75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Rottweiler
Rottweiler >

Critique du Film : Rottweiler

Avis critique rédigé par Vandammage le mercredi 7 février 2007 à 0210

L'un des rares film de chien

Voici l'une des dernières production de la Fantastic Factory, réalisé par le père Yuzna himself. Rottweiler avait, au départ, tout pour être un grand succès de la série B; une histoire bien cool, un réalisateur fantastique et, justement, la Fantastic Factory (Beyond Re-animator, Dagon, Arachnid, Darkness).
Malheuresement, il faut bien s'avouer que Rottweiler se rapproche plus d'une série Z Full-Moon que de 2001 l'odyssée de l'espace. L'histoire est cruelle à souhait mais le scénar est merdique. Quand au rottweiler, même si certaines de ses apparitions sont plutot surprenantes, voire même franchement réussies, d'autres sont horriblement cheap. De Yuzna, on pouvait attendre des flots d'hémoglobine, au lieu de ça, quelques giclées sur des murs donnent une bien piètre allure au film.

La conclusion de

Je le recommande parce que c'est un Yuzna, mais juste pour ça alors... (et pour l'affiche qui tue)

Acheter Rottweiler en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Rottweiler sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de rottweiler

  • Voir la critique de Rottweiler : Un Brian Yuzna manquant de mordant
    42

    Rottweiler - Critique du film par Nicolas L.

    Un Brian Yuzna manquant de mordant : Après la vision d’un Beyond Re-animator d’excellente facture, j’avais cru que Brian Yuzna avait enfin retrouvé ses « vertus ». Cel…

En savoir plus sur l'oeuvre rottweiler