75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Harry Potter et l'Ordre du Phénix >

Critique du Film : Harry Potter et l'Ordre du Phénix

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 24 juillet 2007 à 10:03

Divisée

Rarement une adaptation d'un Harry Potter m'aura laissée si divisée... J'ai trouvé le film très bon, très bien réalisé, avec une ambiance parfaitement posée, de décors et des effets spéciaux de toute beauté, une intrigue claire et, ce qui ne gâche évidemment rien, une musique parfaite... mais je n'ai pas retrouvé le livre que j'avais lu.
Entendons-nous bien. Je ne suis pas de ceux qui pestent parce qu'une scène d'un roman transposé en film a disparu ou a été modifiée : un film et un livre ne fonctionnent pas de la même façon, ce qui est très fort dans un roman peut être infilmable ou carrément ridicule à l'écran - l'exemple des cheveux de Galadriel dans la Communauté de l'Anneau en est un parfait exemple, pour plus d'infos reportez-vous aux bonus de la version longue du premier opus du Seigneur des Anneaux... Le premier film Harry Potter, donc, souffrait donc d'un manque de dynamisme certain, à avoir trop voulu illustrer (superbement) le livre, on se retrouvait avec un film bancal, bien que plaisant.
Mais là... Je ne sais pas. Certes, énormément de choses ont été passées sous silence, compréhensible quand on adapte un pavé de 900 pages en deux heures. Et pourtant, sans rallonger la durée du film, le réalisateur aurait pu glisser beaucoup plus de références au livre... Ne serait-ce que rajouter l'insigne de Prefet sur les tenues de Ron et d'Hermione, ça ne coutait pas grand chose...
Ron et Hermione, parlons-en, justement. La nouvelle voix française de la forte-en-thème choque pas mal au début, mais en fait, on l'entend tellement peu dans le film, que cela devient secondaire. Tout comme Ron, absent, Dumbledore, Sirius, Hagrid, Rogue... à peine entrevus. Et pourquoi nous montrer Kreattur si c'est pour zapper complètement son rôle dans la mort de Sirius ? Quant à la prophétie, n'en parlons pas, elle arrive tellement comme un cheveu sur la soupe, entre deux étagères qui se cassent la figure, qu'elle passe totalement inaperçue. Et insinuer que Cho a trahi l'Armée... Inutile dans le déroulement de l'intrigue ! J'ai regretté également l'absence de la Beuglante pour la tante Pétunia... mais étant donné l'absence de la scène dans le bureau de Dumbledore, cela est compréhensible...
On ne reviendra pas sur l'habitude prise déjà dans les deux derniers films, d'habiller les jeunes sorciers à la mode moldue. Déjà que c'est en totale contradiction avec les romans - les sorciers ne SAVENT PAS comment s'habillent les moldus,c'est d'ailleurs souvent ce qui est marrant - le problème est que cela fera très vite dater les films, tellement la mode change vite. Et cela enlève une bonne partie de l'ambiance...
Passons maintenant sur les points positifs, et ils sont nombreux, heureusement. Ombrage est parfaite, encore plus sadique que dans le roman, Luna autant dans la lune que son nom le suggère, Neville très attachant... et Cho Chang aussi insipide que dans le livre. Quant à Voldemort... tout bonnement terrifiant.
Les scènes réussies sont nombreuses également. De l'attaques des Détraqueurs à la scène de combat finale, en passant par Harry racontant ce que c'est que d'affronter la mort, les séances d'entraînement de l'Armée de Dumbledore, la main-mise d'Ombrage sur Poudlard ou la rencontre avec Grawp, on est véritablement plongés dans l'ambiance de ce Poudlard sombre, souvent dans le brouillard, qui n'a plus rien à voir avec le château enchanté et ensoleillé des débuts.
Et c'est bien ce qui peut choquer. Ce tome était effectivement très sombre, bien plus sombre que les précédents, et le film suit le mouvement, mais on a presque l'impression de se trouver à un autre endroit, d'autant plus qu'on voit peu de cours et peu les professeurs, tout centré qu'est le film sur Harry et ses démons intérieurs.

68

Je ne sais donc pas trop quelle note donner au film. Je n'aurais pas lu le livre, je lui aurais mis 9, car c'est de loin le plus réussi, au niveau trame, ambiance et jeu d'acteur, des cinq films. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir lu le même livre que le réalisateur... Si la ligne directrice est la même que dans le roman, si les scènes existantes sont bien celles du livre (sauf Luna et les Sombrals, un ajout pertinent), il manque tout ce qu'il y avait autour, qui donnait au livre son ambiance, car l'univers féérique d'Harry Potter est bel et bien absent ici. Oui, il y a de la magie, des explosions, des sortilèges... mais ce qui a fait le succès du petit sorcier à lunette, ce n'est pas ça. C'est l'ambiance autour, la multitude de personnages, tous les petits détails. Ici, on est un peu trop centrés sur Harry... Pourtant, on peut ajouter / couper / modifier des scènes d'un livre, et garder son essence : le Seigneur des Anneaux en est la preuve magistrale. Mais ici, l'essence a disparu. Reste un très bon film.

Critique de publiée le 24 juillet 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • les scènes du livre reprises... sont bien reprises
  • Ombrage et Luna

Que faut-il oublier ?

  • beaucoup de personnages à peine entrevus
  • où est le charme d'HP ?

Acheter Harry Potter et l'Ordre du Phénix en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Harry Potter et l'Ordre du Phénix sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Harry Potter