75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : L'appel aux armes #26 [2016], par Frédéric M.

Avis critique rédigé par Frédéric M. le samedi 4 janvier 2020 à 09h00

Negan festival

À l'occasion de la sortie en France le 30 janvier 2020 du dernier tome de la série The Walking Dead, Scifi-Universe revient sur la série qui a marqué les années 2000, avec les critiques des derniers épisodes jusque là absents de nos colonnes.

La guerre annoncée depuis plusieurs tomes entre les Chuchoteurs et les communautés tarde à venir. D'aucuns pourraient trouver ce rythme lent, puisqu'il n'y a toujours d'affrontement massif entre les deux factions et pourtant les confrontations ne manquent pas dans ce tome.

La première partie est avant tout centrée sur la construction de l'ennemi à Alexandria : Rick entame une véritable campagne de propagande et en découvre les effets de bord.

C'est cependant la seconde partie qui recèle le plus de surprises : celle où Negan s'enfuit de sa prison et rejoint les Chuchoteurs. La durée de son séjour dans le groupe n'est pas précisée mais on l'imagine longue. Cette séquence est jubilatoire à plus d'un titre. D'abord parce qu'on y retrouve le méchant tant apprécié in extenso, en tant que personnage principal. Ensuite parce qu'on est amené à mieux le connaître, et à s'interroger sur ses motivations. Negan est tellement grande gueule qu'il est impossible de distinguer quand il ment de quand il est sincère. La révélation finale sur pourquoi il a rejoint les Chuchoteurs est à son image : grandiloquente, efficace et pleine de questions, autant sur le devenir de Negan que celui du conflit.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : L'appel aux armes #26 [2016]

Frédéric M.
90

L'arc des Chuchoteurs approche ainsi de sa fin, apportant de plus en plus ouvertement des éléments d'ouverture sur l'arc conclusif. Il laisse un goût mitigé, avec de véritables moments de bravoure (la seconde partie de ce tome en fait partie et les prochains tomes auront aussi leurs scènes épiques), mais dont on sent qu'ils sont davantage des prétextes pour occuper la toile de fond tandis que se tissent des relations toujours plus riches entre les personnages et que se met en place la "big picture".

On a aimé

  • Suivre Negan comme seul personnage principal "historique"
  • L'incursion chez les Chuchoteurs
  • La plongée dans la fabrique de l'ennemi

On a moins bien aimé

  • Dwight est pas foutu d'abattre de dos un gars qui fuit ?

Acheter la Bande Dessinée Walking Dead : L'appel aux armes #26 [2016] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Walking Dead : L'appel aux armes #26 [2016] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Walking Dead