75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Latitzoury
Latitzoury >

Critique de la Bande Dessinée : Latitzoury

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 18 février 2007 à 1716

Si naïf et pourtant si bon !

Nävis - version jeune - revient dans ce troisième album, et elle va devoir affronter cette fois-ci Latitzoury. Qu’est-ce que Latitzoury ? Latitzoury, c’est un être qui en échange des dents tombées fait des cadeaux aux enfants. Du moins, c’est ce qu’a cru entendre notre chère Nävis. Comme la jeune fille vient de perdre sa dent, elle décide de devancer la Latitzoury et aller directement dans son territoire…
Cette série déclinée de Sillage et racontant les aventures de Nävis est faite avant tout pour les plus jeunes. Bien que… je l’avoue du haut de ma trentaine, j’ai ri de tout le long ! Le scénario de Jean David Morvan est d’une naïveté telle, qu’il en ressort une véritable sincérité et bonne humeur. Le pari de faire rire en racontant une histoire de perte de dents était tout sauf facile. Jean David Morvan avec l’aide de José Luis Munuera et Philippe Buchet y arrive cependant, et cela, grâce à un découpage des cases recherché, et des enchaînements de séquences habilement orchestrées.


Il y a une chose de sure, c’est que ce troisième tome n’aurait pas fonctionné si le dessinateur n’avait pas été à la hauteur. Le gros du côté hilarant de cette bande dessinée, on le doit à José Luis Munuera. Chaque petite expression de Nävis est une perle : de son regard espiègle, à ses gestes dynamiques et pleins de vie, tout est illustré somptueusement et avec un savoir-faire indéniable. Nävis fait rire, parce qu’elle semble naturelle, vivante, spontanée et digne de la pire môme : inconsciente, incorrigible et pourtant si tendre.
Je déconseille cependant cet album au cynique, Nävis est un album familial, il ne cherche pas à être autrement que : drôle, attachant et spontané.

La conclusion de

J’ai ri de tout le long. Que vous ayez 8 ans ou 80 ans, cet album familial divertira tout le monde. Le découpage des cases comme le dessin de José Luis Munuera, sont capables d’autant d’habilités que de recherches. Naïf : oui, mais, que c’est bon une telle naïveté dans les mains d’experts !

Acheter Latitzoury en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Latitzoury sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Sillage

En savoir plus sur l'oeuvre Sillage