75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Superman et les Nains de l'Enfer, par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 9 décembre 2006 à 00h25

Le premier Superman à voler dans les salles !

… il est Superman, pour l’aider dans son combat contre les forces du mal, il se déguise en Clark Kent, charmant reporter d’un grand journal métropolitain. Personne ne sait qu’il est Superman, le vaillant défenseur de la liberté, de la justice et des valeurs américaines … (Hum, hum) voici une partie de ce qui introduit le premier film de Superman. Bien sûr, il y eut avant des serials, avec par exemple l’acteur Spencer Gordon Bennet ; mais la première vraie apparition officielle au cinéma de Superman, fut bien ce ‘Superman et les nains de l’enfer’.
Les journalistes Clark Kent et Loïs Lane arrivent dans la petite ville de Silsby pour un reportage sur le forage d’un puits de plus de 10 km de profondeur. Ce puits serait le plus profond au monde ! Des petits hommes à fourrure et radioactifs ne tardent pas à apparaître sur la surface pendant la nuit pour examiner les envahisseurs ‘humains’ qui ont pénétré leur territoire. Bien sûr les habitants de la ville paniquent et cherchent à éliminer les petits êtres venant des profondeurs. Superman va essayer d’intervenir pour empêcher que trop de mal soit fait.
Ce film introduit pour la première fois l’acteur George Reeves dans le rôle de Superman. Un rôle qui pendant très longtemps le hantera et aura peut-être été même une des raisons de sa mort mystérieuse en 1959. Il est assez cocasse de voir dans ce premier film l’acteur ,plus à lèse dans son rôle de Clark Kent, que Superman. Alors qu’il est plutôt crédible en journaliste, il demeure vite caricatural lorsqu’il devient Superman, ou toutes les deux secondes il prend les grandes poses athlétiques (genre : regardez-moi, je suis Superman et j’ai des super collants !). Bien entendu, il faut se remettre dans le contexte de l’époque où le héros est encore destiné au jeune public afin d’inculquer la bonne morale pensante américaine. Rappellez vous : "qu’il est Superman, le vaillant défenseur de la liberté, de la justice et des valeurs américaines".

La fameuse pose de Superman

Si l’on compare la façon de jouer le personnage de Clark Kent de George Reeves avec celle de l’autre célèbre Superman : Christopher Reeve, celui de George Reeves est beaucoup moins maladroit et un peu plus courageux. George Reeves joue essentiellement la différence Superman/Clark Kent dans la façon de se tenir et en jouant un peu plus le reporter lâche, mais prêt à faire un Scoop.
Un des autres éléments à prendre en compte sur le côté caricatural de ce Superman, c’est l’influence que ce dernier essaye de conserver des émissions radios et du dessin animé de renommé de Dave Fleischer. D’apparence, la première chose qui saute aux yeux à la vision de ce film ; c’est le manque certain de budget avec des effets spéciaux réduits aux minima et cela même pour l’époque. Lee Sholem est plutôt statique comme metteur en scène et utilise pas mal de fois le plan par plan et sur de longues séquences. Pourtant, il est assez habile pour nous faire comprendre que Superman vole, de même sa réalisation est assez efficace dans la mesure où l’on ne s’ennuie jamais et on s’amuse à suivre cette aventure kitch.
Franchement mesdames : quel homme ! Non ?

Du côté personnages célèbres des comics ‘Superman’, nous ne retrouvons que Loïs Lane (Phyllis Coates), d’ailleurs quelque peu en second plans : la relation Loïs Lane/Clark Kent ou Loïs Lane/Superman étant proche de zéro. De ce côté j’ai été assez déçu de voir ce personnage réduit aux minima et encore elle est la seule à apparaître. Dans ce film aucun Lex Luthor, Jimmy Olsen ou encore Perry White et ils manquent un peu.

La conclusion de à propos du Film : Superman et les Nains de l'Enfer

Richard B.
40

Au final, il est assez stupéfiant de voir que malgré le nombre stupéfiant de défauts, j’ai pris un certain plaisir à regarder ce film : parce que c’est Superman ? parce qu’il dégage le charme d’un film bien kitch ? Ou tous simplement parce que George Reeves fait un bon Clark Kent ? Je ne sais pas ! Mais même si ce film est très léger, on ne passe pas forcément un mauvais moment. Il y a bien pire.

Acheter le Film (non sorti en salles françaises) Superman et les Nains de l'Enfer en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Superman et les Nains de l'Enfer sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Superman