75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Un,deux … troy
Un,deux … troy >

Critique de la Bande Dessinée : Un,deux … troy

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 31 octobre 2005 à 0901

La tête dans les étoiles

Après avoir passé huit tomes à pourchasser le Magohamoth et son pouvoir absolu, la série des Lanfeust de Troy s’élève dans les étoiles. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, cette nouvelle série réunit Lanfeust, CiXi, Hébus et Thanos au cœur de nouvelles aventures spatiales. En effet, un beau jour débarque un vaisseau spatial sur Troy qui n’est pas habituée à la technologie. Son commandant, Glace, vient chercher Lanfeust et Thanos qui semblent être le résultat d’une expérience qui les dépasse. C’est alors l’occasion pour cette équipe en quête d’aventures d’aller explorer d’autres peuples et planètes et de découvrir, non sans mal, la technologie.
Les dessins ne s’éloignent pas de la série originale et on reconnaît fort bien nos héros. Leur style ne change d’ailleurs pas, Lanfeust est toujours aussi niais, Cixi sexy et jalouse, Hébus bourrin mais amusant et Thanos en quête de pouvoir. Les dessins sont peut-être légèrement un peu plus matures avec des traits plus poussés sur les personnages qui montrent qu’ils ont évolués. Pour le reste, cette nouvelle série reste plus ou moins dans les traces de sa grande sœur en mêlant combats au corps à corps dans des lieux toujours plus impressionnants et variés.
Le scénario donne un second souffle à Troy en permettant à nos héros d’aller s’aventurer dans l’espace. On apprend l’existence d’une sorte d’expérience sur les habitants de Troy, l’éclairage sur le mystère de cette affaire étant le cœur des aventures de la série. L’ajout de la variante de la technologie permet d’avoir aussi de nouveaux moyens d’expressions et de renouveler les aventures de Lanfeust. La technologie permet d’ailleurs de bloquer les pouvoirs de Lanfeust/Thanos et donc de rendre les personnages plus vulnérables. L’humour est toujours présent mais plus sous la forme de références que dans le Lanfeust de Troy d’origine. Ainsi beaucoup de nom de personnages servent à de petits jeux de mots (comme Daneth qui meurent et Lanfeust qui dit qu’il aurait préféré qu’on se relève tous, même Daneth / Danette). Il y a aussi quelques références aux films cultes du genre comme l’incontournable Star Wars, Lanfeust devant manier une sorte de couteau laser et Hébus qui ressemble à un Chewback (dérivé de Chewbacca, l’ami poilu et à la force immense - tout comme le Troll - d’Han Solo). On fait aussi la connaissance du prince Dheluu, à croire que l’album est sponsorisé par les marques.

La conclusion de

Rien à dire de négatif sur cet album de Fantasy spatiale qui bénéficie d’une franchise déjà bien installée et de héros charismatiques auxquels on ajoute un nouveau terrain de jeu, la galaxie. L’humour est un peu plus présent que dans la série d’origine, celle-ci se prenant un peu moins au sérieux et se positionnant plus comme un add-on et un divertissement supplémentaire faisant appel à de nombreuses références.

Que faut-il en retenir ?

  • L'arrivée de la technologie
  • L'intrigue de fond
  • Les quelques références
  • On retrouve nos héros dans une autre série

Acheter Un,deux … troy en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Un,deux … troy sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Troy / Lanfeust

En savoir plus sur l'oeuvre Troy / Lanfeust