75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Les Nuits de Coruscant III : Modèles de Force #3 [2012], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 28 juillet 2016 à 13h57

Jax Pavan vs. Dark Vador

"Les éclats de voix s'élevaient autour de Haninum Tyk Rhinnan mais il n'y prêtait guère attention. Il avait d'abord essayer de rester concentré, mais le mot contrebande l'avait forcé à faire son propre débriefing. Il s'était mis à réfléchir à un mystère qu'il tentait de résoudre pour des raisons personnelles. L'affaire dont les autres discutaient – le meurtre d'un être insignifiant mêlé au trafic d'une variété d'épices particulièrement nocive – n'avait d'importance que pour le préfet de la police locale, Pol Haus. En d'autres mots, aussi bien localement que cosmiquement, cela n'avait pas d'importance."

Derniers tours de piste pour Jax Pavan et les siens dans cette Coruscant dominée par l'Empereur Palpatine et Dark Vador. Une dernière aventure qui déçoit plus qu'elle n'enchante...

Ultime épisode pour cette trilogie concoctée par Michael Reaves dont les différentes œuvres Star Wars ont toujours eu le mérite de mettre en avant des personnages inédits en marge des films de la saga. Du contrebandier débrouillard de Dark Maul : L'Ombre du Chasseur au videur de la cantina de L'Etoile noire en passant par le droïde qui voulait être humain de Medstar I... L'auteur expérimenté a réussi à brosser une belle galerie de personnages attachants dont l'équipe hétéroclite de ces Nuits de Coruscant qui voit enfin arriver son épilogue où l'on attend forcément un affrontement dantesque contre Dark Vador et une fin bien tragique...

Malheureusement Reaves noit rapidement le poisson. Au lieu de se concentrer sur la poursuite des aventures du groupe du Jedi Jax Pavan et son implication dans l'embryon de rébellion sur Coruscant, le Whiplash, l'auteur fait intervenir de nouveaux personnages avec les intrigues qui vont avec. Ainsi nos héros font la rencontre de Tuden Sal, ancien ami du père de Jax qui avait trahi ses dernières volonté en tentant de voler le droïde Tope-Là. Ce dernier, dont la programmation a été largement modifiée, fait toujours autant preuve de libre-arbitre et d'un comportement très particulier. De par ses changements, Tuden Sal le convainc qu'il est le candidat idéal pour assassiner l'Empereur, rien que ça... Parallèlement, Jax se découvre un Padawan aux pouvoirs dévastateurs qu'il va devoir canaliser malgré un bon nombre d'Inquisiteurs Sith à la solde de Vador sur ses traces... On retrouve aussi la taciturne Paladin Gris (sorte de Jedi) Laranth, l’enjôleuse marchande d'art Dejah Duare, le cynique reporter Den Dhur et le calculateur Rhinann qui forment le groupe autour de Pavan et Tope-Là. Un groupe au bord de l'implosion après le départ de Laranth et face à ces nouveaux événements....

Le livre fait 350 pages ce qui est bien trop peu pour contenir autant d'intrigues et de personnages aussi travaillés. Encore une fois le livre ne manque pas de charme car il se lit toujours avec autant de plaisir tant on est attaché à ses héros si humains voire « normaux »... On apprécie toujours cette ambiance sombre dans une Coruscant oppressante et découvrir le fonctionnement du Whiplash est un réel plaisir. Si vous avez aimé les deux précédents romans de cette trilogie alors aucun risque de rejeter cet épilogue. En revanche on est déçu par une fin un peu bâclée qui ne convient pas vraiment et qui fait vraiment petit bras comparé à l'intensité qui se dégage du livre. De plus, Reaves prend un ton plus sérieux avec une histoire moins enjouée que le reste de son œuvre sur Star Wars alors que c'est ce qui faisant son réel talent. Enfin on a la désagréable impression que les Inquisiteurs ont été rajouté à la vite. Complètement absents des autres livres, on découvre qu'ils sont une force très importante et bien implantée dans l'Empire... Une institution d'adeptes de la Force dont on se demande si leur présence colle vraiment à la mythologie tissée par George Lucas autour des Jedi et des Sith...

La conclusion de à propos du Roman : Les Nuits de Coruscant III : Modèles de Force #3 [2012]

Bastien L.
60

Si cette fin de parcours pour Jax Pavan et les siens reste un divertissement à même de plaire les fans de Star Wars, on reste quand même déçu au regard du potentiel dramatique qu'offrait cette trilogie. On reproche surtout à l'auteur une fin un peu précipitée et peu cohérente qui gâche un peu l'ensemble de son œuvre pourtant très solide...

Acheter le Roman Star Wars : Les Nuits de Coruscant III : Modèles de Force [#3 - 2012] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Les Nuits de Coruscant III : Modèles de Force [#3 - 2012] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars