75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Smallville >

Critique de la Série Télé : Smallville

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 2 mars 2009 à 20:08

Critique de Smallville Saison 7

Superman vient d'atteindre son record de longévité avec cette septième saison de Smallville. En effet, même la fameuse série des années 50 « Adventures of Superman » - avec George Reeves -, ne comptait que six saisons. De plus, avec les récentes annonces présageant le prolongement de Smallville, il semblerait que la série ne soit pas encore décidée à tirer sa révérence.

Pour autant, sept années de bons et loyaux services, c'est plutôt long et à force l’on a l'impression que la série a bien du mal à évoluer, piégée en outre par le fait que Clark Kent ne peut pas encore devenir Superman, évènement qui marquerait certainement l'arrêt de celle-ci. Pour cette septième saison, scénaristes et producteurs ont donc appelé la cousine de Krypton à la rescousse. D’une manière plutôt bien introduite, d’ailleurs, et interprétée par une ravissante blonde (Laura Vandervoort). Notre héros se voit donc, le temps de quelques épisodes, ne pas être pas le seul à profiter de notre soleil pour alimenter ses pouvoirs. D'ailleurs, la Jeune Kara à l'inverse de son cousin, profite dès le départ de ses capacités de vol. On assiste ainsi à un agréable élargissement, de même que l'on prend plaisir à retrouver sur quelques épisodes des personnages tels que John Jones alias J'onn J'onzz le Limier martien (ep1et ep4), Oliver Jonas Queen alias l'archet vert (ep11) ou encore, Dinah Lance alias Black Canary (ep11). Ces épisodes sont fort sympathiques à regarder, offrant de sympathiques clins d'œil à l'univers DC Comics et à sa ligue des justiciers.

 

De même que l’on s'amuse beaucoup à voir Clark Kent se plonger dans un futur alternatif pour y voir le personnage de Lex Luthor devenir le président des États-Unis. Un épisode plutôt réussi, qui fait, de plus, une bien belle référence aux comics. À noter enfin que Loïs Lane fait enfin partie du Daily Planet… et franchement ça fait plaisir !

Côté point faible de cette saison : les rapports Clark Kent / Lana Lang tournent en rond et sont plutôt pénibles à suivre. La faute peut-être à une Kristin Kreuk de plus en plus insupportable. Lex Luthor est toujours en phase de devenir le « méchant ultime » et les scénaristes ont bien du mal à lui faire sauter définitivement le pas. Ils mettent ainsi toujours un épisode le montrant pas si méchant qu'il ne devrait l’être. Puis des personnages que l'on pourrait croire morts reviennent pour pousser notre héros à s’interroger, et cela de manière assez lourde. Enfin, le plus énervant sont les fins d'épisodes qui s'éternisent sur des chansons mièvres et des images larmoyantes, histoire de promouvoir quelques éventuelles ventes de disques.

 

50

Au final, cette saison 7 se laisse voir sans trop de déplaisir, entre autres grâce à l'arrivée de Kara alias Supergirl et quelques références qui font toujours plaisirs. Hormis cela, on aurait bien aimé voir le petit gars de Smallville assumer enfin son statut de héros… et voir mourir le personnage de Kristin Kreuk, car il devient vraiment pénible.

Critique de publiée le 2 mars 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • supergirl
  • l'épisode "le Monde sans Clark" très sympathique
  • Loïs Lane devenant journaliste au Daily plan
  • et des épisodes qui s'amusent avec la mythologie

Que faut-il oublier ?

  • Lana Lang, insupportable
  • Clark Kent ne vole toujours pas
  • une série qui tourne un peu en rond

Acheter Smallville en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Smallville sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Superman