75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

BIFFF 2015 : Notre avis sur Hellmouth de John Geddes

Publié il y a 1 an par Richard B.

BIFFF 2015 : Notre avis sur Hellmouth de John Geddes : Bienvenue en enfer

Bienvenue en enfer

L'avis de Richard B sur Hellmouth

Charlie, un fossoyeur proche de la retraite, se trimballe une foutue tumeur qui lui grignote le cerveau et dont les pronostics ne lui laisse que 2 années à vivre. Charlie ne rêve donc que d’une chose : avant de clamser, dépenser sa pension sous le soleil de Floride. Mais voilà que son patron l'oblige à prolonger encore son contrat de 6 mois afin de remplacer un congénère qui a mystérieusement disparu. N'ayant guère le choix, Charlie embarque donc dans sa voiture vers sa nouvelle destination, et pour une fois il ne va pas manquer de chance en croisant sur sa route une demoiselle type Grace Kelly qui fait de l'auto-stop. Mais sa chance s'arrête là, et il pourrait bien se retrouver aux portes de l'enfer...

Hellmouth

Non il ne s'agit pas d'un épisode de Buffy contre les Vampires (le premier épisode de la série se nommait-il pas en VO « Welcome to the Hellmouth » ?) mais plutôt le dernier né du réalisateur John Geddes (Exit Humanity) qui adapte ici un scénario de Tony Burgess qui s'était lui-même fait particulièrement remarquer en festival avec le script de Pontypool.

Sur le papier, tout comme en voyant la bande-annonce, tout était là pour que Hellmouth nous fasse passer un bon moment. Un esthétisme vielle école entre Ed Wood et Sin City, un sujet évoquant l'enfer, un Stephen McHattie (Watchmen, 300) qui a une « gueule » comme on l’adore et enfin une « vamp blonde » incarnée par la ravissante Siobhan Murphy. Les premières images ne déçoivent pas, même si elles pourront apparaitre un peu trop « cheap » à certains, alors qu’elles font écho à un vieux cinéma que nous chérissons. Le réalisateur semble aussi utiliser de temps à autre du « stop-motion ». Bref visuellement Hellmouth nous a séduits bien que, par moment, John Geddes abuse un peu trop d’effets de caméra qui ne servent pas l'intrigue, une intrigue qui ne nous a pas totalement captivés.

Hellmouth

Le principal défaut de Hellmouth c'est d’être aussi un film extrêmement bavard. On a l’impression que rien n’avance et que différentes idées se noient dans un récit qui devient lourd et inintéressant (sauf la fin qui reflète un poil de poésie et d'émotion). Pour être clair, on s'ennuie et pas qu'un peu. Une fois les trente premières minutes passées où le style ne fait plus effet, on a l'impression que plus rien ne se passe et qu’Hellmouth nous laisse à la porte… de l’enfer.

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 19 avril 2015
Compte rendu final du festival, le palmarès du BIFFF 2015 et Big Game

Les autres compte rendus du BIFFF du samedi 18 avril 2015
Stung de Benni Diez
Goodnight Mommy de Severin Fiala et Veronica Franz

Les autres compte rendus du BIFFF du vendredi 17 avril 2015
Viy d'Oleg Stepchenko
The Midnight After de Fruit Chan

Les autres compte rendus du BIFFF du jeudi 16 avril 2015
Another Frontier d'André Cruz
Roaring Currents de Kim Han-Min

Les autres compte rendus du BIFFF du mercredi 15 avril 2015
The Taking of the Tiger Mountain de Tsui Hark
The Hollow de Ham Tran
The Great Hypnotist de Leste Chen
Hellmouth de John Geddes

Les autres compte rendus du BIFFF du mardi 14 avril 2015
El Ardor de Pablo Fendrik
German Angst
Born to Die d'Andres Borghi

Les autres compte rendus du BIFFF du lundi 13 avril 2015
The Target de Chang
Greatful Dead d'Eiji Uchida
Dead Lands de Toa Fraser
Charlie's Farm de Chris Sun

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 12 avril 2015
Lupin III de Ryuhei Kitamura
Rurouni Kenshin : The Legend Ends de Keishi Ohtomo
Frankenstein de Bernard Rose

The Ninja War of Torakage de Yoshihiro Nishimura
Monsterz d'Hideo Nakata

Les autres compte rendus du BIFFF pour samedi 11 avril 2015
Everly et le reste de la "Night"
Infini de Shane Abbess
Rurouni Kenshin : Kyoto Inferno de Keishi Ohtomo
Robot Overlords de Jon Wright

Les autres compte rendus du BIFFF pour vendredi 10 avril 2015
The Ignorance of Blood, Turbo Kid, III, Ninja Eliminator 4 et The Cobbler

Les autres compte rendus du BIFFF pour jeudi 9 avril 2015
The Babadook, Haemoo, Automata et At the Devil's Door

Les autres compte rendus du BIFFF pour mardi 7 et mercredi 8 avril 2015
Open Windows et Spring

 

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »