Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le Réveil de la Force #7 [2016], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 31 octobre 2020 à 09h00

Le Réveil du Marketting

Univers officiel

« Leia avait besoin de son frère. Et il était introuvable. Elle ne pouvait plus compter sur personne d'autre, maintenant que la Nouvelle République était au bord de l'implosion, de la destruction, de l'effondrement complet.
Ils avaient cru qu'avec la chute de l'Empire, tout serait facile. Que les gens comprendraient qu'il fallait se montrer patient, que seul le temps permettrait de reconstruire ce que l'Empire avait détruit. Les villes, les communications, le commerce : tout cela pouvait être complètement restauré et c'était en bonne voie. Mais les aspects intangibles se révélaient beaucoup plus difficiles à rétablir dans la société galactique. »

La novélisation (adaptation en roman d'une histoire développée dans un autre média) est un exercice marketting et artistique assez spécifique puisqu'il s'agit ici de coucher sur papier un film donc un scénario. Transformer des images filmées en un livre où l'on se demande toujours légitimement quel est l'intérêt de telles œuvres...

C'est peu dire que Le Réveil de la Force fut très attendu à sa sortie fin 2015 tant le retour de la saga Star Wars créée par George Lucas s'était fait attendre depuis l'annonce du rachat de LucasFilm par Disney en 2012. La galaxie Star Wars traîne évidemment derrière elle une multitude de produits dérivés que Le Réveil de la Force mit en mouvement. Il est intéressant de noter qu'on reprocha souvent au film d'être une sorte de remake d'Un Nouvel Espoir ou au moins un véritable appel du pied aux fans de a trilogie originale. Une logique qui alla jusque dans son adaptation en roman puisque Alan Dean Foster fut choisi. L'écrivain américain est un spécialiste des novélisations depuis les années 1970, notamment des films de John Carpenter (Dark star, The Thing ou Starman) et fut même le nègre littéraire de George Lucas sur la novélisation d'Un Nouvel Espoir... On lui doit aussi de nombreux écrits dans les univers Star Trek et surtout Star Wars dont le tout premier roman original de l'ancien univers étendu (Splinter of the Mind's Eye) jamais traduit chez nous ainsi que Tempête intergalactique qui fonctionnait comme un préquel à L'Attaque des Clones. Bref, la boucle est bouclée...

Bien évidemment, l'histoire du livre est la même que celle du film à savoir l'affrontement entre le Premier Ordre maléfique et la Résistance, garde-fou de la Nouvelle République, 35 ans après les événements du Retour du Jedi. Un affrontement symbolisé par des personnages bien connus et d'autres qui nous apparaissent pour la première fois. Ainsi, la générale de la Résistance Leia Organa envoi son meilleur pilote Poe Dameron, accompagné par son droïde BB-8, récupérer une carte sur la planète désertique de Jakku. La carte doit mener vers le légendaire Luke Skywalker qui a disparu depuis des années. Sur Jakku, Poe Dameron, est capturé par le Premier Ordre notamment le maléfique Kylo Ren servant le Côté Obscur de la Force. Poe a quand même eu le temps de cacher la carte dans son droïde qui croise la route de la jeune pilleuse d'épaves Rey qui va plonger de plein fouet dans la guerre notamment aux côtés du stormtrooper déserteur Finn. Leur route croisera même celle des légendaires Han Solo & Chewbacca...

On se demande toujours à qui s'adresse les novélisations qui semblent quand même avoir peu d'intérêt si le film adapté n'a pas été préalablement visionné et surtout aimé. En effet, Le Réveil de la Force (ce roman donc) ne pourra pas plaire à ceux n'ayant pas aimé le film et s'avère sans grand intérêt pour ceux ne l'ayant pas vu. Le parti pris d'Alan Dean Foster (et sûrement des éditeurs de LucasFilm) a été de retranscrire très fidèlement les événements du film avec quelques rajouts mais sans étoffé un scénario qui va pourtant à cent à l'heure. Ainsi, le roman s'avère tout aussi rythmé ne prenant quasiment aucun temps mort (si ce n'est ceux assez rares du film) donnant une lecture dynamique dont le divertissement repose essentiellement sur des péripéties bien amenées et des personnages attachants. On replonge donc avec plaisir dans l'ambiance du film en mettant les personnages au cœur du récit en reconnaissant bien ceux que l'on a vu à l'écran. Alan Dean Foster fait mieux passer la pilule en ce qui concerne l'aspect redite d'Un Nouvel Espoir du film. On apprécie aussi grandement de retrouver tous les personnages du film en se mettant souvent à leur place pour mieux comprendre leur sentiment comme les hésitations du déserteur Finn ou le bouillonnement intérieur de Kylo Ren.

Alan Dean Foster a rajouté une dizaine de passages absents des films tout en rallongeant aussi des scènes notamment par des dialogues plus longs. A se demander d'ailleurs s'il ne s'agit pas parfois d'adaptation de scènes coupées ou autres morceaux de scénario abandonnés en cours de route. Ces rajouts constituent évidemment les points les plus intéressants de la novélisation et ils s'avèrent de qualité. Sans trop entrer dans les détails, ces rajouts permettent de proposer plus de réponses sur la situation globale de la galaxie ou de combler quelques ellipses comme rajouter une scène d'introduction dont le début vous est cité plus haut. Néanmoins on peut trouver que la novélisation reste finalement trop fidèle au film avec 320 pages (version poche) vite avalées où l'on se demande quelle était la véritable marge de manœuvre de l'auteur... On aurait aimé quelque chose de plus étoffé avec plus de descriptions de l'état d'esprit des personnages et surtout un auteur qui ne rend pas si facilement les armes dans les scènes d'action trop vite expédiées comme s'il ne voulait surtout pas se mesurer à ce qu'on voyait dans les films...

La conclusion de à propos du Roman : Le Réveil de la Force #7 [2016]

Auteur Bastien L.
73

Le Réveil de la Force est un novélisation honnête sans plus qui a surtout pour but de mettre les personnages au centre d'un récit mené tambour battant et riche en péripéties. Les quelques ajouts par rapport au film sont intéressants mais trop peu nombreux. En résumé, une novélisation solide de la part de Alan Dean Foster à réserver aux fans et surtout à ceux qui ont vraiment aimé le film de J.J. Abrams.

On a aimé

  • Une adaptation fidèle
  • Quelques ajouts
  • Se retrouver dans la tête des personnages du film

On a moins bien aimé

  • Il vaut mieux avoir vu et aimé le film
  • Les scènes d'action décevantes
  • Trop peu d'ajouts

Acheter le Roman Star Wars : Postlogie : Le Réveil de la Force #7 [2016] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Postlogie : Le Réveil de la Force #7 [2016] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Star Wars