75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Les Deux Tours
Les Deux Tours >

Critique du Film : Les Deux Tours

Avis critique rédigé par Richard B. le vendredi 21 février 2003 à 1123

Le seigneur Jackson de retour

Tome 2
Tout commence par un combat titanesque entre Gandalf le gris et le Balrog .Une approche intéressante puisqu’on change de vue par rapport au premier, nous ne suivons plus le groupe mais Gandalf… Enfin je ne vais pas tous vous raconter, je préfère vous laisser un peu de « bonnes » surprises.
Parlons des personnages tout d’abord, Aragorn, Sam, Frondon sont toujours égaux à ce qu’ils étaient dans le premier, excellent. Merry et Pippin ne sont plus les personnages humoristiques du film, ce qui leur apporte plus de profondeur, on aurait même aimé plus de passage en leurs compagnies et celles des Ents. C’est donc Gimli qui devient le comique de ce deuxième opus, quant à Légolas, désolé les filles, mais il reste le personnage le moins consistant de l’ancienne communauté. Les deux tours c’est aussi de nouvelles rencontres dont quelque une très importantes, la première étant celle de Gollum , surprenant, incroyable personnage qui as lui seul mérite le détoure ! Les Ents sont aussi très sympathiques, mais pas assé présent justement à mon goût. Le personnage le plus décevant est celui de Faramir, frère de Baromir, autant Boromir était plein de charisme et était merveilleusement interprété, autant le « frèro » en manque, bon il n’est pas catastrophique, mais comparé aux autres personnages, il reste le plus fade.
La première heure se déroule vite et dans tous les sens, même trop vite, on peut supposer que des plans seront rajoutés dans une potentielle version longue, car parfois, une impression de coupes et de censures peuvent se laissaient sentir, mais la critique est ici facile puisque peu de film atteignent déjà ce niveau.
Les deux heures restantes sont grandioses passent toujours aussi vite, mais sont mieux montées et offres donc plus de profondeur à l’action du film. La bataille du gouffre à mon avis dur moins que les 45 minutes annoncées, et la fin de ce Helms peuvent paraître un peu rapides, mais cela reste quant même un grand moment.

La conclusion de

Les deux tours c’est une suite fabuleuse, ou cependant on ne peut s’empêcher d’attendre une version longue qui n’en saura certainement que meilleur, vu qu’un des rares défauts du film réside dans le fait que cela se déroule trop vite. En attendant prenez déjà votre pied sur ce film.

Acheter Les Deux Tours en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Deux Tours sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Seigneur des Anneaux

En savoir plus sur l'oeuvre Le Seigneur des Anneaux