi. Mais toute cette clarté poussait Jaina Solo à se demander si les mille milliards d'habitants se souciaient réellement de qui avait gagné la guerre, s'il leur était ou non indifférent de vivre sous la férule Sith tant que toutes ces lumières continuaient de briller. »

Enfin ! La saga du Destin des Jedii prend fin... Non pas que cette série fut réellement mauvaise mais c'est surtout qu'elle mit vraiment du temps à démarrer se montrant trop poussive par moments. Mais le très bon Ascension avait permis quelques beaux espoirs pour cette conclusion. D'où un « enfin » mêlant soulagement et excitation...

C'est encore une fois au tour de l'apprécié Troy Denning de conclure une saga après avoir régalé avec Invincible qui nous avait rappelé des souvenirs émus de son chef-d'oeuvre pour Star Wars : Etoile après Etoile. Un auteur qui est armé pour affronter ce défi de boucler beaucoup d'intrigues qui se sont entremêlées et dont les conclusions promettent d'être explosives. La description de l'intrigue qui suit va tenter de spoiler le moins possible même si c'est inévitable étant donné qu'il s'agit du neuvième tome d'une série... Les Jedi sont donc de retour sur Coruscant menés par Luke Skywalker car les Sith ont pris possession de la planète, et donc du gouvernement de l'Alliance Galactique, sans avoir montrer leur vrai visage. Mais ce que les Jedi ignore, c'est que la très puissante entité du côté obscur Abeloth est à la tête des Sith de la Tribu Perdue qui lui prêtent toujours allégeance. Une fois le pied posé sur la planète, les Jedi vont devoir éliminer les Sith et trouver des réponses sur ce qu'est vraiment Abeloth. Au même moment, l'ancienne Sith et nouvelle petite amie de Ben Skywalker, Vestara Khai, reste déchirée entre sa volonté de devenir une Jedi et sa profonde nature de Sith.... Loin de là, le chef des Vestiges de l'Empire Jagged Fel, poursuit son bras de fer face à l'influente Amiral Daala qui souhaite le remplacer. Pendant ce temps, Leia et Han Solo veillent toujours sur leur petite-fille Allana qui veut les entraîner au cœur de la bataille sur Coruscant afin de prévenir des amis d'un danger immédiat vu en vision...

La première force du livre de Troy Denning est d'arrivé à faire exister correctement toutes ces intrigues et la profusion de personnages principaux, secondaires comme tertiaires. Tous répondent à l'appel et réussissent à bien évoluer au gré des nombreux rebondissements qui jalonnent le livre. On va de surprise en surprise et de révélation en révélation. Au gré des 635 pages du roman, on ne s'ennuie jamais et le fan de Star Wars en a pour son argent. Les combats au sabre laser pulullent et tous les grands héros de la saga sont mis en avant que se soit les anciens des films ou ceux créés par l'Univers étendu qu'on a appris à aimer. Quelques nouveaux réussissent aussi à se montrer digne de figurer parmi les héros de la saga. Troy Denning nous offre un concentré d'action, d'humour, de drame comme de suspense. Son intrigue est même reliée habilement à des épisodes de la série The Clone Wars avec une bonne logique et des révélations qu'on avait pas vu venir. Néanmoins le roman n'est pas exempt de défauts à commencer par quelques passages un peu tirés par les cheveux. De même, le livre traîne des boulets d'une intrigue poussive de neuf romans avec par exemple le personnage de Daala raté de bout en bout... On a aussi le sentiment que ce livre conclue beaucoup de choses mais prépare aussi la suite. Une suite qui sera rapidement caduque puisque la parution originale de ce roman se déroula peu de temps avant la rachat de Lucasfilm par Disney et le reboot complet de l'Univers étendu...

La conclusion de à propos du Roman : Le Destin des Jedi : Apocalypse #9 [2014]

Bastien L.
78

Apocalypse est ce genre de roman qui fait frémir de bonheur les fans de Star Wars car on y retrouve vraiment tout ce qu'on aime. Troy Denning rend justice à la richesse de la saga en offrant un livre trépidant grâce à de nombreuses intrigues entremêlées et des personnages toujours aussi charismatiques. Quelques défauts viennent néanmoins entacher une lecture réjouissante.

On a aimé

  • Une fin très satisfaisante
  • Un concentré de ce qu'on aime dans Star Wars
  • Troy Denning, un grand de l'UE Légendes

On a moins bien aimé

  • Des passages tirés par les cheveux
  • La conclusion parfois poussive d'un cycle bien trop long
  • Un roman qui prépare des suites qui ne vinrent jamais

Acheter le Roman Star Wars : Le Destin des Jedi : Apocalypse #9 [2014] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Le Destin des Jedi : Apocalypse #9 [2014] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars