75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Superman 4DVD
Superman > Superman 4DVD >

Critique du Film : Superman 4DVD

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 16 décembre 2006 à 2146

Superman, Super DVD

Que dire en premier lieu sur cette édition 4DVD du premier Superman ? Somptueux serait encore qu’un petit mot face a l’énormité de cette édition. Je vais essayer de vous décortiquer un peu tout ça et ce n’est pas simple. À noter d’abord que 2 DVD sur les 4 correspondent à peut de chose au DVD double face déjà parue en septembre 2001.
L’image :
Que ce soit la version cinéma (DVD1) ou la version longue de 2000, les deux sont de qualités d’images identiques et correspondent à l’ancienne édition de 2001. La première chose qui sauté et qui saute encore aux yeux : est le travail fourni sur la restauration des couleurs, c’est grandiose et Superman n’à jamais était aussi beau (hormis en 2001, l’image étant identique). La copie de l’image elle-même est magnifique, on dénote bien quelques petites poussières, mais vu l’age du film cela est largement compréhensible, d’autant que l’ensemble reste tout de même ‘Super’ net
Le son :
Ceux qui reproché à la précédente édition de n’avoir plu la même VF vont être ‘Super’ heureux puisque le DVD1 avec le montage cinéma à récupéré une piste stéréo somptueuse avec les doublages d’époque. Ayant grandi moi-même avec cette version je fus très heureux de me replonger sur cette piste sonore qui dégage assez de puissance pour satisfaire les nostalgiques que nous sommes.
Par contre, la VF du montage de 2000 a conservé le nouveau doublage de la précédente édition, normale puisque celle-ci comporte un certain nombre de scènes jamais doublé auparavant. Cette piste est en 5.1 et a guère à rougir de la piste V.O. qui toutes deux mettent glorieusement en avant les partitions de John Williams. À noter que le DVD1 offre aussi une piste 5.1 anglaise pour sa version cinéma.

Les Bonus
Si vous trouviez l’édition de septembre 2001 bien fournie et déjà presque ‘ultime’, vous n’avez encore rien vu ! Le seul petit regret et la perte du superbe menu animé qui avait été fait en 2001 et qui s’est trouvé remplacé par des menus fixes et plutôt très (trop ?) sobres.


DVD 1 :
Commetaires de Ilya Salkind et du producteur Pierre Spengler : Ne cherchez pas les sous-titres, Warner a semblé croire que les commentaires audio n’intéressent personne et n’a donc mis aucun sous-titre sur ce dernier. Seuls ceux qui sont patients ou qui parlent parfaitement l’anglais pourront donc profiter de ce bonus.
Pour terminer avec ce DVD, vous trouverez les Spots TV et la bande-annonce du film.
DVD 2 :
Celui-ci correspond à la face 1 du DVD Z2 de septembre 2001, et hormis le menu désormais fixe, il bénéficie des mêmes bonus.
C'est-à-dire : les commentaires audio du réalisateur Richard Donner et du conseiller artistique Tom Mankewiviez. Les deux hommes ont l’air très loquaces et peu radins en informations, mais seules les meilleures en anglais pourront vraiment le savoir, car comme pour le DVD1 : pas de sous titre !
Ce DVD est aussi accompagné de la piste musicale isolée en 5.0, ce qui vous permettra de vous rappelez, ci-besoin, à quel point John Williams a fait une superbe partition.
DVD 3 :
Ce DVD correspond aux sublimes bonus de la face B de l’édition de 2001. Nous y retrouvons la même richesse d’informations et il est vraiment grandiose de voir à quel point la langue de poids n’est pas de mise. Ce DVD Bonus fait souvent référence à Superman 2, les deux films ayant était tourné à 70% ensemble.
Pour commencer nous nous retrouvons en face de 3 documentaires tous plus passionnants les uns que les autres et qui ne sont jamais répétitif, au contraire, ils se complètent merveilleusement. Je précise que tous les bonus de ce DVD sont en VOSTF (chouette !)

L’envol : Le développement de Superman (30.15mn) : Marc McClure (Le Jymmy Olsen du film) nous présente ici la genèse du film et comment le film à vu le jour. Ce document s’attarde aussi sur les choix du casting autant au niveau du réalisateur que des acteurs. Passionnant on y apprend par exemple qu’au départ ce fut le réalisateur de Goldfinger, Guy Hamilton, qui fut longtemps rattaché au projet. Nous apprenons aussi au départ que la production voulait des stars pour le rôle de Superman à l’exemple de Paul Newman ou encore Robert Redford. La force première de ce document est d’offrir en plus d’informations instructives sur la conception du film, de véritables images d’archives sur des interviews récentes.

Les coulisses de Superman : Le tournage d’une légende (30.40mn) : Le documentaire aborde tout le tournage du film, comme des difficultés rencontrées sur celui-ci en particulier dues au fait que le Superman 1 et le superman 2 se tourné en même temps et qu’il était pas rare de passer d’une scène du premier à une du second afin de profiter des décors. Passionnant, il aborde aussi le fait que Richard Donner fut viré avant d’avoir pu terminer toutes les scènes du second. Les explications, bien que déjà riche sur les raisons des désaccords entre le réalisateur et les producteurs, sera encore mieux traité sur l’édition collector de Superman 2.

La magie derrière la cape (22.40mn) : Le documentaire est présenté par Roy Field, responsable des effets optiques du film. Il explique de A à Z tous les problèmes rencontrés pour faire croire qu’un homme pouvait voler. Les choses furent loin d’être facile, et en effet nous voyons bien ici que trouver comment rendre crédible Superman fut loin d’être facile, voir même désespérant par moment. Encore une fois passionnant et complet.
Bout d’essai (22 minutes)
Nous pouvons ici assister à 3 tests d’auditions pour les rôles-titres : Superman, Loïs Lane, Ursa.
Superman (9mn) : Nous pouvons voir ici Christopher Reeve passer deux auditions avec des Loïs Lane qui ne sont pas encore Margot Kidder. Nous y découvrons 2 séquences, l’une ou, il est Superman, puis une autre ou il est Clark Kent et ou ce dernier révèle à Loïs qu’il est Superman. Ainsi dès le casting nous pouvons voir que Superman 1 et 2 ne formaient bien qu’un seul tournage.

Loïs Lane (10mn) : Il est intéressant de voir des noms tels que : Anne Archer, Lesley Ann Warren et Stockard Channing s’essayer au rôle de Loïs Lane et voir qu’en effet et à juste titre ce fut Margot Kidder qui remporta le rôle. L’une des scènes de casting présentes sera aussi une des scènes reprises pour le montage de Superman 2 de Richard Donner.

Ursa (2mn) : Là encore, nous pouvons voir différentes actrices postuler pour le rôle de la méchante Usa (bien plus présente dans le Superman 2).

Les scènes restaurées : elles font 10 minutes environ et sont au nombre de 10, elles reprennent en fait les rajouts qui sont dans le montage de 2000 et permettent juste de voir qu’elles sont les fameuses scènes rajoutées.
C'est-à-dire : Jor-El et le conseil ; réunion du conseil de sécurité ; le vaisseau de Ka-El bébé ; la jeune Loïs Lane dans le train avec ses parents ; Mme Kent ouvre sa maison aux invités ; Clark et Jimmy ; Jor-El et Superman ; le piéton et Clark ; le Panneau d’Hollywood tombe.

La dernière se nomme : Scénes restaurées supplémentaires, et elle regroupe en fait 2 scènes avec Lex Luthor qui sont restées totalement inédites. La première est une scène ou Luthor demande à Otis de nourrir ses animaux. La seconde reprend environ la même idée, sauf que cette fois la nourriture est madame Teschmacher. Heureusement, Superman intervient pour la sauver.

Pour terminer et ce n’est pas le moindre des bonus, ce DVD nous propose d’écouter 8 partitions musicales de John Williams pour le film totalement inédits, dont une version ‘pop’ de ‘Can you read my mind’.
DVD4 :
Comment terminer en beauté et compléter ce qui se rapproche déjà quasiment de la perfection ? Que pouvions-nous attendre d’un quatrième DVD. Bien de quoi conclure parfaitement ce collector dignement !

En premier nous retrouvons un documentaire de 1978, avec un nombre impressionnant d’images de tournage et des interviews d’époque. De plus, ce documentaire apporte un peu l’historique du superhéros.

Comble du bonheur, Warner pense aux fans de Superman ou aux fans de cinéma fantastique en proposant un bonus aussi inattendu que bienvenu : Superman et les Nains de l'Enfer, film de 1951 mettant pour la première fois en scène l’acteur George Reeves qui deviendra une des figures marquantes des acteurs qui ont joué Superman. Le film dure 58 minutes et vous pouvez y trouver une chronique en cliquant ici.
Vous croyez que cette édition de Superman s’arrête là ? Erreur ! Car pour combler encore plus les fans ne voilà pas que nous avons le droit à 9 séries d'animation de Superman des studios Fleischer (1941). Chaque épisode fait environ 10 minutes et la qualité est incroyable par rapport à l’époque. Pour plus de précision sur la série je vous recommande notre fiche série.

La conclusion de

Bien voilà, j’ai fini par arriver au bout de ces quatre DVD de Superman. Comme vous l’avez compris, cette édition est vraiment ultime et je vois mal une édition surpasser celle-ci. Non seulement ce collector est grandiose, mais il peut largement postuler parmi les meilleures éditions existantes pour un film. Bellissimo !

Que faut-il en retenir ?

  • Les reportages
  • Le film de 1941
  • Les Superman des studios Fleischer
  • La qualité d’image
  • Le doublage français de 1979
  • Les 2 montages du film

Que faut-il oublier ?

  • Pas de sous-titre sur les commentaires audio

Acheter Superman 4DVD en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Superman 4DVD sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Superman

En savoir plus sur l'oeuvre Superman