75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Spider-man : The New Generation [2018], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 18 décembre 2018 à 20h00

On se fait une toile ?...

Depuis son arrivée sur grand écran en 2002, Spider-Man a connu une carrière cinématographique faite de haut et de bas. Un premier opus bien accueilli, une suite unanimement acclamée, un troisième volet violemment critiqué, un reboot boudé, une suite qui faillit enterrer la saga, et enfin un deuxième reboot peinant à trouver son identité dans le MCU. Oui, en seize ans, nous aurons eu le droit à beaucoup de choses, et pas forcément que des bonnes. En cette fin d'année, c'est un film d'animation qui trouve le chemin des salles obscures : Spider-man into the Spider-verse, ou Spider-Man : The New Generation en français (une nouvelle preuve que les distributeurs sont complétement aux fraises). Bonne nouvelle : cette nouvelle déclinaison de l'Homme-Araignée est ce qui est arrivé de mieux au personnage depuis quinze ans, le fruit du travail d'artistes talentueux qui, très ciairement, aiment le personnage.

Commençons déjà par toute l'esthétique du film. N'y allons pas par quatre chemin, Spider-man into the Spider-verse est magnifique. Magnifique et original. L'équipe en charge de l'animation s'est fait visiblement plaisir et a osé énormément de choses qui sortent des sentiers habituels, tant dans le mélange des styles que dans les diverses techniques utilisées. Entre le rendu cel-shading de l'univers principal et les textures cartoon/japanime/film noir des différents personnages, ça aurait pu aboutir à un patchwork atroce, mais il n'en est rien. Tout se marie impeccablement, et la mise en scène en tire le meilleur parti pour proposer des scènes d'actions qui s'affranchissent de toutes les contraintes techniques du cinéma live. Jamais Spider-Man n'aura été aussi "spider" qu'ici. Tout va à cent à l'heure, les séquences d'action en jettent et le film est rempli de petites trouvailles super cool tout le temps (beaucoup rendant d'ailleurs hommage aux comics).

En terme d'écriture, l'humour est super bien dosé. On retrouve la patte de Phil Lord et Chris Miller (les réalisateurs de La grande aventure Lego, ici scénaristes et priducteurs) qui savent parfaitement jouer sur différents tableaux, tant dans les dialogues, le comique de situation que la dimension méta (il y a Spider-cochon quand même, et c'est cool !). Quant aux références et aux clins d'oeil, ils sont très très nombreux, mais jamais envahissant. A titre personnel, je ne connais de Spider-Man que les films, et si je n'ai pas compris toutes les allusions, je n'ai jamais eu l'impression d'être devant un film private-joke. On notera enfin que les les deux personnages principaux (Miles et Peter) sont tous les deux aussi cools qu'attachants. Le duo fonctionne du tonnerre, les punch lines fusent entre eux, on a le sentiment d'assister à la naissance d'un vrai duo de buddy movie, et c'est super plaisant.

Malgré toutes ces belles qualités, Spider-man into the Spider-verse n'est pas non plus sans défaut. On retrouve ici nombre de lacunes récurrentes dans les adaptations de comics : c'est encore et toujours la même histoire de parcours initiatique ("un grand pouvoir implique de grandes responsabilités", je ne vous la refais pas), les méchants sont globalement torchés à la va-vite (si on ne connaît pas préalablement l'histoire de Wilson Fisk, il n'y a aucune chance qu'on puisse éprouver de l'empathie pour lui), les personnages secondaires sont parfois relégués au troisième plan (je pense qu'il y a un Spider-man de trop dans le film, pour moi Gwen Stacy qui n'apporte quasiment rien) et, même si c'est indépendant de la volonté des créatifs, la VF est loin d'être géniale. Bref, rien de catastrophique, mais pas mal de petites choses qui amenuisent la qualité finale d'un film autrement très réussi.

La conclusion de à propos du Film : Spider-man : The New Generation [2018]

Vincent L.
75

Spider-man into the spider-verse est l'un des meilleurs films qui aient été fait sur l'Homme Araignée. J'aime vraiment beaucoup les deux films de Sam Raimi, mais là, ils viennent peut-être bien d'être détrônés (à confirmer avec le recul). Si le fond est convenu, la forme est quant à elle tellement géniale que l'on finit quand même par se laisser emporter. Je n'avais pas pris mon pied comme ça devant un film de super-héros depuis... euh... voilà quoi... 

On a aimé

  • Une animation originale et de très grande qualité,
  • Une mise en scène dynamique et inventive,
  • Un humour décapant qui fonctionne parfaitement,
  • Un très bon duo de personnages principaux,
  • Des clins d'oeil et références qui ne nuisent pas au film.

On a moins bien aimé

  • Encore et toujours la même histoire,
  • Quelques personnages sacrifiés,
  • Une VF vraiment pas géniale.

Acheter le Film Spider-man : The New Generation [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Spider-man : The New Generation [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Spider-Man