75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Sacrifice #5 [2009], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le lundi 25 janvier 2010 à 15h43

Boba fait la fête.

Après le réjouissant Exil d'Aaron Allston, c'est au tour de Karen Traviss de reprendre la danse en proposant Sacrifice qui tient beaucoup plus la route que son Descendances.

On l'a compris, dans L'Héritage de La Force, chaque auteur fait sa petite popote ! Allston reprend les survivants des séries X-Wings, Troy Denning, ceux du Nouvel Ordre Jedi et Traviss ses clones. Si les deux premières recettes fonctionnent à merveille, la dernière est en revanche plus difficile à digérer. L'alternance de l'intrigue générale et celle de Boba Fett, qui vont bien entendu certainement s'enchevêtrer plus tard, handicapent un peu le roman au niveau du rythme. En effet, le chasseur de prime partie à la traque de son passé, désirant en même temps remettre sur pieds la planète Mandalore qui appartient aux Mandaloriens dont il est le chef, puis sans oublier la chasse du clone survivant de la fameuse guerre portant leurs noms et qui pourrait sauver sa vie. On reprend donc la mythologie mando décrite dans les livres de Traviss sur la bande à Skirata (comme Republic Commando : True Colors) et qui finalement aurait mérité un livre à part entière plutôt que des reprises tous les 3 livres...

Concernant l'histoire principale, Ben Skywalker revient avec le fameux vaisseau Sith vers Jacen Solo qui plonge de plus en plus dans le Côté Obscur et devant se préparer à commettre un sacrifice pour devenir enfin un Maître Sith ; alors que Lumiya continue son manège dans l'ombre en voulant détourner les Skywalker de la vérité. Ce roman révèle aussi Mara Jade au rang de chasseresse assoiffée traquant Lumiya pour sauver la vie de son fils... Le tout baigne donc dans une tension assez bien amenée donnant un final vraiment époustouflant qui confère une vraie force à la saga dont la suite annoncée s'annonce des plus prometteuses.

En attendant, le roman offre quand même quelques grands moments de bravoure, d'action et même d'humour sans oublier le destin tragique de personnages toujours aussi attachants. La bonne idée vient aussi du fait que Traviss écarte quelques pontes de la saga comme Luke Skywalker, Han Solo et Leia Organa pour mettre en avant les personnages de Ben, Mara et Jacen dont le triangle fait que le lecteur imagine bons nombre de scénarios catastrophes avant d'arriver à la fin du livre. En gros du bon Star Wars mais tellement handicapé par cette dualité du récit sans grand rapport entre les deux, enfin si mais tenant plus du prétexte... Sans oublier les quelques lourdeurs répétitives qui caractérisent le style de Traviss et aussi cette fâcheuse tendance qu'ont les héros à cacher les informations les plus importantes qu'ils découvrent et qui pourraient leur sauver la vie. Un peu le syndrome du "si on se séparait" des films d'horreur.

La conclusion de à propos du Roman : Sacrifice #5 [2009]

Bastien L.
73

Sacrifice est donc un roman au rythme bancal mais l’ensemble reste très sympathique avec une trame générale qui redonne un certain coup de fouet à l’UE comme le début du Nouvel Ordre Jedi en son temps.

Acheter le Roman Sacrifice en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sacrifice sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars