75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Le péril gelées
Le péril gelées >

Critique du Manga : Le péril gelées

Avis critique rédigé par David Q. le mardi 29 août 2006 à 0410

Du jeu vidéo au manga

Dofus est un manga à la française issu du jeu vidéo homonyme qui met en scène un jeune héros, Arty, qui veut sauver son grand-père. Si le scénario servant de base à l'histoire n'a rien d'original, le manga en lui-même possède d'autres originalités. Tout d'abord, il se lit à l'envers pour un manga, de gauche à droite, et donc à l'endroit pour nous autres européens. Manga essentiellement comique ensuite, il nous présente quelques créatures pour le moins originales comme par exemple les gelées, sortes d'apéricubes vivants au délicieux gout de crème dessert (à ce qu'on en dit). Entre les chapitres, vous retrouvez des fiches sur les personnages ou des explications sur ce qui s'est passé avant, voir même une recette de cuisine (pour formaliser la rencontre avec Maitre Bolet). De plus, les dernières pages sont remplies de dessins crayonnés et autres informations sur le monde de Dofus. Un véritable complément au jeu vidéo.
Mais c'est avant tout un manga qui se doit d'être indépendant de l'intérêt du jeu et de ce point de vue là, le premier tome a du mal à percer. Les dessins sont certes d'un style original et particulier, le style graphique du jeu, mais en noir et blanc et sur papier - statique donc - c'est bien plus difficile de l'apprécier, là où les couleurs jouent un rôle important dans l'aspect graphique. Les animaux sont à mon gout les personnages les mieux faits car complètement caricaturaux et bien délirants. Quelques personnages parodiques annexes viennent à rencontrer notre ami Arty comme Songroku - la version "Super Size Me" du célèbre super guerrier d'Akira Toriyama - ou encore trois chats connus : Hercule (dans Pif), Félix et Garfield. Mais quand la parodie des Chevaliers du Zodiaque prend de l'ampleur et sert de base à tout un pan de l'histoire, ça gâche un peu le plaisir de voir quelque chose d'original. C'est drôle sur le coup mais limité et bien moins cinglant qu'un dialogue bien écrit donnant lieu à des répliques marquantes. Rajoutez à cela quelques jeux de mots pas trop mal foutus sur les noms des personnages - comme Vil Smisse - mais qui se cantonnent encore trop à la petite parodie. Cet humour assez bateau - même si certains passages ressortent un peu du lot - est à réserver aux plus jeunes qui apprécieront plus facilement.

La conclusion de

Un manga qui a du potentiel grâce à son style particulier et une "french touch" qui peut faire la différence, mais qui se cantonne encore un peu trop autour de la parodie d'œuvres plus connues au lieu de se démarquer vraiment du lot. Un manga qui se cherche donc et qui, on l'espère, va trouver sa voie.

Que faut-il en retenir ?

  • Un style graphique original pour un manga
  • Les petits encarts bonus séparant les chapitres

Que faut-il oublier ?

  • Des personnages parodiques pas très drôles
  • Trop de reprises pour finalement peu d'originalité scénaristique

Acheter Le péril gelées en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le péril gelées sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Dofus

En savoir plus sur l'oeuvre Dofus