75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

BIFFF 2015 : Notre avis sur Charlie's Farm de Chris Sun

Publié il y a 1 an par Richard B.

BIFFF 2015 : Notre avis sur Charlie's Farm de Chris Sun : Petit coin de paradis à la campagne

Petit coin de paradis à la campagne

L'avis de Richard B sur Charlie's Farm

Quelle serait votre destination préférée pour des vacances de rêve ? La mer ou une propriété qui appartenait à une famille au penchant « serial killer » et cannibale ? Jason (Dean Kirkright), Donkey (Sam Coward), Natasha (Tara Reid) et Melanie (Allira Jaques) ont fait le choix d’aller visiter les locaux malgré les avertissements des fermiers du coin qui n’ont pas réussis à les en dissuader. Ce que peu de gens savent, sauf la longue liste des touristes déjà disparues sur ces 30 dernières années, c'est que le petit dernier de la famille Wilson, Charlie, tente de perpétuer la tradition familiale.

Charlie's Farm était un film très attendu. Il faut dire que nous sommes à la recherche d'un nouveau tueur emblématique qui viendrait s'ajouter à ce quatuor de tête que sont Michael Myers, Freddy Krueger, Leatherface et Jason Voorhees. D'accord, nous avons cru un moment que Victor Crowley (Hatchet) aurait pu être un digne héritier de ces « stars », mais les producteurs n'ont pas su faire tenir le personnage sur la durée et le rendre aussi emblématique que notre groupe de tête.

Le groupe à la recherche de jolies vacances

Potentiellement Charlie Wilson a tout le potentiel pour devenir un tueur qui devrait satisfaire les amateurs du genre. Il a la carrure, la force et un certain sens artistique pour tuer de façon inventive et non répétitive. Là où le bât blesse c'est que le bonhomme prend son temps, il est même très très lent à se mettre à la tâche. Par contre une fois parti rien ne l'arrête et en 20 minutes il est capable de trucider un à un une dizaine de personnes avec l’art et la manière de ne pas se répéter. Et c'est un peu le défaut et la qualité du film de Chris Sun. Si les 20-30 dernières minutes sont une orgie de crises de rire tant le bonhomme s'en donne à cœur joie, tout le reste du film est d'une longueur interminable. Chris Sun perd son temps à faire évoluer un groupe peu intéressant, aux motivations pas très crédibles et sans le moindre background. Du coup on attend impatiemment que le Charlie veuille bien venir nous réveiller.

Les clichés australiens sont bien présents. Nous retrouverons donc un plan avec kangourou, la beauté des paysages sauvages, et des autochtones toujours aussi peu accueillants. Si une suite à lieu, nous espérons un meilleur équilibre dans les actes de notre tueur en série qui a le potentiel pour atteindre des sommets.

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 19 avril 2015
Compte rendu final du festival, le palmarès du BIFFF 2015 et Big Game

Les autres compte rendus du BIFFF du samedi 18 avril 2015
Stung de Benni Diez
Goodnight Mommy de Severin Fiala et Veronica Franz

Les autres compte rendus du BIFFF du vendredi 17 avril 2015
Viy d'Oleg Stepchenko
The Midnight After de Fruit Chan

Les autres compte rendus du BIFFF du jeudi 16 avril 2015
Another Frontier d'André Cruz
Roaring Currents de Kim Han-Min

Les autres compte rendus du BIFFF du mercredi 15 avril 2015
The Taking of the Tiger Mountain de Tsui Hark
The Hollow de Ham Tran
The Great Hypnotist de Leste Chen
Hellmouth de John Geddes

Les autres compte rendus du BIFFF du mardi 14 avril 2015
El Ardor de Pablo Fendrik
German Angst
Born to Die d'Andres Borghi

Les autres compte rendus du BIFFF du lundi 13 avril 2015
The Target de Chang
Greatful Dead d'Eiji Uchida
Dead Lands de Toa Fraser
Charlie's Farm de Chris Sun

Les autres compte rendus du BIFFF du dimanche 12 avril 2015
Lupin III de Ryuhei Kitamura
Rurouni Kenshin : The Legend Ends de Keishi Ohtomo
Frankenstein de Bernard Rose

The Ninja War of Torakage de Yoshihiro Nishimura
Monsterz d'Hideo Nakata

Les autres compte rendus du BIFFF pour samedi 11 avril 2015
Everly et le reste de la "Night"
Infini de Shane Abbess
Rurouni Kenshin : Kyoto Inferno de Keishi Ohtomo
Robot Overlords de Jon Wright

Les autres compte rendus du BIFFF pour vendredi 10 avril 2015
The Ignorance of Blood, Turbo Kid, III, Ninja Eliminator 4 et The Cobbler

Les autres compte rendus du BIFFF pour jeudi 9 avril 2015
The Babadook, Haemoo, Automata et At the Devil's Door

Les autres compte rendus du BIFFF pour mardi 7 et mercredi 8 avril 2015
Open Windows et Spring

 

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »