75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Série Télé : American Horror Story
American Horror Story >

Critique de la Série Télé : American Horror Story

Avis critique rédigé par Gil P. le dimanche 22 juillet 2012 à 2228

Sometimes America makes good stories

American Horror Story, c’est un projet qui a intrigué tout du long de sa production. D’abord parce qu’elle est présenté par un rutilant  Ryan Murphy et que de passer au genre horreur/fantastique quand on vient de sa certes très regardée mais très pauvre série Glee, ça fait peur (remarque c’est le but). En plus une bonne partie de l’équipe de Glee participe assez activement à cette première saison. Peut-être que le secret est d’avoir embauché James Wong, producteur et scénariste d’expérience en terme d’ambiance de séries avec X-Files et Millenium dans ses bottes.

Ce qui est géant dans American Horror Story, d’entrée, c’est l’ambiance. Loin de faire peur au point d’être une véritable perle de l’Horreur, la série horrifique amène une scénario développé sur 12 épisodes (mon format préféré du moment) de bonne facture. On y croise une famille qui rentre dans un nouveau lieux (classique) mais la maison n’est pas hantée par un fantôme, pas par deux fantômes mais par des colonies entières de fantômes qui sont mort en étant propriétaires de cette maison. Tout d’abord on croit vraiment qu’ils sont tous méchants, fous et que tout cela est gratuit mais au fil des épisodes chaque histoire va montrer des personnages sensibles, auxquels il arrive des choses horribles et bien qu’ils aient tous commis des crimes, ils ont pour certains de bonnes réponses. Ajoutons à cela que la limite entre réalité et monde de l’au-delà est invisible et que les vivants ne pensent pas que les morts sont morts et on obtient une première saison vraiment passionnante, de plus en plus au fur des épisodes.

Ajoutons que les acteurs sont à la hauteur et que l’éclairage savoureusement sombre fait tout le reste avec quelques angles de caméras improbables mais faits pour mettre l’emphase sur le côté malsain des situations. Car tout est malsain. Si les personnages ne sont pas tous des tarés qui tuent gratuitement, qu’ils ont une histoire qu’on peut moralement condamner mais avec laquelle on compatit, il n’en reste pas moins qu’ils font des choses horribles que ce soit des meurtres ou des tortures physiques ou mentales.

 

Une réussite.

La conclusion de

Tout au long des 12 épisodes cette première saison s’avère passionnante tant par la réalisation maitrisée que par l’enchevêtrement des situations. Le rythme permettant d’avoir des épisodes qui font avancer l’histoire à chaque fois et introduisant de nouveaux personnages en permanence. La vraie question reste de savoir si cette performance est reproductible la saison prochaine !

Que faut-il en retenir ?

  • l'ambiance et la lumière
  • les acteurs
  • une histoire malsaine

Que faut-il oublier ?

  • quelques longueurs

Acheter American Horror Story en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de American Horror Story sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+