75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Star Trek Into Darkness - DVD + Blu-ray + Blu-ray 3D
Star Trek Into Darkness > Star Trek Into Darkness - DVD + Blu-ray + Blu-ray 3D >

Critique du Film : Star Trek Into Darkness - DVD + Blu-ray + Blu-ray 3D

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 23 octobre 2013 à 1145

Test Star Trek into the Darkness Blu-ray 2D/3D

Blu-ray 3D Star trek


Image : C’est sans réelle surprise que l’on découvre une qualité d'image totalement irréprochable. Une édition Blu-ray qu’il est bien difficile de prendre à défaut, que cela soit du côté de la 2D comme de la 3D. La définition est ultra précise et lorsqu'on a la possibilité de voir le film en relief, cela devient un bonheur absolu - d'autant que ce genre de film s'y prête à merveille. Beaucoup de séquences profitent vraiment du relief – à l'instar de la séquence d'abordage - même s'il s'agit d'une conversion. Les couleurs du film restent naturelles avec des contrastes solides et des noirs profonds. On le redit, c'est juste parfait !

 

Son : Là encore, on est face au profil idéal pour profiter d'une véritable démo sonore tant le film de J.J. Abrams se prête à cet exercice. Bon, clairement, la piste en version originale ( Dolby True HD 7.1) est sans commune mesure supérieure à la piste française (Dolby Digital 5.1.), même si on reconnaît que pour du « simple » Dolby Digital 5.1. la qualité est plus qu’acceptable. Reste que la version originale vous amènera à un niveau sonore de qualité purement et simplement irréprochable.

Menu Bonus star trek into the darkness

La déception de cette édition se situe dans les suppléments : on ne dénote que six modules vidéo avec une possibilité d'effectuer une lecture enchainée. Bref, pas de commentaires audio, pas de scènes supplémentaires, de bêtisier ou de traitement réellement approfondi sur certains aspects du film. Certes les six modules permettront de voir que l'aspect réel a été privilégié par rapport au numérique, ou encore de découvrir plusieurs aspects de la fabrication, mais demeure la sensation qu'il y aurait pu avoir bien plus. Par exemple pourquoi le travail autour du montage ou la superbe musique de Michael Giacchino n'est pas abordé ?

« Créer la planète rouge » (8’55”)
Le premier des segments revient sur la conception de la planète rouge et des extraterrestres. On peut voir que la production a vraiment privilégié les décors et maquillages. Ce segment est assez instructif, pas radin sur les anecdotes de fabrication et pour le coup on évite le côté trop promotionnel.

Bonus star trek into the darkness

« Attaque à bord de Starfleet » (5’20”)
Là encore, on voit que l'aspect réaliste et explosion naturelles ont été privilégiés. On aurait aimé que l'aspect technique d'une réalisation d'une telle séquence soit plus décrypté, reste que l'aspect décors et  matériel est bien mis en avant.

 

 « Le monde Klingon » (7’25”)
Beaucoup de choses sont abordées concernant les décors et les maquillages, mais pour le coup la production est assez langue de bois sur le changement physique des Klingons.

Bonus star trek into the darkness


« L’ennemi de mon ennemi » (7’03”)
Voici l'aspect clairement le plus promotionnel puisqu'il est question du choix de Khan. On nous explique à quel point Benedict Cumberbatch est formidable (ce qui n'est pas faux), on évoque aussi l'amiral Marcus campé par le génial Peter Weller, trop peu mis en avant d'ailleurs puisqu'il est réduit aux deux dernières minutes.


« De vaisseau à vaisseau » (6’03”)
La séquence d'abordage est pour le coup - en tout logique - essentiellement numérique même si on est très surpris de voir que l'arrivée du vaisseau est en grosse partie réelle puisqu'il s'agit d'un entrepôt transformé pour l'occasion.


« Affrontement final » (5’44”)
On apprend ici qu'au départ la fin originale ne devait pas se dérouler sur Terre mais intégralement dans l'espace. Pour le reste, on peut voit que la course poursuite Khan/Spock est tournée avec une caméra Imax, que Zachary Quinto a du poil, et que la scène a suscité quelques cascadeurs, des câbles et un gros travail d'éclairage.

Bonus star trek into the darkness

La conclusion de

Il est assez intelligent d'offrir aux acheteurs du Blu-ray 3D la possibilité aussi de pouvoir visionner le film en 2D ou en encore en DVD (pratique lorsqu'on voyage) même si clairement le spectacle est garanti 100% fun en 3D et que le film, sans enlever à ses qualités, gagne à être vu ainsi. Du point du son et de l'image on frôle la perfection, par contre du côté du making of , on s'attendait à bien mieux que six featurettes.

Que faut-il en retenir ?

  • Qualité d'image et de son.
  • Une bonne 3D
  •  

Que faut-il oublier ?

  • Pas assez de "Bonus"

Acheter Star Trek Into Darkness - DVD + Blu-ray + Blu-ray 3D en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Trek Into Darkness - DVD + Blu-ray + Blu-ray 3D sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Trek

En savoir plus sur l'oeuvre Star Trek