75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

BIFFF 2015 : Notre avis sur The Hollow de Ham Tran

Publié il y a 1 an par Richard B.

BIFFF 2015 : Notre avis sur The Hollow de Ham Tran : Histoire de fantômes chinois

Histoire de fantômes chinois

L'avis de Richard B sur The Hollow

La famille parfaite n'est-elle qu'illusion ? C'est ce qu'on pourrait croire à la vision de Hollow (Doat Hon) du réalisateur Vietnamien Ham Tran.

Durant une cérémonie religieuse, la petite Ai décide d’aller jouer près de la rivière sous l’œil peu attentif de sa grande sœur Chi (qui préfère écrire des textos dans son coin). Manque de chance, la petite remarque une sorte de jouet au bord d'une barque, et en voulant le récupérer, tombe à l'eau (aidé par une main fantomatique qui l'agrippe). Son corps sans vie finit par être trouvé quelques villages plus loin et c’est son oncle qui part identifier le cadavre à la morgue. Mais lorsqu'il arrive sur place Ai est revenue à la vie et ne semble pas totalement la même fillette.

The Hollow

Voici un film qui semble descendu tout droit des films de commandes japonais avec histoires de fantômes vengeurs. Car oui, il s'agit exactement de cela. Pour autant le scénario de Ham Tran commence plutôt bien et arrive à nous intriguer à minima, le thème de fond lui-même – l'exploitation de jeunes filles – étant plutôt intéressant. Reste que les changements de mentalité des personnages sont bien trop brutaux et les rebondissements restent loin d’être fluides.

The Hollow

Le film de Ham Tran (Journey From the Fall) dégage un aspect fortement télévisuel et manque d'ambition autant dans sa mise en scène que dans la direction d'acteurs. En fait, il n’est guère aisé de parler de Hollow de manière positive. Sur le fond il n’y a rien de désastreux, l'ensemble se montre même assez fluide et on passe un moment pas trop long ni forcément désagréable. Les faits sont cependant là : The Hollow ressemble à ces milliers de films de possession et de fantôme pour adolescent. Il y a même un léger fond moraliste autour de l'avortement et la difficulté d'être enceinte lorsqu'on est une jeune fille, sans compter le déshonneur que cela apporte (en effet Chi en plus d'enquêter sur les changements de personnalité de sa petite soeur se trouve avec une petite graine dans son ventre).

Bref un film trop consensuel et il est fort probable qu'on l’ait oublié d’ici moins d’un an.

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 19 avril 2015
Compte rendu final du festival, le palmarès du BIFFF 2015 et Big Game

Les autres compte rendus du BIFFF du samedi 18 avril 2015
Stung de Benni Diez
Goodnight Mommy de Severin Fiala et Veronica Franz

Les autres compte rendus du BIFFF du vendredi 17 avril 2015
Viy d'Oleg Stepchenko
The Midnight After de Fruit Chan

Les autres compte rendus du BIFFF du jeudi 16 avril 2015
Another Frontier d'André Cruz
Roaring Currents de Kim Han-Min

Les autres compte rendus du BIFFF du mercredi 15 avril 2015
The Taking of the Tiger Mountain de Tsui Hark
The Hollow de Ham Tran
The Great Hypnotist de Leste Chen
Hellmouth de John Geddes

Les autres compte rendus du BIFFF du mardi 14 avril 2015
El Ardor de Pablo Fendrik
German Angst
Born to Die d'Andres Borghi

Les autres compte rendus du BIFFF du lundi 13 avril 2015
The Target de Chang
Greatful Dead d'Eiji Uchida
Dead Lands de Toa Fraser
Charlie's Farm de Chris Sun

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 12 avril 2015
Lupin III de Ryuhei Kitamura
Rurouni Kenshin : The Legend Ends de Keishi Ohtomo
Frankenstein de Bernard Rose

The Ninja War of Torakage de Yoshihiro Nishimura
Monsterz d'Hideo Nakata

Les autres compte rendus du BIFFF pour samedi 11 avril 2015
Everly et le reste de la "Night"
Infini de Shane Abbess
Rurouni Kenshin : Kyoto Inferno de Keishi Ohtomo
Robot Overlords de Jon Wright

Les autres compte rendus du BIFFF pour vendredi 10 avril 2015
The Ignorance of Blood, Turbo Kid, III, Ninja Eliminator 4 et The Cobbler

Les autres compte rendus du BIFFF pour jeudi 9 avril 2015
The Babadook, Haemoo, Automata et At the Devil's Door

Les autres compte rendus du BIFFF pour mardi 7 et mercredi 8 avril 2015
Open Windows et Spring

 

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »