75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Prototype 2
Prototype 2 >

Critique du Jeu Vidéo : Prototype 2

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mercredi 16 mai 2012 à 1547

Hulk voit rouge

Deux ans après le premier épisode, Activision revient avec un second opus, un nouveau héros et une histoire plus sombre.

Cette fois-ci, il n’est plus question d’incarner le jeune Alex Mercer, ce dernier ayant disparu de la surface de la Terre, contaminant au passage des centaines d’êtres humains, dont la famille de James Heller, le héros de Prototype 2. Cet ancien flic veut se venger, commettant l’erreur d’affronter Alex avant sa disparition, et se voit devenir un mutant, après l’injection du virus le transformant en une créature horrifique. Grâce à cette piqure, le héros s’offre des pouvoirs quelque peu destructeurs puisque ses bras d’humains peuvent alors devenir des griffes, mais aussi des tentacules permettant de s’attacher aux décors. Chacune d’entre elles proposera d’ailleurs un gameplay différent et des aptitudes différentes. Ces facultés seront également utiles afin de combattre certains ennemis en particulier.

Mais ce qui avait fait le succès du jeu revient dans sa suite avec un monde relativement ouvert, divisé en trois zones. La zone verte permettant d’arpenter les rues comme bon vous semble, la jaune, un peu plus difficile à parcourir, et la rouge, celle qui est contaminée, votre lieu de résidence en somme. Vos facultés permettront de les visiter sans trop de souci, et si les soldats avaient l’erreur de vous arrêter, notez la possibilité de les écorcher vif dans un zeste de sang particulièrement malsain.

Mais la violence ne sera pas l’unique façon de terminer vos missions, car en plus des nombreux combats qui vous attendent, votre avatar pourra assimiler un ennemi, prendre possession de son corps, et se dissimuler parmi la foule. Une fois dans la peau d’un personnage important, le challenge s’en retrouvera nettement plus facile à appréhender. Un peu d’infiltration peut donc s’avérer fort utile dans certaines situations, sauf si vous préférez vous la jouer bourrin évidemment. Ce qui a fait le succès de la franchise reste de toute façon bien présent. Prototype 2 ne déroge pas à la règle, il s’agit d’un jeu très violent, gore, sanglant, où chaque attaque donne lieu à une animation particulièrement originale, comme celle consistant à mettre une bombe à l’intérieur d’un corps mort, et le faire exploser pour que des tentacules viennent happer les ennemis alentour. Tout est dans le style et ça a le mérite d’ajouter une petite touche d’auto-satisfaction.

Surtout que graphiquement, le titre a beau proposer un monde ouvert, il n’en reste pas moins joli. Le premier épisode pêchait par un aliasing trop prononcé, le second pique un peu moins les yeux, mais a le mérite de proposer des environnements variés. Les combos dévastateurs passent très bien à l’écran, et la vision d’une ville dévastée sur le toit d’un immeuble provoque un ouf de surprise.

La conclusion de

Prototype 2 est un jeu d’action sympathique, proposant quelques éléments de gameplay originaux et des environnements agréables à l’œil. Le scénario s’avère toutefois loin d’être passionnant, et les missions aussi bien principales que secondaires souffrent d’une certaine répétitivité et la lassitude pourra envahir rapidement le terrain de jeu.

Acheter Prototype 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Prototype 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+