75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du wargames à figurines : Star Wars Miniatures [2005], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le jeudi 15 juin 2006 à 03h05

Figurines tout en Force

Dans la foulée de Dungeons & Dragons Miniatures, la compagnie Wizards of the Coast sort au début de l’année 2005 un nouveau jeu de figurines, cette fois-ci inspirée de la saga cinématographique Star Wars. Le succès est immédiat et les boosters se vendent comme des petits pains, Star Wars Miniatures fait alors de la compagnie américaine, jusqu’alors spécialisé dans les jeux de carte à collectionner et le JdR D&D, le grand rival de Wizkids dans le secteur du jeu à figurines. La dernière extension, Champions of the Force, étant sortie depuis peu, je profite de l’occasion pour vous présenter ce sympathique petit jeu.
Au niveau des règles, WotC a visé la simplicité même, tout en s’inspirant fortement du système D20 propre à leur franchise Dungeons & Dragons. Ce jeu est prévu pour l’escarmouche, aussi le nombre de figurines nécessaires n’est pas très élevé pour pouvoir commencer à jouer du sabre laser et du bolter. Dans Star Wars Miniatures, chaque joueur commande donc une faction de personnages et joue à chacun son tour. Le joueur en phase peut activer trois figurines par round en les faisant se déplacer et/ou combattre sur un plateau de jeu découpé en cases, dans l’ordre de son choix – en sachant que, pour pouvoir combattre, une figurines ne peut se déplacer de plus de la moitié de son potentiel de mouvement. Un système très intéressant qui permet à une figurine de tirer avec son pistolet laser puis de replier de la moitié de sa capacité de déplacement, par exemple.


Le système de combat est également très simple. Chaque figurine possède un bonus d’attaque, une valeur de Dommage, un score de Défense et des points de vie. Pour attaquer un ennemi, le joueur en phase lance un D20 et ajoute son bonus d’attaque. Si le score obtenu est supérieur à la valeur de Défense de la cible, cette dernière perd un nombre de points de vie égal à la valeur de Dommage de l’attaquant. Voilà, c’est tout pour les principes. Bien entendu, les capacités spéciales de certaines figurines viennent enrichir ce système destiné au grand public et à la tranche des wargamers les plus jeunes. Cette excessive simplicité des règles donne néanmoins un jeu intuitif, rapide – pas besoin de se replonger dans l’étude de la règle toutes les cinq minutes – et fidèle à l’atmosphère légère des films.
Malgré cette apparente simplicité, quelques petits détails font que ce jeu va attirer bon nombre de joueurs expérimentés - pour autant qu’ils aient au préalable la curiosité de l’essayer - désirant s’offrir une petite occupation récréative. Le premier de ce détail est la notion de Priorité de Tir. En effet, en situation normale – certaines figurines ont en effet le droit d’outrepasser cette règle -, une figurine ne peut attaquer que la cible la plus proche, ce qui entraîne sur la table de nombreux mouvements et une notion de placement tactique intéressante. Un deuxième point de règle ajoute d’ailleurs encore plus de valeur à la notion de placement tactique, c’est l’utilisation des décors comme bonus de protection. Des bonus non négligeable qui peuvent augmenter la valeur de Défense de la cible de près de 25% !

Et la Force là dedans ? Rassurez-vous, elle est aussi présente que les règles de corps à corps au sabre laser – des règles assez détaillées, mais très fluides, inspirées de D&D Miniatures. On peut regretter simplement que Wizards of the Coast ne l’ai pas considéré comme autre chose qu’un simple pouvoir spécial en fonction du personnage qui l’utilise. Non modulable, cette règle de gestion de la Force a cependant l’avantage de lui donner une force influence dans les combats sans en alourdir le déroulement.
Au niveau des figurines en plastique prépeintes, la première série, sortie il y a plus d’un an déjà, est Rebel Storm, qui reprend les personnages des épisodes 4, 5 et 6. Depuis, de nombreuses autres extensions ont suivi jusqu’à aujourd’hui avec ce dernier opus qui fait entrer dans la bataille les redoutables et honnis chevaliers Siths et leurs alliés. Le mot d’ordre est qualité ! Toutes les figurines sont véritablement très réussies, et certaines sont même superbes. On peut affirmer que depuis leurs premiers pas avec Mage Knight et les débuts de Heroclix, les peintres et les mouleurs chinois ont faits de nets progrès. Les figurines sont vendues dans des boosters au contenu aléatoire (arrrrrgh !!!) qui contiennent une nombre variable de figurines (6 ou 7 en fonction de l’extension) avec une fréquence assez raisonnable de figurines rares. Les débutants ont cependant la possibilité d’investir dans des packs starters au contenu fixé qui fournissent également les règles et les accessoires de jeu (pions marqueurs, D20, etc.). Sachez aussi que chaque figurine est fournie avec sa carte signalétique sur laquelle sont inscrits ses caractéristiques et ses capacités spéciales (s’il y a lieu).

La politique de Wizards of the Coast de proposer rapidement une grande gamme d’extensions, de scénarios et même des grosses pièces dans des blisters séparés est pour beaucoup dans le succès de Star Wars Miniatures. Comblés, collectionneurs et joueurs se trouve ainsi devant un grand choix de matériel de qualité. Cependant, le problème du renouvellement ne devrait tarder à se poser pour l’éditeur américain qui risque rapidement de n’avoir plus aucune autre alternative que de mettre en vente des rééditions. Une affaire à suivre, donc.

La conclusion de à propos du Wargames à Figurines : Star Wars Miniatures [2005]

Nicolas L.
75

Avec Star Wars Miniatures, la compagnie Wizards of the Coast propose un jeu d’escarmouche simple – mais pas simpliste - et fun, destiné vraiment au grand public et aux fans. En plus de cette facilité d’accès, la qualité des figurines est telle que les collectionneurs seront ravis, et il est fort à parier que bon nombre d’acheteurs de boosters Star Wars Miniatures ne jetteront jamais un seul D20 sur les plateaux de jeu.

Que faut-il en retenir ?

  • Superbes figurines prépeintes
  • Règle simple et vite assimilée
  • Gamme très étendue
  • Atmosphère des films bien restituée

Que faut-il oublier ?

  • Règle un peu trop légère pour les joueurs chevronnés
  • Le système de boosters aléatoires (je sais, je rabâche, ça doit être l'âge…)

Acheter le Wargames à Figurines Star Wars Miniatures en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars Miniatures sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars