75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Le prince Caspian >

Critique du Film : Le prince Caspian

Avis critique rédigé par Sylvain T. le samedi 12 juillet 2008 à 22:11

Un film sans surprises

2 ans après le premier volet, voici qu'arrive Le Prince Caspian, second chapitre de la trilogie mettant en scène le monde de Narnia, univers créé par C. S. Lewis. Le résultat est celui qu'on attendait, c'est à dire sans surprise.
"Les quatre enfants ont été rappelés à Narnia par le Prince Caspian, le jeune héritier du trône des Telmarins. Sa vie est en danger : son oncle Miraz cherche à l'éliminer afin que son propre fils nouveau-né puisse monter sur le trône à sa place. Avec l'aide du gentil Nain rouge, d'une courageuse souris parlante nommée Ripitchip, et du Nain noir aigri et revêche Nikabrik, les Narniens, menés par les puissants rois Peter et Caspian, s'engagent dans une formidable quête à la recherche d'Aslan, afin de sauver Narnia de la tyrannie de Miraz et de rendre sa gloire et sa magie au royaume...."

18948821
Ce second film met en scène de nouveaux ennemis, et de nouveaux amis. Exit la reine de glace, bonjour les Telmarins. C'est aussi un nouveau monde que l'on découvre puisqu'en 1300 ans, beaucoup de choses ont changé à Narnia notamment l'environnement. La forêt fait partie intégrante de ce second opus et c'est notamment là que se cachent les Narniens après l'invasion des Telmarins, peu de temps après le départ des enfants Pevensie. Les créatures magiques ne sont plus que légendes à l'heure où le Prince Caspian est pourchassé par son propre peuple. C'est en effet ce dernier qui doit normalement reprendre le trône de Narnia, et c'est en découvrant qu'il y a des créatures martyrisées par les Telmarins que Caspian va tenter l'impossible, rappeler les anciens rois et reines du royaume.
Vous l'aurez compris, les créatures magiques sont omniprésentes puisqu'elles font partie intégrante du scénario, tout du moins, du semblant de scénario car l'on assiste le plus simplement du monde à des raccourcis scénaristiques parfois peu reluisants. Film de guerre plus qu'un véritable film fantastique, Narnia 2 est beaucoup plus sombre que le premier opus, mais ça n'empêche en rien les passages ultra-gniangnian que sont le retour d'Aslan ou la fin du film. La fin n'est d'ailleurs pas un secret, le bien triomphe bien évidemment du mal. On assiste tout d'abord à un premier duel, celui du Prince Caspian contre Peter Pevensie, ils veulent tous les deux agir pour le bien de Narnia, mais n'ont visiblement pas les mêmes convictions. Cette altercation va d'ailleurs faire revenir de peu la sorcière blanche, campée par Tilda Swinton, toujours aussi belle. Puis vient enfin, au bout d'environ 1h45, le combat final opposant les forces magiques des Narniens, et le Roi Miraz.
Jusqu'à la dernière minute, on se demande si le combat va réellement avoir lieu, car il y a tant de questions laissées sans réponse tout au long de l'aventure, et qui trouvent une explication caduque dès le début de la bataille, et vers la fin. Notamment l'absence d'Aslan durant ces 1300 ans qui est brièvement expliqué par le lion mais qui laisse perplexe. Et comment les Telmarins ont-ils réussi à battre les créatures de Narnia, alors qu'aujourd'hui, ces dernières arrivent sans difficulté, et avec toute la puissance des éléments, à vaincre le peuple qui les a oppressées ? Cette partie là de l'histoire n'est pas assez détaillées, tout juste avons-nous droit à un "beaucoup de choses ont changé depuis votre départ". C'est juste, mais quoi exactement ? Dites-le nous !! >.<
18907152
Malgré ces problèmes scénaristiques, il y a derrière une réalisation impressionnante. Et pour preuve, les scènes de combats sont époustouflantes, la qualité des effets visuels montre bien le travail de maître effectué par Weta Digital. La société spécialisée dans ce genre de choses, (notamment grâce à la trilogie du Seigneur des Anneaux) se permet même de piquer quelques éléments à son voisin. Les arbres qui marchent et se battent, et l'eau qui se retourne contre l'armée des Telmarins, ça ne vous rappelle rien ? ;-) Il y a un manque d'originalité du coté des batailles car on a l'impression de revivre l'ultime combat contre la sorcière blanche du premier opus mais avec des ennemis ayant une armure différente. C'est un peu dommage en fait. Les acteurs sont quant à eux peu présents (par rapport au chapitre 1) à l'écran puisque la majeure partie du film est consacrée aux combats. Carton rouge au Prince Caspian, pas crédible du tout dans ce rôle de jeune guerrier malgré lui.

55

Amateur d'Heroic-Fantasy, vous êtes servis avec ce second volet de la trilogie Narnia. mais ne cherchez pas trop loin dans le scénario, car malgré des effets visuels impressionnants, le film pèche par un scénario (basé sur le livre) mal maîtrisé et des raccourcis à faire pâlir les fans de la saga littéraire.

Critique de publiée le 12 juillet 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • Les effets-spéciaux
  • La dame-blanche
  • Les combats

Que faut-il oublier ?

  • Problèmes de scénario
  • Raccourcis classiques
  • Le Prince Caspian

Acheter Le prince Caspian en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le prince Caspian sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Les chroniques de Narnia