75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Underground
Underground >

Critique du Roman : Underground

Avis critique rédigé par Lucie M. le mercredi 3 octobre 2007 à 1510

Bienvenue à Custis Manor…

Craig Spector est un auteur méconnu en France. Parcourez les rayons de vos librairies et essayer de trouver un roman de cet auteur ! Rien ! Que dalle ! C’est à ce moment là que la collection l’Ombre de Bragelonne devient encore une fois indispensable pour les amateurs d’horreur et de fantastique. Depuis le début de cette collection, les éditions Bragelonne s’acharnent à rendre ses lettres de noblesse à la littérature d’horreur avec un grand R. Et pourquoi un grand R ? Et bien parce que nous pouvons enfin lire des Romans d'horreur, et il faut bien reconnaître que c'est un genre dédaigné en France, surtout en grand format. Nous pouvons enfin découvrir grâce à cette collection de littérature de fantastique/horreur des auteurs géniaux comme ce Graig Spector méconnu en France.
Le fondement de cette histoire débute dans les années 80 durant le gouvernement Reagan. Une bande d’adolescents rebelles s’unissent et établissent un groupuscule du nom d’Underground. Ils forment à eux tous un petit comité de contestataires, mais de bonne condition, qui expriment leurs mécontentements dans un fanzine universitaire. Cependant, la fin de leurs études approchent et Ils devront bientôt quitter ce cocon amicale pour suivre leur propre chemin. C’est pour cette raison qu’ils s’offrent une dernière soirée de fête et d’insouciance juste avant la remise des diplômes mais pas dans n’importe quel lieu ! Ces 6 camarades vont se rendre à Custis Manor, une sinistre plantation sudiste où il se déroula des événements effrayants et où périrent, dans des conditions atroces, de nombreux esclaves. Le bilan de cette petite partie entre ami(e)s, un mort et un disparu, aura de lourdes conséquences sur leur vie future et particulièrement sur l’équilibre mystique de Custis Manor ; puisque rode dans les miroirs de ce bâtiment maudit un esprit inhumain existant depuis des siècles et dévorants les âmes des humains pour perdurer éternellement. 20 ans après, les survivants de l’Underground seront amenés à se retrouver et faire face à leur passé douloureux puisqu’il l’un des leurs à encore disparu dans le troublant Custis Manor
Underground est l’un de ces romans que l’on dévore avec intérêt et d’où se dégage un attachement croissant aux personnages qui le compose. Avec habileté, Craig Spector nous immerge dans une histoire surnaturelle qui porte au fond d’elle-même des tournures tragiques, de la violence dure et froide comme une lame de rasoir et laissant immanquablement des traces émotionnelles en fin de lecture. La façon dont Craig Spector construit son roman nous pousse à tourner les pages avec convoitise et l’univers qu’il tisse peu à peu autour de ses personnages possède une dimension horrifique puissante et tout à fait aliénante. Une dimension horrifique qui est également liée à des faits historiques qui se sont déroulés il y a de nombreuses années en Amérique et qui ont laissé des traces impérissables dans l’inconscient populaire. Craig Spector sait avec dextérité mêler à cet univers horrifique le passé historique d’une Amérique esclavagiste dont les valeurs sudistes perdurent encore. Cependant, ce passé désolant d’une Amérique coupable de crimes contre l’humanité, sera malmené efficacement par l’accointance à certains mouvements politique de personnages présents dans Underground. Malgré tout, les engagements contestataires dont feront preuve certains ne seront jamais ni tout noir, ni tout blanc. La nuance dont sera affublé leur psychologie profonde sera la bienvenue et rehaussera le côté réaliste de l’histoire.
Le contenu de l’univers horrifique d’Underground ressemblera un tant soit peu à celui de Clive Barker ; éminent écrivain et artistique multimédias. Cette délicate comparaison à l’univers de Barker est presque inévitable je dirais puisque tout univers sombre où évolue des créatures sordides ou des hybrides fallacieux est sujet à ce rapprochement. Un rapprochement dotant plus à souligner étant donné que ces deux auteurs ont commencés à écrire dans les années 80 en révolutionnant la littérature horrifique en lui apportant modernité ainsi qu’une conscience sociale. Mais revenons-en à l’univers horrifique d’Underground qui comportera des créatures, des monstres, des hybrides et des fantômes enfermés dans un univers parallèle effrayant à cause d’un fait maléfique perpétré par un être humain. Un être humain dont les traits nous apparaîtront comme étant ceux d’une ordure inqualifiable. Un personnage de méchant absolument convaincant ce qui accentuera notre attachement aux gentils de l’histoire. Enfin des gentils ! Façon de parler ! Car comme je le disais plus haut tous les personnages seront nuancés et auront un pouvoir émotionnel très fort.

La conclusion de

Underground renferme un univers horrifique élaborer autour d’un réalisme historique et social d’une Amérique insidieusement xénophobe d’où une violence grotesque se propagera graduellement au fil d’une histoire tragique et belle en même temps. Craig Spector est un auteur génial ! Il donne vie à son histoire grâce à une conception psychologique nuancée de ses personnages et grâce à l’élaboration d’un univers horrifique se rapprochant quelque peu de ce qu’aurait pu imaginer Clive Barker. Des traits de ressemblance envisageable puisque ces deux auteurs ont su au cours des années 80 modifier la littérature horrifique en lui apportant une conscience socioculturel. Je vous conseille vivement de lire Underground qui est simplement un roman génial et cela du début jusqu’à la fin.

Acheter Underground en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Underground sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+