BIFFF 2015 : Notre avis sur The Ninja War of Torakage de Yoshihiro Nishimura

Publié il y a 1 an par Richard B.

BIFFF 2015 : Notre avis sur The Ninja War of Torakage de Yoshihiro Nishimura : Des ninjas, du sang, des filles en tenues moulantes, que demander de plus ?

Des ninjas, du sang, des filles en tenues moulantes, que demander de plus ?

L'avis de Richard B sur The Ninja War of Torakage de Yoshihiro Nishimura

Dernier film de la journée de ce dimanche "BIFFFois" (ou devrions nous dire premier film de ce lundi ?), The Ninja War of Torakage est la toute nouvelle cuvée des productions Sushi Typhoon, vous savez le studio auquel nous devons des films tels que Mutant Girls Squad, Helldriver ou encore Karate Robo Zaborgar.

Ninjas en vadrouille

En général les scénarios ne vont chercher jamais très loin et sont prétextes à du sang, beaucoup de sang même, des cascades, du kitsch, et des jolies filles aux tenues moulantes. The Ninja War of Torakage ne fera pas exception à ces règles même si on remarquera une légère amélioration sur l'élaboration du traitement visuel (mais c'est pas encore le nirvana). Étrangement, même si ce genre de production doit beaucoup à des films comme Tokyo Gore Police (d'ailleurs au casting de ce dernier on retrouve l'actrice Eihi Shiina) le budget de ces productions font que l'on n’atteint jamais la même qualité visuelle même si Yoshihiro Nishimura y est toujours associé soit en tant que producteur, que monteur, que superviseur des effets spéciaux, ou directement comme réalisateur, comme c'est le cas ici.

Un coup de mains ?

L'histoire est un pur prétexte. Cela fait six ans que Torakage a laissé tomber sa tenue de Ninja et qu’il est un paysan vivant heureux avec sa petite famille. Mais le bonheur de la vie simple va prendre fin lorsque son fiston est enlevé par le clan Homura afin d'être échangé contre une toute dernière mission : s’infiltrer chez l’ennemi de toujours, Rikuri Bando, qui planque un parchemin désignant le trésor caché de Yagen dans sa forteresse. Boum la bagarre peut commencer dans l'humour, le sang (bien qu’amoindri par rapport à de précédentes productions) et le bonheur des festivaliers.

A l'assaut !

En effet difficile de trouver des qualités à ce nouveau titre « WTF » de Yoshihiro Nishimura si on regarde le film seul dans une pièce. Par contre, dans le cadre d'un festival comme le BIFFF ça devient un délice jouissif tant la salle s'amuse à calomnier ces ninjas de seconde zone. Franchement, c’est plutôt répétitif, les CGI sont assez ridicules, tout sonne faux, et pourtant la salle adore !

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 19 avril 2015
Compte rendu final du festival, le palmarès du BIFFF 2015 et Big Game

Les autres compte rendus du BIFFF du samedi 18 avril 2015
Stung de Benni Diez
Goodnight Mommy de Severin Fiala et Veronica Franz

Les autres compte rendus du BIFFF du vendredi 17 avril 2015
Viy d'Oleg Stepchenko
The Midnight After de Fruit Chan

Les autres compte rendus du BIFFF du jeudi 16 avril 2015
Another Frontier d'André Cruz
Roaring Currents de Kim Han-Min

Les autres compte rendus du BIFFF du mercredi 15 avril 2015
The Taking of the Tiger Mountain de Tsui Hark
The Hollow de Ham Tran
The Great Hypnotist de Leste Chen
Hellmouth de John Geddes

Les autres compte rendus du BIFFF du mardi 14 avril 2015
El Ardor de Pablo Fendrik
German Angst
Born to Die d'Andres Borghi

Les autres compte rendus du BIFFF du lundi 13 avril 2015
The Target de Chang
Greatful Dead d'Eiji Uchida
Dead Lands de Toa Fraser
Charlie's Farm de Chris Sun

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 12 avril 2015
Lupin III de Ryuhei Kitamura
Rurouni Kenshin : The Legend Ends de Keishi Ohtomo
Frankenstein de Bernard Rose

The Ninja War of Torakage de Yoshihiro Nishimura
Monsterz d'Hideo Nakata

Les autres compte rendus du BIFFF pour samedi 11 avril 2015
Everly et le reste de la "Night"
Infini de Shane Abbess
Rurouni Kenshin : Kyoto Inferno de Keishi Ohtomo
Robot Overlords de Jon Wright

Les autres compte rendus du BIFFF pour vendredi 10 avril 2015
The Ignorance of Blood, Turbo Kid, III, Ninja Eliminator 4 et The Cobbler

Les autres compte rendus du BIFFF pour jeudi 9 avril 2015
The Babadook, Haemoo, Automata et At the Devil's Door

Les autres compte rendus du BIFFF pour mardi 7 et mercredi 8 avril 2015
Open Windows et Spring

 

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »