75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Harry Potter et la Coupe de Feu
Harry Potter et la Coupe de Feu >

Critique du Film : Harry Potter et la Coupe de Feu

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 11 décembre 2005 à 1438

Plein les yeux !

Réaction à chaud: je sors du cinéma.
Résultat, ce film est une bonne adaptation du roman ,dans la mesure où le livre tout entier ne pouvait passer à l'écran, pour une question de longueur d'une part, et pour épurer la version cinéma de certaines choses inutiles à mes yeux.
Donc plein les yeux , oui, car Mike Newel a décidé de mettre le paquet sur les effets spéciaux et, à dire vrai, c'est aussi pour cela que je vais au cinéma: parce que sur le petit écran, ça ne rend rien.
L'intrigue principale. Là où le réalisateur a été bon, c'est de concentrer sur le thème principal, c'est à dire la coupe de feu. En effet, les petits à-côté comme les amourettes entre les différents personnages principaux ainsi que d'autres éléments font aussi ce qu'est l'univers Harry Potter, mais j'imagine qu'en l'occurence, ici, ils n'apportaient pas grand-chose au spectacle. Car il s'agit bien d'un spectacle de Noel avant l'heure, avec, je le répète priorité à la coupe de feu. Même la coupe du monde de Quidditch passe presque aux oubliettes avec une séquence de 2 minutes tout au plus.
Les acteurs. La bonne nouvelle vient des acteurs dont le jeu monte (enfin) en puissance, je parle de Rupert Grint et Emma Watson. Cette dernière est beaucoup moins horripilante que dans les précédents opus. Je sais, c'est le rôle qui veut cela ! Il n'empêche qu'elle a pris la mesure du rôle, c'est tout à son honneur. Un bon point également aux rôles de méchants puisque Maugrey Fol'oeil avec Brendan Gleeson est conforme à ce que j'en imaginais et Lord voldemort est excellement interprété par Ralph Fiennes, incroyabelement grimé dans les traits de celui dont on ne doit pas parler. J'ai par contre été un peu surpris voire déçu par Michael Gambon qui campe un Albus Dumbledore pas assez digne du grand sorcier; Alan Rickman est fidèle à lui-même et toujours aussi excellent.
Les différentes étapes de la coupe sont percutantes, dont celle des dragons, avec une scène avec un dragon époustouflant de réalisme. On atteint des sommets.
En bref, un bon moment que ce quatrième Harry Potter sur grand écran, à mon avis, le premier bon film sur le jeune sorcier.

La conclusion de

Une adaptation épurée pour notre bonheur, je regrette juste que Mike Newel n'ait pas assez assombri l'ambiance que j'avais trouvé plus sombre dans mon souvenir, mais comme ce film s'adressait à un jeune public, il a fallu faire un compromis entre fidélité à l'oeuvre et succès commercial.

Acheter Harry Potter et la Coupe de Feu en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Harry Potter et la Coupe de Feu sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Harry Potter

En savoir plus sur l'oeuvre Harry Potter