75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Comics : Block 109 Univers
Block 109 Univers >

Critique du Comics : Block 109 Univers

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 17 septembre 2018 à 0829

Block 109 Univers : tous les spin-off en un seul volume !

Vous aimez l’histoire et trouvez que les nazis font d’excellents méchants : lisez Block 109 ! Dans cette uchronie fantastique, Hitler a été assassiné en 1941 mais les Nazis ne sont pas tombés. Ils dominent le monde connu enfin, ce qu’il en reste et seuls les Ivans, noms dont sont affligés les Soviétiques, leur barrent la route avec rage et désespoir. En parallèle, les Etats-Unis ayant subi une attaque nucléaire massive se sont repliés en Australie et affrontent les japonais.

Dans ce recueil de 408 pages, rien que ça, vous retrouverez l'intégrale des histoires se déroulant dans l'univers de la BD Block 109. Pour mieux comprendre la chronologie des événements de cette uchronie, vous pouvez lire la critique du tome initial. Le propos est dense et complexe mais pourtant, ce tome intitulé Univers peut être lu indépendamment de Block 109.

Dans cet opus, vous naviguerez du front européen au front pacifique en passant par New York. Un tour du monde annihilé par dix ans de guerre, la bombe atomique et la haine de l’autre.

La première histoire, Etoile rouge, raconte les missions de trois pilotes français au service des Russes en 1944 alors que la France n'existe plus. Les combats aériens sont dynamiques, la colorisation plus douce et moins glauque que sur la BD d’origine même si c’est toujours la guerre. On y parle aussi d’amitiés, de loyauté et de choix. 


L'histoire suivante, Opération soleil de plomb, nous plonge en Afrique en 1947, et dans cette uchronie, la guerre n'est pas finie et le territoire du Congo belge est un enjeu stratégique déterminant. De l'uranium est extrait des mines et devient un élément de tension entre la SS et le grand ordre teutonique. En face, la résistance africaine s'organise. Jungle, pluie, boue, bienvenue dans l'enfer vert !

New York 1947 est l'histoire la plus réussie à mon goût. Hommage au film de John Carpenter, elle mélange plusieurs styles avec brio : horreur, post apo, enquête et exploration. Le « héros » Snake est bad ass, New York dévastée est immersive et la colorisation renforce l’action.

Dans Ritter Germania, on oscille entre polar noir, thriller, espionnage et histoire super-héros. Héros déchu toutefois, en effet, le Ritter Germania était le modèle héroïque allemand : une sorte de Captain America luttant contre l’ogre rouge.  Mais l’homme qui l’incarne dévie de la voie qu’on lui a tracée : il devient hors de contrôle et il va falloir l’arrêter car il se retourne contre ses maîtres. Ce scénario en particulier aurait mérité d'être plus développé et offrait la possibilité d'une série en spin off.                       

Pour les deux derniers opus, c’est Ryan Lovelock qui passe au dessin : son style très ciselé correspond bien à l’univers de Block 109 et la colorisation de Gyusy Gallizia est moins sombre, plus classique.

Bienvenue en prison pour cette nouvelle intitulée S.H.A.R.K. comme le parti pronazi qui a pris racine en Australie. L’ambiance est explosive dans ce huis-clos carcéral où un nouveau détenu tente de faire sa place. Ce récit est raconté à la première personne ce qui le rend immersif et nous lie au héros.

C’est sur une île japonaise que se déroule la dernière histoire. Elle met en scène de nouveau le héros de S.H.A.R.K qui cette fois part à la recherche d’un professeur japonais étrange. Proche d’un Mengele ou d’un docteur Moreau cet homme a fait des expériences interdites et malsaines et notre équipe de personnages va devoir s’y confronter.

Le passage sur un autre front est très agréable et enrichit encore l’univers développé depuis 2010. Block 109 univers est une opportunité : un excellent rapport qualité pour avoir en un seul tome tous les spin offs de cette excellente uchronie.

La conclusion de

Block 109 Univers est l'opportunité en un seul volume de lire l'intégrale des histoires qui ont suivi Block 109 et qui ouvre sur le monde entier les questions que posaient le comics d'origine. Les thèmes et les genres abordés y sont variés avec une efficacité dans le dessin : combats aériens, révolte dans la jungle africaine, exploration d'une New York dévastée par la bombe, super héros allemand déchu, huis clos carcéral brûlant ou encore île mystérieusee aux étranges créatures. Du récit de guerre au thriller, Block 109 Univers enrichit l'uchronie développée dans Block 109 et offre un cadre si dense qu'il aurait pu se préter à un jeu de rôle ou à un jeu vidéo, ou tout simpleement être plus développé.

Que faut-il en retenir ?

  • Des histoires qui s'insèrent parfaitement dans l'univers de Block 109
  • Un dessin efficace
  • Y en a pour tous les goûts !

Que faut-il oublier ?

  • On en voudrait plus
  • Certaines histoires méritaient d'être plus développées

Acheter Block 109 Univers en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Block 109 Univers sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Block 109

En savoir plus sur l'oeuvre Block 109