75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban >

Critique du Film : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

Avis critique rédigé par Richard B. le jeudi 3 juin 2004 à 0035

3eme année pour Harry


Harry Potter revient jouer de la baguette magique, pour le plus grand plaisir des fans qui ont dévoré les deux premiers films et les cinq tomes déjà parus. Ce nouveau Harry apporte beaucoup de nouveautés, ainsi Colombus pour le bien du film se contente de produire et laisse la caméra a Alfonso Cuaron. Rien qu’au niveau de la mise en scène tout change, ainsi fini les caméras sans aucune personnalité et souvent statiques. Dans ce nouveau film, Alfonso Cuaron filme de manière a ce que le spectateur suive Harry dans son aventure et lui facilite la découverte des décors merveilleux qui se présentent devant lui.
Cependant, le film, s’il regorge de bonnes trouvailles visuelles, a un peu de mal à démarrer, et l’introduction semble un peu caricaturale. Il faudra attendre que Harry et ses amis prennent le train pour Poudlard pour embarquer vraiment avec lui dans son aventure. Mais promis à partir de ce moment le film vous tient en haleine tout le long.
Quelques regrets par la suite pourront être remarqués, mais pas pendant le film. N’ayant pas lu les livres je ne me prêterais pas au jeu de la comparaison, mais il est facile de déduire, étant donné le nombre de pages et la durée du film, plus courte que les deux premiers, que cette fois Harry a eu droit au cutter, et ce afin de ne pas faire un livre d’images, mais un film plus cinématographique. Cependant, le spectateur regrettera que des détails ne soit pas plus approfondis, comme certains objets qui sont fournis au héros et qui apparemment possèdent un historique assez important, qui aurait offert au héros un côté psychologique un peu plus pointu. Car cette fois, les trois écoliers n’ont que très peu de place pour leurs sentiments tellement l’action est riche. 10 minutes supplémentaires n’auraient pas été un mal, sans pour autant aller dans le détail.
Le plus grand plaisir du film est que le spectateur, au bout de déjà deux films, a fini par s’habituer et à adopter les aventures des jeunes sorciers. Et on retrouve heureusement toujours les même acteurs : que ce soit au niveau du trio gagnant Radcliff / Grint / Watson ou des second rôle Felton (Malefoy) / Colltrane (Hagrid) / Ou l’excellent Rickman (Rogue) . Seul ombre au tableau le manque de Richard Harris (Dumbledore) décédé l’année dernière et ici remplacée par Gambon, mais franchement la ressemblance et le maquillage permet de ne pas voir la différence à l’écran.

La conclusion de

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban est plus réussi au niveau de la mise en scène, plus réussi au niveau du rythme, mais est moins approfondi au niveau des personnages. A faire le choix c’est les spectateurs de la salle qui y gagnent et les lecteurs assidus qui y perdent.

Acheter Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Harry Potter

En savoir plus sur l'oeuvre Harry Potter