75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Brumes et Tempêtes >

Critique du Roman : Brumes et Tempêtes

Avis critique rédigé par Lujayne M. le lundi 10 novembre 2008 à 09:07

Ohé matelot !

Ce quatrième tome (début du deuxième tome VO) débute sur une situation des plus troublées : la Vivacia a été capturée par Kennit le pirate ! Pendant ce temps, Malta continue ses manigances à Terrilville, Althéa se fait embaucher sur la vivenef Ophélie pour pouvoir rentrer chez elle et Ambre continue à essayer d'apprivoiser Parangon...
Ce tome débute par un chapitre chez les mystérieux marchands du Désert des Pluies, et permet de lever un (tout petit) peu leur mystère. Si vous avez lu la nouvelle "Retour au Pays", récemment rééditée par J'ai Lu (et également présente dans le recueil de nouvelles Légendes de la Fantasy), l'ambiance vous sera familière. Le lien que l'on pressentait entre les dragons, les serpents de mer et les vivenefs en bois-sorcier se confirme, reste à savoir comment et pourquoi...
L'autre intérêt de ce tome, c'est la relation entre Kennit, Hiemain et Vivacia. Le pirate a décidé d'apprivoiser la vivenef et il n'épargne pas ses efforts. Et le lecteur se perd souvent : on le croit enfin sincère, puis de nouveau tout s'écroule. Mais qui est donc le véritable Kennit ? Rarement un personnage aura été si ambigu...
De nouveaux personnages apparaissent également : Sérille, Compagne de Coeur de l'Empereur. Un seul chapitre la concerne, mais laisse bien augurer du reste... On fait également connaissance de Grag et Tommie Tenira, Marchands propriétaires de la vivenef Ophélie : là aussi, ces trois nouveaux intervenants mettent un coup de fouet à l'histoire et permettent de nouveaux dilemnes...

77

Voilà donc un tome tout à fait prenant encore une fois, avec de nouveaux personnages, d'autres toujours aussi incernables, et d'autres avançant leur petit bonhomme de chemin, annonçant des catastrophes en puissance... Les pions se mettent peu à peu en place sur l'échiquier, le style est toujours aussi alerte... Pas de raison de bouder son plaisir, donc !

Critique de publiée le 10 novembre 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • nouveaux personnages intéressants
  • d'autres se retrouvent enfin face à face

Que faut-il oublier ?

  • le lien entre dragons, serpents et vivenefs est amené un peu trop tôt !

Acheter Brumes et Tempêtes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Brumes et Tempêtes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de L'Assassin Royal