75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Le Vaisseau Magique >

Critique du Roman : Le Vaisseau Magique

Avis critique rédigé par Lujayne M. le jeudi 30 octobre 2008 à 14:14

Début sympathique

Cette saga de Robin Hobb se place dans le même univers que les Six-Duchés (dont les personnages font parfois mention, mais de façon très brève), à la même époque. Mais c'est bien leur seul point commun, car ici l'ambiance est totalement différente : au lieu d'un monde moyenâgeux, c'est ici l'ambiance coloniale qui prime, avec son commerce d'esclaves, ses pirates et ses navires marchands... et le changement est loin d'être désagréable !
Nous suivons donc les aventures de plusieurs personnages : Althéa la fille de Marchands, persuadée qu'à la mort de son père, son navire, la Vivacia, lui reviendra, Kyle, son beau-frère, qui compte en rester le capitaine, Hiemain, fils du précédent, qui se destine à devenir prêtren, Kennit, le pirate qui veut devenir roi de ses semblables, et quelques autres.
Tout cela pourrait paraître très convenu si n'intervenait pas un peu de magie... Car la Vivacia est un navire très spécial : une vivenef, un navire vivant. Et tout ce tome raconte les évènements qui vont mener à son éveil, un éveil bien différent et plus tragique que ses protagonistes ne l'auraient souhaité...
L'un des autres intérêts est que les personnages ne sont pas forcément blancs ou noirs : selon que le chapitre aborde leur point de vue ou celui d'un de leurs adversaires, on peut comprendre leurs motivations, voire douter (même si certains penchent à priori quand même beaucoup plus d'un coté que de l'autre...)
Comme d'habitude, Pygmalion a tronçonné l'oeuvre originale : il faudra donc lire les trois premiers tomes français pour avoir l'intégralité du tome VO, ce qui peut jouer grandement sur le rythme...

78

Voilà donc une histoire des plus alléchantes, avec le style de Hobb, certes moins virtuose dans ce début d'histoire que pour l'Assassin Royal, mais quand même des plus intéressant, avec des personnages forts qui ne demandent qu'à s'approfondir...

Critique de publiée le 30 octobre 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • ambiance changeant du médiéval
  • personnages pas immédiatement catalogués

Que faut-il oublier ?

  • le découpage Pygmalion !

Acheter Le Vaisseau Magique en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Vaisseau Magique sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de L'Assassin Royal