75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Superman Returns
Superman Returns >

Critique du Film : Superman Returns

Avis critique rédigé par Manu B. le lundi 12 mars 2007 à 1328

Un film honnête

Clarke Kent, alias Superman, revient après une absence de cinq années. Une absence sans justification, en laissant la Terre à son destin. Il revient donc pour constater que les gens l'ont en partie oublié, dont la belle Loïs Lane, qui a pondu un article intitulé "Pourquoi le monde n'a pas besoin de Superman". Superman compte bien montrer qu'il est bel et bien de retour...

Superman est un comics né en 1938, créé par John Siegel et Joe Shuster. Son succès est tel que les adaptations seront nombreuses, dont Christopher Reeve sera le plus large interprète, dès 1978. Après les quatre épisodes de 1978 à 1987, le (re)voici sur grand écran avec Brandon Routh pour l'incarner.

Superman returns: la scène impressionnante
Superman returns: la scène impressionnante

Que les choses soient claires, la grande nouveauté vient surtout du côté de la technique. Autant dire que ce film est spectaculaire, à cause de l'ère numérique dans laquelle nous sommes depuis quelques décennies. Le résultat est très impressionnant, notamment celle de la chute de l'avion dans lequel se trouve Loïs et une armada de journalistes. Or l'homme d'acier, avec son invincibilité, son oreille surnaturelle et ses gros bras vont lui permettre d'être sur place en un instant. Vous devinez la suite.

Superman returns: les effets spéciaux
Superman returns: les effets spéciaux

Pour ainsi dire, le scénario va s'articuler autour de scènes d'action et de scènes romantiques, dont certaines frisent la mièvrerie. On sait, ça fait presque soixante dix ans maintenant, que le jeune Clarke Kent essaie de se taper Loïs Lane (a-t-il réussi ?), mais celle-ci est amoureuse de Superman. Ainsi, depuis des lustres, la schizophrénie hante les aventures de Superman. Sauf qu'ici, Loïs est tombée amoureuse d'un autre, s'est mariée et a eu un enfant de ce "sous-man". Non pas que l'autre soit un loser, bien au contraire, mais il ne souffre en aucune manière la comparaison avec le super héros. Et lorsque l'homme en collant se ramène, la belle journaliste se sent confuse et toute émoustillée. Bref, c'est là que réside tout le suspense de ce film. Ira, ira pas ?

Superman returns: Lex Luthor (Kevin Spacey)
Superman returns: Lex Luthor (Kevin Spacey)

Du coup, pour compenser la pauvreté du scénario, les effets spéciaux sont là, auxquels on ajoute le charisme d'un énorme méchant; en l'occurrence, Lex Luthor, interprété par l'excellent Kevin Spacey. Un esprit brillant avec une morale vicieuse.

Superman returns: Lois Lane (Kate Bosworth) est toujours sous le charme de Superman (Brandon Routh)
Superman returns: Lois Lane (Kate Bosworth) est toujours sous le charme de Superman (Brandon Routh)

Au final, voilà un film honnête, qui pêche par son manque d'originalité. A dire vrai, on croyait avoir fait le tour au cinéma de Superman, on en a la confirmation avec ce film. Superman returns est un bon spectacle à regarder en famille, mais pas le chef d'oeuvre de l'année.

La conclusion de

Superman returns ne révolutionne pas la saga Superman. Le point positif de ce film est le dépoussiérage grâce aux effets spéciaux plutôt réussis.

Acheter Superman Returns en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Superman Returns sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Superman

En savoir plus sur l'oeuvre Superman