75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Batman v Superman : L'aube de la Justice
Batman v Superman : L'aube de la Justice >

Critique du Film : Batman v Superman : L'aube de la Justice

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 25 mars 2016 à 2348

L'Aube du DC Extended Universe

Critique de la version 2D.

Véritable fantasme de tous les fans de comics, l'affrontement de Batman et de Superman, deux figures emblématique de la pop-culture, débarque enfin au cinéma après près de vingt ans de projets différents avortés inabouttis... Mais si l'affrontement est culte pour ce qui est des comics (avec le Batman : Dark Knight Returns de Frank Miller), qu'en est-il du film de Zack Snyder ?

En toile de fond de ce combat homérique se joue aussi un affrontement beaucoup plus économique entre les deux grandes maisons de comics aux États-Unis : Marvel et DC. Le premier a conquis la planète cinéma à l'aide de la force de frappe Disney et de son Marvel Cinematic Universe enchaînant les succès publics et assez souvent critiques. La création d'une multitude de films et d'un univers connecté est donc repris par DC, propriété de Warner, dont le catalogue s'avère au moins aussi riche que son concurrent.

Après la réussite que fut la trilogie sur Batman réalisée par Christopher Nolan entre 2005 et 2012, il fut décidé d'offrir un traitement aussi sérieux à Superman avec Man of Steel en 2013. Le film de Zack Snyder fut un succès mondial et fut choisi pour donner le coup d’envoi d'un DC Cinematic Universe (le « Cinématic » étant remplacé par « Extended »). Si le succès critique fut moins tendre (personnellement j'ai beaucoup apprécié le métrage) il fut quand même choisit pour lancer cette vaste production de pas moins de douze films prévus à ce jour ! Évidemment, tout dépendra aussi des recette de ce Batman v Superman. La même équipe que Man of Steel est présente avec la présence de Zack Snyder (300, Watchmen...) derrière la caméra, David S. Goyer au scénario qui travaille sur Batman depuis Batman Begins et qui ici épaulé par Chris Terrio ayant œuvré sur Argo avec Ben Affleck et qui travaillera sur les films La Ligue des Justiciers... Enfin, Christopher Nolan reste présent avec un rôle de producteur délégué.

​Le film démarre directement pendant la fin de Man of Steel alors que Bruce Wayne/Batman (Ben Affleck) assiste impuissant à la destruction de Metropolis et surtout de l'un de ses bâtiments où il perd de nombreux collaborateurs et amis. Malgré sa victoire, Clark Kent/Superman (Henry Cavill) ne s'est pas fait que des amis d'autant plus qu'en sauvant sa petite-amie Loïs Lane (Amy Adams) de révolutionnaires/terroristes africains plusieurs mois après, il entraîne des représailles contre des populations civiles. Ces deux événements entraînent la méfiance d'une sénatrice (Holly Hunter) qui souhaite que les États-Unis contrôlent un peu mieux le surhomme. Pour cela elle se tourne vers le riche industriel et inventeur Lex Luthor (Jesse Eisenberg) qui lui révèle le point de faible de Superman : la kryptonite. De son côté, Batman laisse parler son côté sombre et mène des interventions plus que musclées pour retrouver la trace d'un grand criminel appelé le Portugais Blanc laissant derrière lui des malfrats en très piteux état. En même temps, il s’interroge de plus en plus sur la nature même de Superman et sur les moyens pouvant exister de le stopper si jamais il s'avère être un ennemi de l'humanité. Comment va réagir Superman face à cette méfiance galopante ? Loïs Lane va-t-elle réussir à remonter la pistes des mercenaires ayant agit en Afrique ? Que manigance vraiment Lex Luthor ? Qui est cette étrange femme (Gal Gadot) que Bruce Wayne ne cesse de croiser ? Beaucoup de questions pouvant mener à l'inévitable affrontement de deux légendes...

Autant le dire tout de suite. Si, à mon sens, le film est une réussite, il reste néanmoins très perfectible. Un peu à l'image de Man of Steel finalement... Tout cela se ressent bien à travers un script qui souffre de quelques défauts et dont les qualités ne seront pas les mêmes pour tous. Tout d'abord l'histoire tient plutôt bien la route si on ne s'amuse pas à chercher forcément la petite bête. Les différentes intrigues abordées se suivent bien et le rythme n'est pas trop mal géré avec une petite montée en tension histoire d'être dans les meilleurs conditions pour voir le fameux affrontement.

Le traitement des deux personnages principaux est plutôt intéressant entre un Batman qui s'enferme de plus en plus dans son deuil et dont la mission qu'il s'est confié l'obsède vraiment. Tandis que Superman doit faire face à sa propre nature face à une humanité extrêmement divisée à son sujet. Cela permet d'aborder des thèmes intéressants comme la religion et le statut de héros au sein de nos sociétés quand apparaît un être aussi extraordinaire... Et cela offre au film ses quelques meilleurs scènes... Après cela reste du vrai blockbuster mais au moins la psychologie des héros est un peu travaillée. Malgré les défauts, l'ensemble s'avère assez cohérent pour rester plongé dans le film du début à la fin et la dernière demi-heure offre des scènes assez jouissives pour tous les fans de comics comparables à celles qu'ils avaient expérimentés lors d'Avengers. Et on apprécie le traitement sombre et sérieux avec un humour très peu présent et toujours efficace.

Néanmoins le scénario souffre quand même de nombreux défauts à commencer par sa longueur. Honnêtement, le film est trop long et aurait pu être réduit d'une bonne demi-heure. Non pas que l'on s'ennuie vraiment mais des péripéties et des personnages auraient pu être supprimés, ou restés sur la table de montage, sans que l'on y perde en qualité. Au contraire. Cela s'explique malheureusement par la nature même du film avec un aspect marketing trop prononcé. Le film prépare trop la suite, le DC Extended Universe. Parfois cela est fait de manière subtile car fugace et parfois cela alourdit le film qui n'en avait clairement pas besoin. Ainsi, si Wonder Woman trouve sa place sans aucun souci, d'autres héros de l'univers DC se signalent sans rien apporter de concret à l'intrigue. C'est limite si l'on a pas la désagréable impression de voir des sortes de teasers pendant le film. Quand on paye pour aller voir un film, on a pas forcément envie de voir des publicités en plein milieu...

L'autre problème reste évidemment la nature même du personnage de Superman. Problème que l'on retrouve dans toutes les films avec le personnage par ailleurs. Il y a toujours le décalage un peu gênant entre la puissance du héros et les contretemps et difficultés qu'il peut parfois subir. Sur ce métrage, ce sentiment est souvent évité mais pas complètement. Enfin, le dernier inconvénient est lié à Lex Luthor mais cela tient plus de Jesse Eisenberg.

Avant d'y revenir, il faut avouer que le comédien le plus attendu au tournant était Ben Affleck (Armageddon, Argo...). A mon avis, sa prestation ne fera pas taire ses détracteurs même si elle s'avère plus que correcte. Il incarne un Batman désabusé et entêté qui ne doute quasiment jamais et qui semble traîner un mal être assez profond. Il s'avère aussi bien plus violent et prompt à utiliser des armes à feu que dans les films de Nolan. Une proposition intéressante qui risque de faire débat chez les puristes... Henry Cavill (Les Tudors, Agents Très Spéciaux...) pour sa part s'en sort aussi bien, réussissant à faire ressortir la puissance d'un héros parfois en détresse avec son physique d'athlète et sa belle assurance tout campant un Clark Kent aussi touchant que la performance de Christopher Reeve. La nouvelle venue Gal Gadot (la série des Fast and Furious...) s'en sort aussi très bien et promet pour la suite. En revanche Jesse Eisenberg (Bienvenue à Zombieland, The Social Network...) cabotine au niveau maximum pendant tous le film réussissant à dépasser haut la main les performances déjà bien forcées de Gene Hackman et Kevin Spacey dans le rôle. Un exploit... Il est complètement hors de propos dans le film et nous ressort une nouvelle fois sa prestation de petit con arrogant un brin névrosé. Il est par ailleurs au centre des scènes les plus bancales... A côté, Laurence Fishburne (la trilogie Matrix...) se fait aussi plaisir mais réussi à rester dans le ton du métrage. Les seconds rôle s'en sortent bien que cela soit Amy Adams, Diane Lane ou Holly Hunter...

La réalisation de Zack Snyder démontre encore une fois les indéniable qualités de ce technicien hors-pair capable de peindre de magnifiques fresques au sein de blockbusters riches en action comme en témoignent 300 et Watchmen. Si beaucoup avaient vu le ton sérieux et très apocalyptique de Man of Steel comme un défaut, il faut avouer que les affrontements proposés rendaient vraiment justice à la puissance du héros. Sur ce point, le cinéaste réussit encore une fois à nous éblouir avec des combats dantesques toujours aussi lisibles et bien chorégraphiés. Snyder sait quand il faut vraiment se recentrer sur l'action afin de vraiment faire vivre ses personnages même quand on assiste à un déluge d'effets visuels. Le réalisateur impose aussi son univers au sein du film avec son utilisation caractéristique de ralentis et de couleurs saturées. A ce propos, l'introduction du film est assez exceptionnelle. Toute la production du film en termes de décors, de costumes, d'effets spéciaux s'avère quasiment irréprochable. On en prend vraiment plein la vue et tous les effets sont extrêmement bien réussis. Le grand spectacle est ici assuré avec brio dans un mélange d'action et d'émotions qui n'oublie jamais un certain esthétisme montrant que Snyder reste quand même bien plus qu'un simple yes-man. Enfin la musique de Hans Zimmer, accompagné par Junkie XL, est de bonne qualité et un thème avec des guitares bien rythmé saura vous faire frisonner de plaisir...

La conclusion de

Batman Vs Superman : L'aube de la Justice. Le titre seul résume la qualité du film. Un véritable plaisir de voir sur l'écran ces deux héros mythiques qui en plus vont s'affronter ! Un titre trop long témoignant d'un scénario trop riche pour un film offrant certes du grand spectacle mais se perdant parfois. Et un titre, comme le film, coincé entre ce qu'il veut nous montrer et ce qu'il va nous montrer avec une pléthore de films en préparation. Du grand spectacle de qualité assurément mais qui n'est pas des plus abouti.

Acheter Batman v Superman : L'aube de la Justice en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Batman v Superman : L'aube de la Justice sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Superman

En savoir plus sur l'oeuvre Superman