75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Anéanti #1 [2007], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 11 juin 2010 à 10h53

Skywalker, encore et toujours...

Dans sa volonté de proposer de nombreuses séries Star Wars, Delcourt a vite importé la saga Legacy se déroulant près d’un siècle après la guerre contre les Yuuzhan Vong. Le tout pour nous faire découvrir de nouveaux personnages dans une galaxie lointaine, très lointaine, mais différente…

À croire que chez les maisons d’éditions de George Lucas on aime faire des remakes maquillés de ses propres oeuvres. Ainsi si l’Héritage de la Force fait penser à la prélogie, Legacy renvoie plus du côté des Chevaliers de l’Ancienne République avec une armée Sith ouvrant ses portes à n’importe qui, brisant donc la règle des deux, capable de rivaliser en nombre avec les Jedi. L’histoire concerne toujours les Skywalker avec cette fois-ci le petit dernier, Cade Skywalker, qui est devenu chasseur de prime après la tragédie d’Ossus voyant le dernier temple Jedi anéanti par les Sith et son père avec. Il se cache plus ou moins alors que la galaxie a basculé d’un Empire libéral (apparemment…) à une tyrannie Sith mené par le terrifiant Dark Krayt et sa clique de seigneurs tous plus sanguinaires les uns que les autres. Et qui d’autres que les parents de Quinlan Vos et les participants les plus réjouissants de la série Clone Wars pour mener à bien ce projet ?

L’histoire est donc l’oeuvre du duo le plus acclamé et prolifique de l’Univers étendu à savoir John Ostrander et Jan Duursema qui ne se contente pas que de dessiné ici. Ce qui frappe d’abord dans le scénario c’est l’histoire assez sombre avec une l’ambiance noire qui se dégage case après case. On navigue entre différents mondes avec, celui des chasseurs de primes en galère perpétuelle, celui des Sith avec leur soif de pouvoir légendaire et les Jedi tentant de sauver les meubles car traqués de partout comme la famille impériale dont le trône a été usurpé… Bien sûr tous vont se rencontrer à un moment ou un autre de l’histoire qui pâtit finalement de la vitesse avec laquelle tout s’enchaîne. Surtout au début où l’on doit accepter bon nombre de nouveautés et on s’y perd un peu dans les noms et les fonctions… La suite est moins réjouissante puisqu’on a le droit à une succession de poursuites et de duels sans que les personnages secondaires aient le droit à de grandes présentations. Malgré cela, l’ensemble fonctionne quand même dans une histoire qui va à cent à l’heure proposant donc nombreux combats, une tragédie familiale et une frontière fine entre le bien et le mal, à la Star Wars. On peut espérer que les albums suivants de la saga vont se poser un peu histoire de donner une plus large tribune aux personnages secondaires et éclaircir les trous dans le scénario.

Quant au dessin, vous vous doutez que c’est du Duursema habituel… En tout point sublime et on peut regretter que l’artiste n’ait pas tenté quelques pleines pages qui nous en auraient mis plein les yeux. Les personnages sont reconnaissables du premier coup avec une large palette d’émotions crédibles. De l’habituel en somme sans oublier des combats toujours aussi dynamiques et réalistes. On sent que Duursema s’est fait plaisir entre les lieux sombres et inquiétants, les aliens plus étranges les uns que les autres ou encore les formes généreuses de tous les protagonistes féminins… Seul bémol, les Sith ont franchement des looks de mauvais groupes de métal scandinave faisant qu’ils sont parfois plus risibles qu’inquiétants… Il va falloir s’y faire.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Anéanti #1 [2007]

Bastien L.
78

Premier tome de Legacy, Anéanti propose une histoire allant vite, trop vite, laissant un lecteur comblé niveau adrénaline, mais un peu sur la touche concernant toutes les subtilités du scénario… Le dessin est en revanche du grand art et on en redemande. Un bon début en somme faisant que la suite est attendue avec impatience.

Acheter la Bande Dessinée Star Wars Legacy - Anéanti en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars Legacy - Anéanti sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars