Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Han Solo [2017], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 9 octobre 2021 à 09h00

Une excellente surprise en Solo

Univers officiel

L'arrivée sur les écrans du Réveil de la Force fin 2015 démontrait que l'hommage à la Trilogie Originale Star Wars était de mise comme ses héros avec bon nombre de récits les mettant en scène notamment en comics. Han Solo en est la preuve.

Entre Un Nouvel Espoir et L'Empire Contre-Attaque, il y a plusieurs années que le nouveau canon mis en place par Lucasfilm s'est empressé de combler notamment via les comics. Marvel a donc sorti des séries au long-cours traitant de cette période avec Star Wars ou Dark Vador dès 2015. Séries mettant en scène les personnages principaux de la Trilogie Originale qui furent aussi accompagnées de mini-séries (généralement cinq issues) se concentrant sur les héros à savoir la Princesse Leia, Lando et Chewbacca. Ce fut ensuite au tour de Han Solo d'avoir les honneurs de se voir consacrer une mini-série confiée aux bons soins de Marjorie Liu dont la réputation ne fait que monter depuis une dizaine d'années. La romancière (L'Oeil du Tigre, entre autres) s'est aussi lancée dans une brillante carrière de scénariste de comics avec des travaux chez Marvel (La Veuve Noire ou des séries liées à l'univers X-Men...) mais aussi sa propre série (Monstress chez Image Comics) plutôt plébiscitée. Elle est ici accompagnée du génial Mark Brooks (Spider-Man, X-Men...) aux dessins qui œuvre sur les comics Star Wars via de nombreuses couvertures et qui pris enfin le temps de dessiner une série complète.

 

Le récit se déroule quelques temps après Un Nouvel Espoir alors que Han Solo semble vouloir quitter la Rébellion pour reprendre ses activités de contrebandier aux côté de son fidèle copilote et ami Chewbacca. Néanmoins, l'homme semble avoir du mal à enchaîner les missions se montrant moins motivé, plus prudent. Il est finalement rattrapé par des Rebelles qui lui transmettent un message de la princesse Leia lui demandant s'il veut bien leur prêter son vaisseau, le Faucon Millenium. Solo décide de se rendre directement auprès de Leia pour comprendre de quoi il retourne et apprend qu'une mission de récupération d'agents Rebelle a été mise en place avec pour couverture l'inscription à la course du vide du dragon aussi dangereuse que mythique pour tous les pilotes de la galaxie. Cette course impose des escales sur certaines planètes où les agents rebelles pourront être exfiltrés. Du moins les survivants de tout un réseau décimé par une énigmatique taupe. Han Solo accepte la mission surtout appâté par la course et sa possible récompense...

Le scénario de Marjorie Liu est une véritable bonne surprise. A partir d'un postulat aussi simple qu'engageant, elle réussit à rendre le tout bien rythmé et surtout beaucoup plus profond qu'espéré. Certes, l'intérêt de la mini-série est de suivre cette course aux étapes passionnantes où les pilotes risquent leur vie à chaque instant puisqu'ils vont de surprise en surprise sans oublier les interventions non souhaitées des impériaux. On apprécie aussi de découvrir les autres pilotes de la course offrant des personnages secondaires forts à commencer par Loo Re Anno. Cette pilote légendaire est la dernière représentante de sa race et va mettre en ébullition les tourments intérieurs de Han Solo. On en apprend plus sur ce personnage au fur et à mesure avec un grand plaisir. A côté de cela, il y a la mission pour l'Alliance Rebelle qui là aussi donnera quelques moments de tensions à travers de nouveaux personnages dont un est la fameuse taupe. L'histoire est donc très plaisante à lire avec de nombreuses péripéties et des personnages secondaires très bien traités même si on peut reprocher une double-fin (la course et la découverte de la taupe sans grande surprise) un peu confuse pour ne pas dire légèrement bâclée... Mais on retient surtout l'excellent travail fait sur Han Solo avec ses atermoiements vis-à-vis de l'Alliance. C'est là que le scénario se fait profond en dissertant de manière fluide sur le fait de vivre sans cause ou que l'on vit mieux quand on a enfin rejoint sa vraie famille pouvant être représentée par son peuple, son corps de métier ou la cause politique qui nous tient à cœur.

 

Depuis son retour dans l'écurie Marvel en 2015, la licence Star Wars a eu le droit à de nombreux dessinateurs qui n'ont pas toujours totalement convaincu sur les séries au long cours. Les mini-séries ont en revanche données plus de satisfaction permettant de faire connaître des artistes talentueux tels que Marco Checchetto (Les Ruines de l'Empire), Pepe Larraz (Kanan), Alex Maleev (Lando) ou Phil Noto (Chewbacca avant d'enchaîner sur Poe Dameron)... Des artistes aux approches diverses et aux styles différents. Pour Han Solo, on a le droit au très talentueux Mark Brooks qui livre ici un travail remarquable. Évacuons le seul petit défaut des dessins : des effets de flou pour simuler la vitesse pas toujours très heureux. Sinon c'est vraiment splendide à tous les niveaux que cela soit les dessins mêmes ou le découpage très dynamique malgré l'abondance des dialogues par moments. Mark Brooks a décidé de ne pas viser une ressemblance totale entre les personnages et les acteurs ce qui fonctionne vraiment bien. On apprécie sa maîtrise des aliens entre les espèces déjà connues et le look magnifique de Loo Re Anno. Le dessinateur n'est pas en reste quand il faut mettre en scène le Faucon Millenium et les autres vaisseaux pendant la course et les combats. Si certains pourront trouver son style trop classique, il n'en pas moins un régal pour les yeux avec un sens du détail très appréciable nous régalant au premier comme au second plan à chaque page.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Han Solo [2017]

Auteur Bastien L.
82

Han Solo est une agréable surprise démontrant qu'une histoire simple peut finalement déboucher sur quelque chose de plus profond tout en sachant rester divertissante. Marjorie Liu cerne parfaitement le contrebandier au grand cœur tout en proposant une belle galerie de personnages. A ses côtés, Mark Brooks délivre un travail sublime qui ravira les fans de Star Wars comme de comics.

On a aimé

  • Un scénario efficace, divertissant et profond
  • Une excellente galerie de personnages
  • Les dessins sublimes
     

On a moins bien aimé

  • La fin un peu précipitée
  • Les effets de flou
  • La grande révélation quant au traîte

Acheter la Bande Dessinée Star Wars : Han Solo [2017] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Han Solo [2017] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Star Wars