75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Une nouvelle terreur
Une nouvelle terreur >

Critique du Film : Une nouvelle terreur

Avis critique rédigé par Nhaigraoo le mercredi 28 mai 2003 à 0406

Jason par procuration

Un bon cru
La recette fonctionne et la machine Jason crache du billet vert : Vendredi 13, chapitre final, a largement remboursé son budget, alors un cinquième opus est mis en branle. Seulement il y a un petit problème. Mais si souvenez vous (faites un effort, suivez, quoi !) : Jason est mort ! Hé oui, il a été méchamment refroidi à la fin du quatrième opus. Vous me direz, jusqu’ici, ce genre de détail n’a pas empêché les scénaristes de le faire revenir à chaque nouveau film. Mais là, allez savoir pourquoi, ils ont des scrupules. Du coup, ce nouveau Vendredi 13 devra se passer de sa star !
Ce film n’est donc pas porté dans le cœur des fans de Jason pour la raison évidente que Jason n’y figure pas ! Bon, mine de rien, y a quand même un gusse avec un masque de hockey sur la tronche, mais raté, c’est pas le gars Voorhees mais un type qui utilise son aspect pour commettre des crimes afin de… de… euh… pour quoi déjà ? Bref, on s’en fout, et je vous rassure, si vous êtes réveillé, vous aurez découvert le meurtrier dans les 30 premières minutes du film. Et puis même si vous n’êtes pas très rapide à la détente, vu que tous les suspects potentiels se font massacrer les uns après les autres, il n’en reste bientôt plus qu’un, de suspect.
On retrouve donc ici le pauvre Tommy Jarvis, devenu ado, totalement traumatisé par son aventure du 4ème opus. Complètement asocial et soumis à des hallucinations où il voit Jason apparaître derrière lui dans le miroir (ça marche toujours, ce truc là), Tommy se retrouve dans une maison d’accueil pour jeunes à problèmes. Pas de chance, la baraque est au fond des bois ! C’est plutôt agréable de suivre enfin un personnage un peu construit dans la série et l’interprète de Tommy livre un boulot honnête à défaut d’être vraiment inspiré. Autour de lui, une bande d’ados aux problèmes psychologiques qui tranchent un peu avec le tout venant des épisodes précédents. D’ailleurs, le premier meurtre ne sera pas le fait du pseudo Jason mais d’un pensionnaire de la maison, qui massacre l’un de ses camarades à coup de hache dans une scène inattendue et assez traumatisante.
Mal aimé des fans, cet épisode, et pourtant, il relève clairement le niveau des deux précédents. Ne vous attendez pas à un spectacle fin. Mais le suspens refait ici une apparition sympathique, même s’il est vite éventé. C’est surtout l’un des épisodes les plus violents et sanglants de toute la série. Les cadavres s’amoncellent, tous tué plus salement que le précédent. Impressionnant. Le film se lâche aussi côté sexe, et l’ensemble est donc à la fois plus malin et plus intense que les films précédents. Surtout, le film se vautre dans un humour gras assez marrant pour peu qu’on le supporte. Les personnages secondaires sont plus vulgaires et immondes les uns que les autres (comme la vieille folle au langage ordurier et son fils obèse dégénéré qui vivent dans un bouge, ou comme cette scène très fine ou un type se fait charcuter alors qu’il est aux toilettes). Navrant ou marrant, au choix !
Le tout est mis en boîte sans imagination, et une fois de plus, le film ne se distinguera pas par sa mise en scène ou sa photo : c’est très moche. La fin est gentiment téléphonée. Et annonce la couleur : suite il y aura. Qui en aurait douté ?

La conclusion de

Graveleux et vulgaire, Vendredi 13 cinquième du nom est au final plus réjouissant que la moyenne des films de la série. On y rigole bien et même si Jason n'est pas vraiment au renddez-vous, ça tâche quand même bien les murs. Une valeur sûre !

Acheter Une nouvelle terreur en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Une nouvelle terreur sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Vendredi 13

En savoir plus sur l'oeuvre Vendredi 13