75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Le Retour du Harith
Le Retour du Harith >

Critique de la Bande Dessinée : Le Retour du Harith

Avis critique rédigé par Lucie M. le lundi 12 décembre 2005 à 0116

Le Retour du Harith

Dans Les Compagnons de l’Aigle, nous assistions à la réunification des anciens membres de la Meute de l’Enfer . Ici on est témoin de leur progression vers « Le Tribut des Dieux » et nous pouvons mieux percevoir leur caractère grâce à des flashs back. Toutefois tout se corse, les mercenaires aux nombre de cinq – Epidammos, Camarinée la Panthère, Triada, l’Aigle et Khorsabad Trois Mains – sont sous l’emprise d’une force étrange et les morts sortent de leurs tombes. De plus ils rajeunissent inexorablement. Pour la plupart d’entre eux cela n’est pas réellement un problème mais que va-t-il leur arriver ensuite si cela les réduit à un groupe d’enfants vulnérables. Vont-ils réussir à continuer leur dangereuse quête…


Philipe Thirault applique avec efficacité une narration très dynamique. Nous passons d’effets flashs back à des moments d’actions qui n’éprouvent en rien la quête de nos héros mercenaires mais l’étoffe. L’intrigue principale qui est de retrouver ce Tribut Des Dieux ne s’en voit pas amoindrie. Certains passages sont très tragiques - comme quand La Meute arrive à Carthage où dans un vieux cimetière ils vont réussir à délivrer des enfants voués à un culte barbare - et certains autres sont sauvagement gore dans le déroulement des combats. Ce tout fait de cette série un agréable moment de lecture et de découverte.
Christian Hojgaard continue dans un coup de crayon très dur. Toujours aussi surlignés, ses dessins ne sont pas réellement particuliers. Ils sont classiques mais se calquent très bien à l’ambiance générale de La Meute de L’Enfer et ils sont également très surlignés. Mais ils sont réalistes et les expressions des visages sont très prononcées grâce à l’utilisation de petits coups de crayons à certains endroits. Personnellement je ne suis pas trop amatrice de son coup de crayon et la colorisation reste sans grand étonemment. Toutefois le style de Christian Hojgaard est très professionnel avec une bonne application au niveau de tout ce qui est ombrage et réalisme.

La conclusion de

Pour les amateurs d’Héroic-Fantasy et d’histoire. Cette suite se veut informative grâce à de nombreux flashs back où l’on apprend enfin à mieux connaître les membres de la Meute.

Acheter Le Retour du Harith en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Retour du Harith sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+