75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Terminator 3 >

Critique du Film : Terminator 3

Avis critique rédigé par Gil P. le jeudi 14 août 2003 à 07:52

Suite de mythe

Une construction simple, une réalisation efficace
Faire un Terminator, c'est devenu, depuis le 2, aussi simple que de faire un Star Wars.
Il faut beaucoup d'argent, toucher le moins possible au déroulement classique de l'histoire, montrer au spectateur quelques types d'endroits bien spécifiques et respecter le rythme de l'action défini par James Cameron dans le numéro 2.
Seulement Terminator c'est aussi un réalisateur (James Cameron justement) et si le premier opus était un film d'action avec un méchant très charismatique, le deuxième avait réussi à élever le débat et à poudrer de philosophie une action débordante d'imagination et d'un efficacité estomachante.
Le moule est simple, les dialogues sont prévisibles et il suffit de suivre le déroulement du 2 pour faire un film appréciable. C'est ce que fait Jonathan Mostow dans ce film de production qui ne dépasse jamais le cadre du divertissement, aussi loin qu'il pousse l'action (vraiment très impressionnante).
C'est une franche régression par rapport au 2 au niveau intellectuel puisque tous les concepts sont expliqués, édulcorés, décortiqués. Jusqu'à ce que l'ensemble devienne prévisible. Evidemment le film contient une poursuite de voiture à couper le souffle, encore plus impressionnante que sa soeur du premier épisode. Mais les héros humains semblent plats au regard de leur dialogues, alors que leur façon de jouer est tout à leur honneur. Un coup de chapeau particulier au TX Mlle Loeken est plus que convaincante en Terminator sans pitié.Les petits clins d'oeil qui fâchent
Ce qui finit par gâcher à la longue, c'est l'amoncelement de clin d'oeil à Terminator... l'auto-parodie a ses limites et elles sont franchies dans ce troisième épisode.
Pour donner un exemple réussi : Jurassic Park 3 avait bien assumé sa parentèle en reprennnant des éléments de l'histoire et une structure identique au premier épisode.
Terminator 3 fait assez logiquement de même mais pousse le bouchon jusqu'à faire des références récurrentes aux dialogues du 2 ("Tu te souviens Asta la vista, baby ?"), à réaliser des parodies (voir la scène d'introduction de Schwarzenegger qui arrive dans un bar de motard mais dans une situation délirante par rapport à la même scène en 1990) et à réintroduire des personnages pour rajouter des touches d'humour en pleine scène d'action.
T2 n'avait pas besoin de cela car il venait d'une autre époque du cinéma d'action / SF, aujourd'hui tous les films qui marchent sans surprises sont du type Galaxy Quest, Scary Movies et plus généralement le genre mineur qu'était les "Y-a-t-il un flic" est aujourd'hui devenu un incontournable pour qu'un film marche sans problème. A la longue c'est un peu barbant.

65

Le film est drôle, impressionnant dans ses scènes phares et suit bien les préceptes de son modèle, le 2 qui restera probablement à jamais le film phare de la série. On a du mal à oublier l'opportunisme et la simplicité du scénario mais le spectateur se laisse facilement emporter par les nombreuses références au modèle, dont certaines sont assez tartes. L'action cale le spectateur dans le fauteuil et après tout c'est déjà pas mal.

Critique de publiée le 14 août 2003.

Acheter Terminator 3 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Terminator 3 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Terminator