75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Spider-Man 3
Spider-Man 3 >

Critique du Jeu Vidéo : Spider-Man 3

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 3 juin 2007 à 1921

Spider-Man 3 sur X-Box 360

Youpi, enfin un jeu Spider-Man sur la X-Box 360! Étant Fan du tisseur j’enfile la galette ronde dans le lecteur et c’est parti ! Bon, comme le jeu se trouve être l’adaptation sous licence du film, une petite voix me dit de rester méfiant. Mais peu importe c’est Spidey ! Alors, vas-y Tiger !
Tout commence dans un immeuble où nous devons suivre une sorte de tutoriel pour apprendre à taper sur les méchants. Cette entrée en matière étant considérablement lente et chiante, ce Spider-Man 3 ne part pas de manière convaincante. Une fois passée cette mission de prise en main, on arrive enfin à du sérieux : New York ! Dès le début la ville s’offre à nous et on peut passer de toiles en buildings avec une totale liberté d’action et dans une fluidité tripante d’autant que les chargements ne se ressentent jamais.
Nous sommes bien dans une console dite de nouvelle génération. Les graphismes sont vraiment sympathiques, même si loin d’impressionner pour une telle console. Globalement c’est quand même beau, et jouer les Spider-Man dans un décor tel que New York fera plus d’une fois plaisir à vos petits yeux. Le personnage de Spider-Man est superbement modélisé et cela fait là encore plaisir. Ce qui fait moins plaisir c’est lorsqu’on arrive au Daily Bugle pour la première fois, et que l’on découvre la première cinématique. L’animation de celle-ci est fade et les yeux des personnages, en particulier Peter Parker, sont complètement globuleux (Peter Parker s’était-il servi un rail de coke avant de venir ?).


Si le jeu est entièrement en français (chouette), les doubleurs ont l’air de ne pas mettre beaucoup de conviction dans les dialogues. Pas vraiment gênant, mais cependant regrettable. Le scénario du jeu reprend les grosses trames du film, vous aurez à affronter Harry, puis l’homme sable et enfin Venom. À cela, s’ajoute d’autres missions qui permettent de rallonger la durée de vie de manière considérable. Vous pourrez donc combattre le Lézard, le Scorpion, Kraven le chasseur, le Caïd et bien d’autres méchants. La jouabilité est plutôt bien pensée et assez intuitive, même si parfois l’on a l’impression que les touches que l’on actionne ne sont pas toujours prises en compte.
Pendant plus de la moitié du jeu, je me suis franchement éclaté et à aucun moment les défauts n’ont pris le dessus sur le plaisir du jeu. Puis, il arrive cette mission où Spidey doit affronter d’abord Kraven, puis le Lézard qui a été modifié. Si la mission n’est pas impossible (j’ai fini par la passer), elle est énervante. En effet, assez longue et dure, on y meurt plusieurs fois. Le système de sauvegarde n’étant pas possible durant une mission, soit vous ne vous arrêtez pas de jouer, soit si vous éteignez vous devrez tout reprendre depuis le début de cette mission. À 1 heure du matin, fatigué, j’ai dû faire face à ce problème. Une façon stratégique, mais peu réjouissante, d’augmenter la durée de vie d’un jeu. Toujours dans cette mission, mais aussi dans d’autres, où il y a des lieux clos, le jeu souffre de graves problèmes de caméra, ce qui dans certains moments deviendra vraiment problématique. Parmi les défauts (ou oublis ?) on regrettera le peu d’importance du costume noir, s’il est logique de ne pas taper les passants en tant que Spider-Man, il est dommage que les développeurs n’aient pas permis cela lorsque le symbiote se rajoute au costume de Spider-Man. Une jauge côté clair/côté obscur aurait été un plus amusant. Puis, s’acharner contre les passants n’aurait pas été désagréable. Des passants qui d’ailleurs ne réagissent pas du tout à votre passage. Je sais, c’est New York ! Il en faut beaucoup pour faire réagir un New-yorkais (hum), mais bon un mec en latex rouge avec des toiles d’araignée c’est peu commun tout de même ! (d’ailleurs dans le film, Spidey ne laisse pas indifférent)
L’une des bonnes surprises du jeu sera le combat final qui reprend celui du film et qui permettra de jouer le Bouffon vert afin d’affronter l’Homme sable. ne phase assez courte, mais amusante.

La conclusion de

Spider-Man 3 est un bon jeu et globalement on passe un très bon moment. Mais il regorge de petits défauts, avec un peu plus de temps de développement, ils auraient certainement disparu. Il y a aussi ce système de sauvegarde complément merdique, qui ne vous permet pas de faire plusieurs sauvegardes ou de sauvegarder durant une mission (grrr). En fait, Spider-Man 3 est frustrant dans la mesure de ses possibilités énormes qui sont exploitées au minimum. Un bon moment, qui aurait pu être beaucoup plus que ça !

Que faut-il en retenir ?

  • Jouer Spider-Man c’est complètement fun !
  • Des missions variées
  • Un scénario qui ne se réduit pas au film
  • C’est assez beau et il n’y a quasiment pas de temps de chargement

Que faut-il oublier ?

  • Tutorial contraignant
  • Impossible de taper sur les passants même avec le costume noir
  • Les passants ne réagissent quasiment pas
  • Problèmes de caméra dans les lieux renfermés

Acheter Spider-Man 3 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Spider-Man 3 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Spider-Man

En savoir plus sur l'oeuvre Spider-Man