75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Superman Returns
Superman Returns >

Critique du Film : Superman Returns

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 13 juillet 2006 à 0500

Superman est de retour !


Evènement : On a revu Superman après 5 ans d'absence Aujourd’hui le public du monde entier et vous, cher lecteur du Daily Planet, avez pu vivre en direct le retour de Superman. Après 5 ans d’absence où il semblerait que notre super héros ait été revisiter sa planète natale, l’homme à la cape a fait son retour sur Terre avec bravoure et un effet certain en sauvant d’un crash inéluctable les passagers du vol inaugural de la navette spatiale commerciale. A son bord, la fameuse Loïs Lane qui compte parmi les proches de Superman.
People : Brandon, Kevin et Kate, vus par le staff La première chose à confirmer est que Brandon Routh est très crédible dans son rôle de Superman. On pouvait avoir quelques craintes voir certaines réticences quand à la succession de l’excellent Christopher Reeves par un parfait inconnu dans le monde du cinéma. Mais une fois le costume immaculé enfilé par Brandon , il n’y a plus aucun doute, il est Superman des pieds à la tête, des mimiques de Clark Kent aux gestes parfois majestueux faisant foi d’icône du peuple de Superman. De plus, il faut avouer qu’il est beau et plutôt bien foutu ce qui n’enlève rien à son mérite et son interprétation du rôle. Petite déception par contre pour Loïs Lane incarnée par Kate Bosworth. Si on était habitués à une Loïs plus piquante et vive, démarrant au quart de tour et n’ayant pas frois aux yeux, celle-là est un peu trop molle à mon goût. Elle se pose des questions là où l’ancienne Loïs aurait foncée dans le tas sans s’en poser une seule. La scène de l’interview dans l’avion est l’une des seules qui nous montre une Loïs battante et acerbe, après ça elle se transforme plutôt en maman gâteau gaga de son fils, s’en est à se demander ce que Superman peut encore lui trouver. Ok, elle est jolie mais elle manque tout de même de panache.
Coté vilains, Kevin Spacey fait un excellent Luthor à l’égo surdéveloppé – la scène d’exposition de ses plans à Loïs est extra – et à l’ambition démesurée. Aucun obstacle ne semble vouloir l’arrêter, à part un homme en collant bleu, un certain Super Homme. Luthor est ramené sur le devant de la scène de façon crédible et propre à faire enrager notre ami Superman. Luthor s’en sort de façon logique et habile et forme une suite avec les précédents films. Il a, enfin, un vil plaisir à élaborer des plans machiavéliques de domination, un plaisir communicatif qui nous fait apprécier ce personnage complètement barré à l’intelligence effroyablement redoutable que le style Spacey fait ressortir avec brio.

Histoire : Une liaison en douceur Les premières minutes nous remémorent l’histoire de Superman avec un focus sur sa mère d’adoption, toujours dans une ferme et sûrement pas loin de Smallville. C’est d’ailleurs quasiment la seule fois où on la voit, lorsqu’elle récupère Clark après son long voyage de Krypton. Toute la partie dans la caverne de cristal avec l’hologramme de son père, Jar-El, fait écho au premier film et sur ses origines tout en préparant les bases de l’histoire actuelle. Un petit flash-back nous montre Clark jeune apprenant à maîtriser ses pouvoirs, c’est l’occasion pour Singer de changer d’acteur et de nous montrer quelques scènes rigolotes et détendues avant d’attaquer le gros du sujet. Juste un mot pour dire que Superman Returns n’est pas une préquelle ni un remake de Superman 1 mais bel et bien une suite qui fait souvent allusion aux précédents films sans les renier mais en apportant tout de même son lot de nouveautés.
Musique : Concerto pour amateurs des classiques Présente de bout en bout comme un personnage à part entière, la musique apporte une grande touche émotionnelle au film. La totalité du thème original de John Ottman est repris du début à la fin avec une réorchestration grandiose à laquelle il est difficile d’échapper, au point que vous serez tenté de siffler ce petit air en sortant de la salle pendant un long moment. La musique colle parfaitement à l’action et est rehaussée par une pléthore de bruitages « supermanesques » qui mettent à rude épreuve les enceintes de la salle et qui fera surement un ramdam monstre en DVD.
Sport : Des aptitudes plus que parfaites Bien sûr on connaît tous les pouvoirs et aptitudes physiques exceptionnelles de ce super héro tels que le vol, l’invincibilité, les lasers dans les yeux, la vue aux rayons X, l’hyper ouïe et son souffle glacial. Donc Bryan Singer a préféré passer le coté didactique, présent dans Spider-Man, et a considéré comme un acquis général les pouvoirs de Superman ce qui lui permet d’être au top de sa forme et de ses moyens dès le début. Le dopage aux effets numériques permet alors de nombreuses prises de vue très travaillées et donne à Superman un surplus de puissance dans ses actions comme le montre la scène de panique à Métropolis où notre héros semble être partout à la fois pour limiter les dégâts. C’est alors le moment idéal pour combiner en peu de temps tout ses pouvoirs et offrir un beau spectacle.
Horoscope : Signe du jour : Krypton Travail : Après une longue période d’absence, Alpha du Centaure rentre dans la maison de Krypton, signifiant l’arrivée d’un nouveau travail à fortes responsabilités. Attention cependant aux différentes tensions que peuvent susciter votre retour dans la vie active. Amour : Vénus rentre en conjonction avec Krypton et indique que de nombreuses difficultés de cœur vont paver votre chemin. Une vieille connaissance pourrait réapparaître dans votre vie pour y apporter un élément nouveau.
Santé : Mars termine sa traversée de la zone de Krypton et vous donnera ce petit regain d’énergie bien utile pour repartir dans des conditions correctes pour combattre vos démons. Attention à votre dos qui reste fragile, une atroce douleur pouvant survenir toujours au mauvais moment.
Hommage : Une mise en bouche grandiose et émouvante La rédaction du journal a pu voir le générique d’introduction du film réalisé en l’honneur du retour de Superman. Le générique est un hommage aux anciens films sur Superman tout en remettant les effets spéciaux à niveau, le tout sur un fond musical grandiose qui vous plonge dès les premières images dans l’ambiance entraînante de l’héroïsme de Superman. Mixant un lettrage kitsch typique et des images de synthèse qui tracent le parcours de Krypton à la Terre, c’est l’occasion parfaite de faire la liaison entre le vieux et le nouveau Superman.

High Tech : Les effets au service d'un mythe La qualité des effets spéciaux est indéniable. Singer a su diriger les équipes des FX pour ne pas trop en faire – même si cela est tentant - tout en gardant un fort coté artistique. Il en résulte un film aux effets bien sûr très présents, mais utiles et dosés de manière précise pour qu’ils ne prennent pas le dessus sur les personnages et l’histoire, comme ça pouvait être le cas dans Les 4 Fantastiques par exemple. Seule la scène du cambriolage assisté à la mitrailleuse lourde est présente par pur plaisir, mettant Superman à l’épreuve des balles de manière inattendue et visuellement superbe. Mais son plus beau pouvoir reste le vol qui est systématiquement mis en scène de façon pure et majestueuse, tel un ange veillant sur des milliards de terriens.

La conclusion de

Cinéma : Du pur Superman La sortie de Superman Returns marque le retour du plus connu des super héros dans la réto-futuriste Métropolis. Il ne faut pas attendre autre chose que du Superman dans cette suite remise au goût du jour mais qui colle parfaitement à l’univers et au personnage des comics DC, un héros parfait et sans faille qui devrait vous insuffler un sentiment de sécurité et de bien être pendant toute la durée du film. Ce héros édulcoré dans un univers manichéen montre un léger doute qui n’ébranle pas le mythe et le rend plus humain. En tout cas, on ressort de la salle le sourire aux lèvres, un peu d’optimisme en fanfare fait finalement du bien au moral.

Que faut-il en retenir ?

  • Le visuel angélique de Superman en vol
  • La musique mythique
  • Le générique de début
  • Lex Luthor génialement fou

Que faut-il oublier ?

  • Superman reste Superman, un super héros trop lisse pour certains
  • Une Loïs trop "molle"
  • Lex Luthor trop peu visible

Acheter Superman Returns en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Superman Returns sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Superman

En savoir plus sur l'oeuvre Superman